PDA

Voir la version complète : Faut-il une réforme totale sur l'interpretation des textes ?


Page : [1] 2 3 4

Tamedit n-was
22/05/2007, 12h01
Salam


Faut-il une réforme totale sur l'interpretation des textes religieux en Islam ?

Si oui , comment on va procéder ?
si non , pourquoi ?

btp50
22/05/2007, 12h17
De quels textes tu parles ? et de quels interpretations ?
.
Coran.
Je voterai Non dans la mesure ou les textes (coranique) ne prete pas matière à interpretation, puisqu'ils sont clairs, si toutefois on ne s'amuse pas à changer la langue arabes.
C'est du changement des signification des mots arabes que viendrait le danger, la langue doit rester fidele à son orgine et ne pas devier les mots de leurs sens.
.
Hadiths
Je pars du principe que les anciens ne pouvaient que interpreter ce qui était à la porté de leurs entendements (de l'epoque) et il serait inaproprier de dire qu'ils se sont trompés. l'epoque legitime leurs bonne foi, comme nous aujourdhui, notre epoque legitime une autre interpretation et ne pas s'atteller aveuglement au textes d'autre fois.

Tamedit n-was
22/05/2007, 12h24
salam btp50

je vais répondre comme toi btp50

pour le Coran , je voterai contre , car c'est un texte sacré et dévine .
je ne vois pas la nécessité , parceque c'est claire et on a qu'à obéir et à appliquer .

pour le Hadith dont la véracité pose problème à de nombreux exégètes je pense que c'est nécéssaire de réformer l'interpretation , et de s'adapter avec notre réalité et notre réelle société .

reeeeeverblu
22/05/2007, 12h36
Je suis contre un interpretation quel qu'elle soit:
les epoques changent, et les hommes changent avec leur époque, c'est à chacun à son époque de se faire sa propre interpretation.
Je regrette cependant qu'il faille aussi bien apprendre l'arabe pour bien comprendre le Coran, vu ce que les arabes en ont fait.

Tamedit n-was
22/05/2007, 12h41
une interpretation ne comdamne pas nécessairement le texte sur une certaine époque

par exemple de donner la moralité de ce Hadith et de ne pas donner une explication littéraire traditionnelle .

btp50
22/05/2007, 12h55
Il y a matière à reformuler les imperatifs de la charia.
Il ne s'agit pas d'une réinterpretation mais d'une reformulation.
.
Mais il serait inutile de reformuler si le monde revient à des valeurs plus ..... (comment dirais je ?) à des valeurs plus proches des aspirations des croyants, mais cela n'est pas possible dans la mesure ou les musulmans sont une faible minorité au sein meme de leur espace.

absent
22/05/2007, 15h15
Je ne suis pas musulman, je ne suis donc pas habilité à répondre, mais je trouve les hadiths beaucoup plus clairs que le Coran, je ne pense pas que leur interprétation soit douteuse, c'est peut etre leur authenticité qui est controversée. En tout cas, si vous essayez de remettre en cause les hadiths dits sahih, je vous souhaite bonne chance avec les "oulémas" salafistes.

algerois16
22/05/2007, 16h21
Mais, je ne comprends pas, dites moi ce que vous voulez changer dans l'Islam.
Il dérange qui, quoi ?

Que ceux qui ne sont pas d'accord avec un hadith, une sourate, qu'ils ne l'appliquent pas. Personne ne leur a liguoté pieds et mains pour qu'ils l'appliquent !

Mohamed_Rédha
22/05/2007, 16h24
Salam,

Faut-il une réforme totale sur l'interprétation des textes religieux en Islam ?
Bien sur que non.

si non , pourquoi ? Mais qui va la faire (ou la refaire) ? Et pourquoi ?

Je pense que l’interprétation des textes n’a jamais cessé, nous avons entre les mains un patrimoine de 14 siècles ! Tous ces travaux on été structuré en plusieurs disciplines : 3quida, Fi9h, Sira, 3ilm el-Hadith, … même de la linguistique dans Ahkam ettartil.

Mais qu’es ce qu’il vous fait penser qu’il faille changer tous ? Le développement technologique ; le téléphone portable, l’internet, les avions, etc ? Il y a des situations qui n’ont pas existé dans les siècles passés, mais la, il y a l’Idjtihad basé sur les textes de base, ou sur la jurisprudence (القياس).

La réalité est que les Musulmans se sont déjà séparés sur certaines interprétations, et chaque groupe un choisis un chemin différent, alors un de plus…

Ici en Algérie on est en majorité Musulmans, Sunnites, Madhab Imam Malik.

Tamedit n-was
22/05/2007, 16h28
algerois16

j'avoue que je n'étais pas clare sur le premier poste

mais ce qui me dérange essentielement c'est l'existence d'une culture ( étrange ) à l'islam tolérant , incarné dans les esprits tyrans !

aujourd'hui , dans nos jours , la culture de violence est synonyme à l'islam ,
je dis pas ça pour associer la violence à l'islam , mais pour denoncer une culture qui veut se justifier au nom de l'islam

ce courrant existe et répandu dans le monde musulman , c'est une réalité , le probleme est qu'il a ces racines !!

Il dérange qui, quoi ?

l'Islam tel que je le connais est la religion d'Allah mon seigneur , c'est l'Islam tolérant .
ce n'est pas l'Islam qui rejete l'autre et toute autre cohabitation avec un non musulman ou autre
cette interpretation de l'islam dérange en premier les musulmans ( en Irak , en palestine ,, partout dans le monde )
et aussi les américains , les européens ,,, etc
il dérange la stabilité et la paix !

levas
22/05/2007, 16h35
Btp50

.
Je voterai Non dans la mesure ou les textes (coranique) ne prete pas matière à interpretation, puisqu'ils sont clairs, si toutefois on ne s'amuse pas à changer la langue arabes.
C'est du changement des signification des mots arabes que viendrait le danger, la langue doit rester fidele à son orgine et ne pas devier les mots de leurs sens.

Que penses-tu alors du "wadribuhunna" "frappez-les" appliqué aux épouses dans un certain cas de mésentente?

Quand on prend ce mot dans son sens le plus clair, dans sa signification arabe, alors on a tous les musulmans d'un forum sur le dos parce qu'on ose ne pas interpréter.

Qui change le sens de l'arabe dans cet exemple que j'ai donné?

absent
22/05/2007, 16h39
Le terme "réforme" n'est peut-être pas approprié, voici ce que dit wikipedia :

Le Moyen Âge a cédé sa place à la Renaissance et à l'époque moderne, à la suite de deux révolutions.

La première fut une révolution intellectuelle caractérisée par l'arrivée de l'humanisme et de la Renaissance artistique. À l'intérieur de cette révolution, une nouvelle vision du monde et de l'homme est apparue. C'est avec cette révolution qu'un retour à l'Antiquité est survenu dans le domaine artistique.

La deuxième révolution fut une réforme religieuse. Celle-ci a eu un impact considérable sur l'avenir de la religion.

Historiquement, la Réforme est le nom donné à la remise en cause de l'Église catholique romaine par de nombreux théologiens tels que :

Théodore de Bèze,
Martin Bucer,
Jean Calvin,
Guillaume Farel,
John Knox,
Martin Luther et
Ulrich Zwingli.
Elle avait été préparée par d'autres théologiens comme :

Jan Hus et
John Wyclif.
Elle a donné naissance au protestantisme. La tradition veut qu'elle ait commencé avec l'affichage par Martin Luther de 95 thèses contre les travers de l'Église, sur la porte de l'église du château de Wittenberg, le 31 octobre 1517. Mais c'est sa nouvelle compréhension de l'Évangile qui en définit le contenu : un salut donné gratuitement à cause de Jésus-Christ, connaissable par la seule Bible mise à la disposition de tous sans intermédiaires humains.



On ne peut réformer les textes et les etudes faites par Al-Ghazali par exemple, puisqu'ils ont été écrits en un temps révolu, mais par contre on peut "renouveller" la pensée religieuse assise sur les textes philosophiques et theologiques des savants musulmans. Le Coran est intouchable, les Hadith egalement, par contre on peut mettre au placard les interpretations anciennes et réformer notre façon de percevoir la parole des ulemas et savants.

darwish
22/05/2007, 16h50
Je compare souvent l'évolution des religions monothéistes à l'évolution de Window$: DOS, 3.11, 95, 98, XP, Vista. Ceci étant dit, Bill Gates ressemble plus à un Dieu qu'à un prophète. On peut prendre l'exemple de Linux pour les fans du Dieu Linus Torvalds. ;)

Mais disons que l'Islam est un "bon noyau linuxien", puisque Allah nous a donné le code source, un noyau qu'on doit "patcher" de temps en temps; on aura besoin de très bons programmateurs ou Geeks, chacun dans son champ de prédilection.

Seulement, la question importante est: Avons-nous tirer le maximum de profit du noyau qu'est à notre disposition? l'avons nous pousser dans ses derniers retranchements? Nos pseudos besoins vitaux façonnent-ils notre croyance/religion ou c'est plutôt l'inverse?

Mohamed_Rédha
22/05/2007, 17h27
@darwish,

Oui l’Islam est un bon OS, mais il y a beaucoup de compilations, certaines sont très vulnérables aux virus, donc à mon avis, il faut revenir au source, si j’ose dire… ;)

Tamedit n-was
22/05/2007, 17h33
justement il y a des virus qui endomagent sources

btp50
22/05/2007, 17h48
@ levas
Cela est un verset, comment réagir à une situation, mais Dieu n'oblige pas, remarque; satan non plus.
Donc ne parlons pas du coran, ca plait ou ca deplait, c'est comme ca et c'est tout.
On à déjà relater le chatiment corporel dans d'autres topic ici il s'agit de jetter un autre regard sur la charia. Et on en a déjà parler des hadiths douteux ou qui semblent l'etre. Comme par ex : la femme, l'ane et le chien devant le prieur ou encore plus recement la mascarade de la tété.
.

Jigsaw
22/05/2007, 17h55
C'est une boîte de Pandore qu'il vaudrait mieux ne pas ouvrir, on a vu les résultats des "fatwas" fabriquées avec de fausses interprétations du Coran.

Mohamed_Rédha
22/05/2007, 18h28
@sensib

Si tu parles de violence dans les sociétés musulmane, là le problème n’est pas dans les textes, ni dans leurs interprétations, c’est principalement dans leur application ; Je te donne un exemple :

Tout le monde est d’accord des bienfaits de l’hygiène et de la propreté. De plus, tout le monde a compris "النظافة من الإيمان", donc ce n’est pas le texte qui est faux, mais son application… Si tu vois la saleté de nos rue et les ruelles, les ordures partout, j’ai même vu des gens jeter leurs sachets d’ordures par la fenêtre des immeubles. Les décharges sauvages.. etc.

Alors nos enfants dans ce milieu perdront forcément la notion de beauté et de sensibilité. S’ils voient un oiseau, ils lui lancent des pierres… et nous nous retrouvons avec une société violente.

Donc en résumé, on a problème de société, pas un problème d’identité.

karimbarbu
22/05/2007, 18h47
Mais, je ne comprends pas, dites moi ce que vous voulez changer dans l'Islam.
Il dérange qui, quoi ?

Que ceux qui ne sont pas d'accord avec un hadith, une sourate, qu'ils ne l'appliquent pas. Personne ne leur a liguoté pieds et mains pour qu'ils l'appliquent

salut Mon frère Algerois16 :)

quelle belle question tu poses ici mon ami
et je vais te répondre :)

figure toi que l'islam dérange beaucoup de gens , d'où vient cet acharnement de le réformer
il dérange le voleur, parcequ'il lui coupe la main
il dérange le fornicateur parcequ'il le condamne et il lui inflige des sentences graves
il dérange certains hommes d'affaires parcequ'il leur met le baton dans les roues (Interdiction du RIBA, interdiction de la corruption ...ect)
il dérange les hommes politique parce que il leur dit comment gouverner

l'Islam est parfait comme il est, et celui qui le dérange qu'il choisisse un autre chemin
et si les AUTRES ne nous comprennnent pas !! c'est à eux de réviser leur Logique !!


@ SENSIB

je comprends pas aussi le fond de ta question,
si tu nous donnes des exemples, on pourra débatre parce qu'il ya pas mal de points dans la Chari'a qui sont fléxibles et changent avec le temps

Tamedit n-was
22/05/2007, 19h09
je pense que la quéstion doit pas être posée sur un hadith ou deux !

la quéstion se pose sur l'ensemble de cette société ! on voit partout une instabilité , entre Irakiens , entre palestiens , partout dans toutes sociétés musulmanes !
sur un constat des sociétés musulmanes actuelles et même depuis la mort du prophete ( saaws)

les systémes qui gouvernent ces pays sont majoritairement tyrans , et ceci depuis les Ummayades !
manque de démocratie de liberté individuelle dans la quasi-totalité des sociétés
la haine et le rejet de l'autre ,
sentiment de superiorité ( des idées fanatiques , intolérances ,, )
y a même des hadiths qui te disent sourire à non musulman est haram
saluer un non musulman c haram
je pense que c'est ça le rejet de l'autre !

karimbarbu
22/05/2007, 19h18
@Tolkien

On ne peut réformer les textes et les etudes faites par Al-Ghazali par exemple, puisqu'ils ont été écrits en un temps révolu, mais par contre on peut "renouveller" la pensée religieuse assise sur les textes philosophiques et theologiques des savants musulmans. Le Coran est intouchable, les Hadith egalement, par contre on peut mettre au placard les interpretations anciennes et réformer notre façon de percevoir la parole des ulemas et savants.

waw la solution est donc si simple !!

mais le probleme, pour ceux qui appellent à la réforme, ce n'est pas les interpretations des Savants qui dérangent le plus, non plus leurs divergences mais bien les textes claires du Coran !

le voile Islamique par exemple, il est obligatoire pour la TOTALITE des savants musulmans a traver toute la période islamique , parce que le texte coranique est très claire
et ceux qui veulent changer cela ils ont essayer de donner des explications invraisemblebles au nom du renouvellement de la pensée religieuse comme tu dis (...ils disent que le Coran parle d'une tradition, et non pas d'une obligation !!!!)
cela aurait pu etre vrais si seulement il n'y avait pas l'ordre (قل) (dis) au début du verset
et comme par Hazard ça a commencé vers la fin du 19ém siecle qui coincide avec l'ouverture des Arabes au monde Occidental
et le premier essaie fut par l'égyptien Quassim amine qui n'était même pas un savant !

karimbarbu
22/05/2007, 19h31
la quéstion se pose sur l'ensemble de cette société ! on voit partout une instabilité , entre Irakiens , entre palestiens , partout dans toutes sociétés musulmanes !
sur un constat des sociétés musulmanes actuelles et même depuis la mort du prophete ( saaws)

les systémes qui gouvernent ces pays sont majoritairement tyrans , et ceci depuis les Ummayades !
manque de démocratie de liberté individuelle dans la quasi-totalité des sociétés
la haine et le rejet de l'autre ,
sentiment de superiorité ( des idées fanatiques , intolérances ,, )
y a même des hadiths qui te disent sourire à non musulman est haram
saluer un non musulman c haram
je pense que c'est ça le rejet de l'autre !

je te comprends mieux SENSIB
et tu as raison sur ce point
quoi que il faut détecter, si ce que tu dis n'est pas issue d'une comprehension parallèle de l'islam véridique !!
c'est à dire:
les problemes que tu cites sont des problemes politiques, et les fins personnelles peuvent etre derière tout ces maux ,

tu sais très bien que les textes (même authentiques) sont souvent utiliser pour renforcer une idée politique par exemple
même de nos jour on utilise des textes pour justifié des assassinats au sens propre !

Donc, je pense que l'islam véridque qui a existé depuis toujour, et existe toujour est innocent de tout ces problemes, c'est pour ça qu'on doit se réfèrer aux Savants authentique,

Tamedit n-was
22/05/2007, 19h47
Karimbarbu

je suis content que t'as compris mon message :)

le probléme ne s'agit pas seulement d'une nouveauté , mais j'ai souligné sur un poste le mot racine !!
il y a des racines dans tout ça !! depuis les Ummayades et les sociétés du moyen Orient ( et même le maghreb) s'entre-tuent pour ( arriver , prendre , maintenir ) le pouvoir !

dans nos jours quelques Imams se transforment en général corps d'armé dans une mosquée , de prendre une décision et de lancer Al-Jihad
quelques mosquées se transforment en salle de meeting politiques pour transmettre une telle idée !

mais on est où dans tout ça ?

certes la résponsabilité est celle de ces musulmans , mais est ce qu'on a demandé pourquoi ils font ça ? pourquoi ils trouvent cette liberté d'utiliser les sources religieuses ?
comment ça se fait il qu'ils ont pas une barriére qui elle va les empeché de précher une idée pleine de haine et de violence ?

darwish
22/05/2007, 19h48
c'est pour ça qu'on doit se réfèrer aux Savants authentique,

Et comment va-t-on les reconnaître ya si Karim? Là est tout le problème.

absent
22/05/2007, 20h07
Et comment va-t-on les reconnaître ya si Karim? Là est tout le problème.
boune quistiou !!!!

Entre Ben Baz et Al-Bouti ! qui suivre et pourquoi ?

karimbarbu
22/05/2007, 20h13
Salut SENSIB

certes la résponsabilité est celle de ces musulmans , mais est ce qu'on a demandé pourquoi ils font ça ? pourquoi ils trouvent cette liberté d'utiliser les sources religieuses ?
comment ça se fait il qu'ils ont pas une barriére qui elle va les empeché de précher une idée pleine de haine et de violence ?

vers le 3ém siecle Hégire, un nouveau mot est introduit sans le disctionnaire musulman , et c'est (al-Zandaka)
ce mot désigne le fait d'essayer de dévié volontairement un sens véridique de l'islam,
et le chatiment du Zindik était la Mort (à lire Annawawi) , puisque ont les considère pire que les aporstats
mais de nos jours, il existe d'autres termes qui l'ont remplacé, et ça s'appelle "Libérté d'expression" !!

donc les Zanadika sont protégé et on y peut rien;)
seulmeent de s'accroché et proner l'islam véridique

cheynese
22/05/2007, 20h25
Salam alikom!

"Et comment va-t-on les reconnaître "

Ce sont ceux qui suivent le prophète salut et bénédiction sur lui.


Je suis contre toute idée de réforme,je ne comprends meme pas que vous vous soyez posé la question à propos du coran starfilah!

Quand aux hadiths et à leur clasification,c'est le fruit d'un long et méticuleux travail de fourmis,et d'un héritage de 14 siècles sobhan Allah!C'est la parole de notre prophète,salut et bénédiction sur lui.

Avant qu'un hadith ne soit déclaré sahih par exemple,vous savez bien que de nombreux critères trés rigoureux ,notamment au regard la chaine de transmission,sont appliqués.

Donc si vous voulez bien m'éclairer je ne perçois pas qu'est ce qui devrait faire l'objet d'une reforme exactement??

Tamedit n-was
22/05/2007, 20h28
à l'époque du prophete Mouhammed ( salla allah 'alayhi wa sallam ) quand il a été à la mecque ( la premiére période de l'islam ) , à la mecque il y avait pas d'hypocrites ( notion de l'être hypocrite n'est pas encore née ) il y avait les musulmans , et les Quorichites ( les arabes mecquois ) .

à l'héjir ( emigration du prophete à la médine " Yathrib" ) c'est là où le thérme Hypocrite apparue dans le Coran et dans la sunna !
à cette époque le prophete avait besoin d'un systéme qui protége l'Islam de cette hypocrisie , c'était la naissance de l'application de Char'ia musulmane ( l'état islamique ) pour une contre -réaction à cette partie d'hypocrites !

aprés la mort du prophete ! et aprés les Compagnants les plus proches du prophete , il y avait le retour de cette cathégorie au pouvoir , utilisation de la religion pour ( arriver-prendre-maitenir ) le pouvoir , et certains historiens même nous racontent qu'à l'époque des Ummayades , il y avait certains sujets sur la religion ( inventé ) pour maitenir le pouvoir

bref ! c'est pour te dire , que l'instrumentalisation de la religion par une bande d'hypocrite n'est pas nouveau !

et maitenant de nous justifier la misére du monde musulman ( et de ses sociétés en particulier ) par une invahsion étrangére , là je ne suis pas d'accord !

les américains sont implanté dans le moyen Orient parcequ'il y a ( premiérement le pétrol ) mais parceque il y avait 11 septembre !

le 11 septembre c'était l'utilisation d'une technologie que l'occident l'a construit et des grands emmeubles construits par ces occidentaux , pour les démolirs et pour une deconstruction par quelques fanatiques ! sans parler des victimes
moi c'est cette idée deconstructive qui m'interpelle !

ils apprend pas à aimer la vie , d'aimer la vie pour construire , et pour adorer Allah , pour apparitre bon et non agressif , mais c'est d'éxagérer dans at-tarhib pour detester la vie et de penser à la mort .

Allah dans le coran a fait cet équilibre ( entre Tarhib et Targhib ) mais dans la majorité des prêches on parle que du Tarhib !


d'autres points éssentiels !!!
Quéstion de l'écoute , et de respect de l'idée de l'autre , se respecter entre nous :

Quand est ce qu'on a vu qu'un gouverneurs d'un pays musulmans a respcté son peuple ? une telle personne a écouté telle personne ?
tel chef écoute ses subordonnés ? tel responsable écoute son personel ?
cette notion de l'écoute et du respect de l'avi de l'autre même si on est pas d'accord , est abscente elle est remplacée , par : éliminer , le faire taire ,, et d'autres conceptes tyraniques !

Allah dans le coran , il est dit qu'Allah a écouté son premier énnemi , Satan ,
et que Satan a refusé de lui obéir !!
je pense que Allah aurait pu éradiquer Satan , mais il a prêté l'oreille au refus de Satan de lui obéir !!!

la libreté d'expression est abscente karim ;) la liberté d'exprimer mon avi dans le respect des autres est abscente , et même sans exagération , elle n'a jamais existé dans nos sociétés !!!

depuis les Ummayades à la mort de Saddam ( c'est à dire l'arrivée de l'occident au moyen orient ) c'était toujours le même sénario :
epecher telle personne parceque il proclamme de telle idées dangeureuses ( pour mon pouvoir biensûr ) , eliminer ceci , laisser celui la ,,,etc

la liberté d'expression est une nécéssisté dans le cadre du respect biensûr !!

karimbarbu
22/05/2007, 20h36
darwish

Et comment va-t-on les reconnaître ya si Karim? Là est tout le problème

mais il n'y a pas de probleme

le Vrais islam a été pratiqué pour la premiere fois par le Prophète (s.l.a.w.s)
après, ce sont les compagnons, en suivant la tradition du Prophète et seulmeent comment il l'a appliqué puisque c'est le seul modéle véridique à suivre
après, ce sont les Tabi'in (les successeurs); ils ont pris leurs Savoir des Compagnos (leurs pères/grand grand père), ils l'ont répandu dans toute les nouvelles provinces
et tout cet héritage a été structuré d'une façon scientifique par des Savants Tabi'in aussi , tel que les quatres connus (Abou Hanifa, Malik, Chafi'i et Ibn hanbal) comme d'autres avants et après leurs époques tel que Soufiane Athawri, Hassan Al Basri ...ect
et leurs savoirs a été préservé de maitre à diciples

durant la période islamique on remarque qu'il aient eu toujour des Savants qui ont pu défier les tyranis des pouvoirs, et les acharrnements des "réformateurs", pour garder scrupuleusement l'Islam comme il a été pratiqué par le Prophète et ses compagnons tel les Rouate Al hadith : Boukhari, mouslim, at-tarmithi ....ect

et durant la période entre 650 et 800 Hidjri, le début de la décadence (Assr Al inhitat), il est apparu des Savants qui ont pu donné un grand souffle à la science islamique et dans les differents domaines tel que : Ibn Taymiyan Ibn Quaym, Ibn Kathir, Ibn Khaldoun, ibn ata Aallah assakandari ...ect

et le point en commun entre tous, c'est leurs acharnements à Garder l'Islam comme il a été pratiqué à l'époque du Prophète (s.l.a.w.s) , notant que les uns on corrigé les erreurs des autres tout en restant sur la même ligne

et de nos jours, ces tout cet haritage qui nous permet de vivre l'islam véridique
et les divergences entres les Savants (anciens et contemporains) est dû au differents degrés de leurs comrehensions des textes, et cela concerne généralement les points secondaires de la religion Islamique
et non pas les principes de bases

Donc, les avis de tout les Savants ou penseurs qui dévient de cette ligne droite : ( c'est-à-dire garder l'Ilsam comme il a été pratiqué et compris par le Prophète) sont automatiquement exclue et rejetés

darwish
22/05/2007, 20h39
Tarhib et Targhib

Dire que notre magnifique religion est manichéene, du genre targhir/tarhib ou halal/haram, est une des causes de notre déclin. Les nuances entre les extrêmes forment une large palette dans la jurisprudence musulmane. C'est très dangereux de vivre dans un monde où il n'y a que le noir et le blanc.

Cookies