PDA

Voir la version complète : "Enjeux et perspectives du projet d'autonomie dans la région du Rif"


moray-mohand
09/06/2007, 23h47
Sat, 09 Jun 2007
l'Autonomie au Rif

"Enjeux et perspectives du projet d'autonomie dans la région du Rif"
est le thème d'une conférence animée samedi à Nador, conjointement par MM. Chakir Achahbar, président du parti du renouveau et de l'équité (PRE) et Tarek Yahya, président de la chambre de commerce, d'industrie et des services (CCIS) de Nador.
Dans son intervention lors de cette conférence, placée sous le signe "l'autonomie de la région : solution idéale pour le développement du pays", M. Achahbar a indiqué que cette rencontre s'inscrit dans le cadre d'un vaste programme que son parti mène à travers différentes régions du Royaume, comme celles de Casablanca, Marrakech, Agadir et Ouarzazate, soulignant que le projet d'autonomie de la région ne doit pas constituer un tabou, se referant à cet égard à des extraits du discours de feu SM Hassan II de 1993, dans lequel le souverain, a-t-il dit, le souverain a exprimé son souhait de concrétiser la décentralisation pour que les régions puissent un jour se voir dotées d'une large autonomie.
Evoquant la position de la position de son parti à l'égard du projet d'autonomie de la région du Rif, le président du PRE a tenu à souligner que ce projet doit s'inscrire dans le cadre du respect de la souveraineté totale du Maroc, du Nord au Sud comme de l'Est à l'Ouest et des liens d'allégeance qui ont toujours existé entre le trône alaouite et toutes lés régions qui aspirent à un projet d'autonomie.
La vision du parti du renouveau et de l'équité est d'encourager les projets d'autonomie à travers les différentes régions du Royaume pour permettre d'assurer leur développement et ce, en matière d'exploitation des ressources naturelles et humaines pour donner,a-t-il dit force à l'état qui selon lui se chargera de coordonner les efforts de ces régions pour qu'elles puissent mieux jouer leur rôle dans le processus de développement dans le cadre d'une autonomie qu'il préfère constitutionalisée
Pour sa part, M. Tarek Yaha qui s'est exprimé en langue amazighe a passé en revue le modèle d'autonomie que le Maroc a présenté aux nations-Unies et les échos très favorables qu' il a eus au sein de la communauté internationale provinces du sud, mettant en exergue les larges attributs accordés à cette région du Royaume et s'interrogeant où demeure la crainte que représente un projet d'autonomie dans la région du Rif qui respecte pleinement les liens d'allégeance au trône alaouite, la souveraineté et l'intégrité territoriale du Maroc.

ithrinarif
10/06/2007, 01h03
je suis bien evidemment à fond derrière cette idée d' autonomie....mais j' ai surtout retenu cette phrase: des liens d'allégeance qui ont toujours existé entre le trône alaouite

qui a preté allégence à qui ?...s' il y a bien une chose qui est connu, c' est qu' il n' y a jamais eu ce genre de traité avec notre région...pour plusieurs raisons...la première est que dans la structure tribale rifaine, il n' y a pas d' autorité,...il n' y a pas de chef de tribu...ni meme de "conseils des vieux ou des sages"...alors j' aimerais lire un seul de ces traité , comme ceux qui existent pour le sahara par exemple...la monarchie a exercé son pouvoir sur la région qu' après la colonisation....seule exception l' allegence du chef de guerre amezyane qui estait le leader de la première querre rifo-espagnole...dans le but d' avoir une aide militaire du sultan...chose qu' il n' a jamais obtenu...

Pihman
10/06/2007, 10h07
Le système de régions autonomes sera certainement généralisé au Maroc, le Sahara sera le point de départ

D'ailleurs , tous les grands pays (surtout en surface) et les pays à diversité ethnique , passent a un système fédéral

L'Algérie le fera certainement un jour ou l'autre

Tems
10/06/2007, 12h25
Azul, salam.

il est vrai que dés l'application de l'autonomie pour le sahara ,les autres Principal region (GHARD, Oriental,Rif, Atlas , Souss ) voudrons leur autonomie ce qui est normal il ne doit pas y'avoir de déscrimination .

mais quelle sera le rapport entre les regions et le trone?

avec le gouvernement central?

en treme de diplomatie je sais que sa restera au mains de Rabat mais ect ce

que les regions pourons cooperrée avec d'autres regions ?
exemple : le Rif avec l'andalousie ,le sahara avec les iles canaries ect......

Tems
10/06/2007, 12h27
ithrinarif

azul.

pour les document d'allégence j'en sais trop rien ,mais je sais que lors de

chaque fête du trone il y'a des delegations de nador tetouan alhoceima qui

sont constituer d'une dizaines de personnes par ville qui vont au palais royale

pour faire allegence au Roi.

Quasard
10/06/2007, 12h57
+1 Ithri mais etape par etape, on regle le probleme du Sahara apres on pense a un model de federalisme viable =)

btp50
10/06/2007, 12h59
La première considération à prendre en compte pour une eventuelle autonomie, c'est la vulnerabilité des regions due justement aux autonomies, chaque medaille à son revers. Les unes devenant plus riche et plus fortes que d'autres.
.
Un topic à déjà été fermer concernant ce sujet :)

Quasard
10/06/2007, 13h03
Cela va de soit, mais il y a bien la solidarité nationale qui prédomine avant tout, meme si cela ne se fait pas sans grincement de dents en catalogne par exemple, il faut bien passer par la, car meme autonomes on ne reste qu'un seul peuple ^^

btp50
10/06/2007, 13h42
que les regions pourons cooperrée avec d'autres regions ?
exemple : le Rif avec l'andalousie ,le sahara avec les iles canaries ect......
Cela ne sera pas possible et ce serait preferable, les affaires exterieurs dépenderons du gouvernement central y compris la douane, mais rien ne doit s'opposer à une douane regionale.
En tout etat de cause, il va falloir beaucoup d'argent pour gerer tout ca, plus qu'il n'en faut aujourdhui.

Tems
10/06/2007, 14h35
oui c'est bien ce que je me disait aussi.

btp50
10/06/2007, 14h50
c'est un dilemne, mais il faudra bien passer par là, la question est déjà posée.
Concerver la cohesion national tout en achetant la paix sociale.

Cookies