PDA

Voir la version complète : Marhaba 2007 : «Où que nous soyons, le Maroc est en nous»


Tems
12/06/2007, 20h55
A J-2 du début de l'opération de transit des MRE, la mobilisation est à son comble
«Marhaba 2007» démarre dans deux jours et se poursuivra jusqu'au 10 septembre prochain. Trois mois durant, un staff de 450 personnes, fractionné en plusieurs équipes, sera mobilisé pour que le retour des Marocains résidents à l'étranger (MRE) se passe en douceur.

Baptisée «Où que nous soyons, le Maroc est en nous», l'opération transit débute vendredi. Au centre de ces déplacements massifs, la Fondation Mohammed V pour la solidarité revêt la casquette de chef d'orchestre. A cet effet, tout a été ficelé et la sérénité est de mise au niveau de la Fondation.

Les préparatifs ont, en effet, touché à leur fin, avec comme début de l'opération le lancement, hier, de la campagne de communication dans tous les pays d'accueil où est installée la diaspora marocaine.
Aussi, la diffusion des brochures d'information a déjà été effectuée à l'étranger.

Comme à l'accoutumée, la Fondation Mohammed V pour la solidarité a mis à la disposition des MRE un dispositif complet, de façon à répondre à toutes sortes de besoins, que ce soit en matière d'assistance administrative ou médicale lors de leur déplacement au Maroc.

«Tout est prêt, nous avons reconduit le même dispositif que l'année précédente et l'opération peut débuter en toute quiétude. Nous avons mobilisé nos équipes dans tous les sites habituels et la Fondation a procédé à la mise en service de deux nouvelles aires de repos dans la région Al-Hoceima - Nador», indique-t-on au niveau de la Fondation Mohammed V.

Les deux nouvelles aires en question sont celles de Tazarine, située sur l'axe Nador - Al-Hoceima, ainsi que celle de Rass el-Ma, entre Nador et Saîdia.

C'est là l'une des nouveautés introduites à l'opération de transit 2007. L'autre innovation touche aux langues dans lesquelles a été édité le dépliant d'information.

Outre l'arabe, le français, l'espagnol, l'italien, le néerlandais et l'allemand, le guide a également été édité en tifinagh.
«Le Maroc est pluriculturel et le tifinagh a bien entendu sa place», précise-t-on à la Fondation.

Distribué au niveau des consulats, des agences bancaires en Europe, des agences de «Royal Air Maroc» et de ses partenaires, des sociétés de transport et sur les bateaux, ce dépliant d'information contient des conseils, des informations plus généralisées, ainsi que des informations sur les sites et les aires de repos de la Fondation.

Sur le registre des préparatifs, les réunions tenues récemment entre les divers partenaires impliqués avaient enfanté une batterie de mesures, afin de faciliter l'opération de transit. En effet, le ministère de l'Equipement et des Transports, les armateurs impliqués dans le transport maritime, ainsi que les différents organismes et administrations concernés ont tenu plusieurs rencontres afin de se concerter autour de la question.

Ainsi, outre une journée de sensibilisation organisée il y a quelques jours, les armateurs avaient communiqué leurs plans de flotte et ont procédé cette semaine, comme convenu, aux arrêts techniques de leurs navires, pour pallier toute éventuelle interruption du service lors de «Marhaba 2007».

Au total, quelque 26 navires assureront la liaison sur les différentes lignes maritimes qui desservent les ports marocains. Il s'agit de Tanger-Algésiras (11 navires), Tanger-Tarifa (2), Tanger-Gibraltar (1), Tanger-Gênes (1), Tanger-Sète (3), Nador-Almeria (6), Nador-Sête (1) et enfin Al-Hoceïma-Almeria (1).
Par ailleurs, le dispositif ayant prévalu en 2006 et qui a été reconduit n'est pas des moindres et avait fait ses preuves.

A l'étranger, celui-ci avait couvert les sites d'Almeria et d'Algesiras (Espagne), de Sète (France) et de Gènes (Italie). Au niveau national, étaient concernés les ports de Tanger, de Nador, d'Al-Hoceima et de Bab Sebta, ainsi que les aéroports de Casablanca et d'Oujda, en plus de trois aires de repos équipées à Larache, Taourirt et Gueznaya.
Tout comme pour «Marhaba 2007», la Fondation avait mobilisé plus de 450 personnes, dont près de 300 assistantes sociales, 126 médecins et cadres paramédicaux et plusieurs volontaires et auxiliaires pour assister les voyageurs.

A la fin de l'opération, 25.000 personnes avaient bénéficié de l'assistance de la Fondation. Celle-ci tournait autour des soins médicaux (5.126 cas), de l'évacuation des blessés, du soutien aux familles suite à des accidents de la circulation, de l'assistance en matière de transport et celle relative aux formalités administratives.

Travail colossal à plusieurs égards, la mobilisation de la Fondation Mohammed V pour la solidarité n'est autre qu'une reconnaissance du pays envers ses enfants emmenés par le destin sous d'autres cieux, tout en gardant le Maroc dans leur cœur.

______________________________

Sauvetage en haute mer

En perspective à l'opération de transit 2007, un exercice de sauvetage en mer sur la rade du port de Tanger s'est déroulé il y a deux semaines. Orchestré par le ministère de l'Equipement et des Transports, en collaboration avec les Départements de l'Intérieur et de l'Agriculture et des Pêches Maritimes, la Marine royale, la Gendarmerie royale et les Forces royales air, cet exercice tournait autour de l'évacuation, par des moyens aériens et navals, d'une douzaine de blessés à partir du navire roulier à passagers.

Cette simulation avait pour ambition de tester et d'évaluer le degré de mobilisation et de coordination des divers intervenants dans le domaine du sauvetage. L'objectif final était d'apporter d'éventuels ajustements au plan de sauvetage national ; la rapidité de réaction et la capacité de coopération entre les divers services étant les piliers de l'efficacité des opérations de recherche et de sauvetage en mer.

L'importance du trafic maritime, associée aux caractéristiques météorologiques et océanographiques, fait du détroit de Gibraltar une zone qui nécessite une vigilance accrue de la part des services de sauvetage marocains et espagnols.

C'est dans ce contexte qu'une vedette des services de sauvetage maritime espagnole a pris part à cet exercice, en respect des dispositions de l'accord signé en 1996 entre le Maroc et l'Espagne en matière de lutte contre la pollution et de sauvetage en mer.


Abdelhakim Hamdane | LE MATIN

sliefana
12/06/2007, 21h17
inchalah cette année les preparatifs vont etre a la hauteur des attentes de tout les MRE enfin on commence a comprendere leur valeur et repondre a une partie de leur revendication legitime

Tems
12/06/2007, 22h06
oui c'est sur et avec la creation du conseil superieur des marocain residant a l'etrangé nos preocupation vont vite ce reduire ...... et ont aura enfin un interlocuteur a qui ce plaindre!!!!

btp50
12/06/2007, 22h10
Et c'est qui cet interlocuteur, parceque j'ai d'enormes problèmes avec la representation consulaire.

Tems
12/06/2007, 22h13
justement c'est pas le consulat , d'ailleurs j'ai a dire que le consulat du maroc a marseille c'est des gros voleurs et il ne font monté et descendre 10fois pour un seul papié et c'est pas normal de plus ils ont un comportement digne des années 20!!!!!



ce conseil superieur des MRE aura un site internet un numero de telephone et des representant un peu partout en europe c'est une sorte d'ONG mais gouvernemental qui aura des liens direct avec le palais royal...

btp50
12/06/2007, 22h20
On verra bien, parceque moi, le consul de Bordeaux c'est pareil.

Tems
12/06/2007, 22h27
ah ok en tous cas le conseil sera en service pour les vacances prochaine !!

et je vais pas hesité a leurs envoiyé mes doleances

btp50
12/06/2007, 22h43
Moi aussi, dès que tu as les coordonées tu me fais signe !
sahit a temssamani ;)

Tems
12/06/2007, 22h45
tkt je te les envérais

Quasard
12/06/2007, 23h38
On verra bien, parceque moi, le consul de Bordeaux c'est pareil.

Je connais personellement le consul de bordeaux c'est quoi le probleme avec lui?

btp50
12/06/2007, 23h45
je ne peux te raconter la dessus, problème ne peut se regler que de vives voix. Depuis 6 ans environ je n'y suis pas retourner, à l'epoque je fus recu par une dame, (vice consule je crois).

Quasard
13/06/2007, 00h13
je ne peux te raconter la dessus, problème ne peut se regler que de vives voix. Depuis 6 ans environ je n'y suis pas retourner, à l'epoque je fus recu par une dame, (vice consule je crois).

Le consul a changé depuis, le vice consul est un jeune homme qui est tres proche de ma famille monsieur nani yassin, et le consul s'appelle maintenant monsieur Kohen tres serviable.
Je pense que tu devrais y aller ca a beaucoup changé depuis ^^

btp50
13/06/2007, 00h19
je ne manquerai pas de te passé un petit coup de mp ..... merci quasard.

marok1
13/06/2007, 00h27
Je connais personellement le consul de bordeaux c'est quoi le probleme avec lui?

Mdr ! Le mec qui gère quoi !

Quasard
13/06/2007, 07h16
Mdr ! Le mec qui gère quoi !

Hem je l'ai mal formulé, je connais simplement ce monsieur et c'etait pour dire qu'il etait sympathique et serviable et rien de plus.
Il ne faut pas le comprendre de travers.

marok1
13/06/2007, 12h39
Ah non non, c'est toi qui as compris de travers, je plaisantais Quasard. Finalement, vous êtes assez rigides les libéraux !

Cookies