PDA

Voir la version complète : Trafic d'êtres humains: Washington met quatre alliés du Golfe à l'index


zek
12/06/2007, 21h52
Outre ces quatre pays, le département d'Etat en a ajouté trois à sa liste noire 2007, dans son rapport annuel sur le trafic d'êtres humains: l'Algérie, la Guinée Equatoriale et la Malaisie.
L'Algérie a été ajouté à la liste, c'est grave, que fait le Roi Boutéflika ?
------------------------------------------------------------------------

Les Etats-Unis ont placé mardi quatre de leurs principaux alliés dans le Golfe - Bahreïn, Koweït, Oman et Qatar -, sur une liste noire de 16 pays où rien n'est fait, selon Washington, pour lutter contre le trafic d'êtres humains.

"Nous espérons que ce rapport encouragera les pays responsables du monde entier à s'unir pour dire d'une seule voie que la liberté et la sécurité sont des exigences non-négociables de la dignité humaine", a déclaré la secrétaire d'Etat, Condoleezza Rice, en présentant ce rapport.

"Personne n'est digne d'être un maître, personne ne mérite d'être un esclave", a ajouté la chef de la diplomatie américaine, soulignant que les efforts pour lutter contre le trafic de personnes représentait un élément "central" de la politique étrangère américaine.

Outre ces quatre pays, le département d'Etat en a ajouté trois à sa liste noire 2007, dans son rapport annuel sur le trafic d'êtres humains: l'Algérie, la Guinée Equatoriale et la Malaisie.

Ils rejoignent ainsi la Birmanie, Cuba, l'Iran, la Corée du Nord, l'Arabie Saoudite, le Soudan, la Syrie, l'Ouzbékistan et le Venezuela. Tous ces pays risquent des sanctions, sous forme notamment de suppression de l'aide américaine.

Trois pays ont été retirés de la liste noire 2006: Belize, le Laos et le Zimbabwe, selon ce rapport réalisé sur les ravages du trafic humain entre avril 2006 et mars 2007 dans 164 pays, conformément à une loi américaine de 2000.

Selon des études américaines, quelque 800.000 personnes par an sont victimes de trafic international de personnes, dont 80% sont des femmes et 50% des mineurs. La majorité des victimes du trafic international sont des femmes et des fillettes victimes d'exploitation sexuelle, précise le rapport.

Cinq des six monarchies du Golfe se retrouvent ainsi sur cette liste noire pour leurs pratiques de "servitude et exploitation sexuelle", précise le document de 236 pages.

"Il est très décevant de voir sur cette liste noire tant de pays riches du Proche-Orient, qui ne manquent pas de ressources pour faire des progrès significatifs", a regretté le conseiller de Mme Rice sur le trafic d'êtres humains, Mark Lagon, au cours d'une conférence de presse.

La région du Golfe présente un "problème endémique" de mauvais traitement des travailleurs étrangers, a souligné le responsable américain, dénonçant les "méthodes de recrutement des travailleuses étrangères crédules, à qui on propose des emplois de secrétaires ou d'employées de maison et qui se retrouvent esclaves sexuelles ou domestiques en état de servitude".

"Les pouvoirs accordés aux sponsors de travailleurs étrangers devraient être limités et équilibrés par les droits des travailleurs à une aide juridique", a ajouté M. Lagon. "Les gouvernements devraient protéger plus activement les travailleurs".

Le rapport fait également figurer 32 pays sur une liste de pays "sous surveillance", menacés de figurer sur la prochaine liste noire s'ils ne prennent pas des mesures, notamment légales, pour lutter contre le trafic de personnes.

Le responsable américain a notamment cité l'Inde, allié stratégique des Etats-Unis, qui figure sur cette liste pour la quatrième année consécutive pour l'ampleur de l'exploitation sexuelle des femmes, le travail des enfants et les salaires insuffisants qui maintiennent les employés en état de servitude, notamment dans l'agriculture.

"La plus grande démocratie du monde présente le plus gros problème au monde de trafic d'êtres humains", a regretté M. Lagon, soulignant que les Etats-Unis allaient soulever cette question lors de leurs discussions bilatérales avec le gouvernement indien.

AFP - 12.06.2007

O-Azis
12/06/2007, 22h26
Non mais je rêve , l'amérique ose dresser une liste , ce pays ou il y a des viol femme, homme , et enfant toute les cinq minutes , des meurtres toute les 2 minutes ,etc.., Sans compter que leurs prisons sont tellement bonder de violeurs qu'il pourrait constituer une nation à eux tout seul .

ballZ
13/06/2007, 00h20
Decidemment tout se casse la gueule au USA meme leurs cerveaux !

kaiser sosi
13/06/2007, 00h43
je ne comprend pas,trafic humain en algerie!!dans un pays arabe musulman??!! ............soit je ne connais rien de mon BLED, soit les USA ont changer les critiere de trafic humain, eu qui ete la plus grande etat d'esclavage!!:22:
voila elle na aps vu ces defaut et elle vien fair voir les defaut au autres!::

zek
13/06/2007, 00h55
A mons avis, il faudra leur vendre plus de gaz et accepter une base militaire en Algérie pour qu'ils nous retirent de la liste.

absent
13/06/2007, 01h03
Y'a vait une réaction du gouvernement Algerien à propos de ces " Accusations Americaine " ?

azouz75
13/06/2007, 11h46
Y'a vait une réaction du gouvernement Algerien à propos de ces " Accusations Americaine " ?

c'est plutot les américain qui ont réagit à ça:

L’Algérie a confirmé son refus d’accueillir sur son sol le siège de l’Africom, un projet militaire américain visant à faire barrage à Al-Qaida dans la région du Sahel.

O-Azis
13/06/2007, 12h45
c'est plutot les américain qui ont réagit à ça:

L’Algérie a confirmé son refus d’accueillir sur son sol le siège de l’Africom, un projet militaire américain visant à faire barrage à Al-Qaida dans la région du Sahel.
Si au moins ce n'été que ça !!...., l'analyse aurait été plus inquiétante si elle aurait été établit par des pays neutres qui n'ont aucun intérêt avec l'Algérie . Boutef....réveil toi ,?? arrête de licher le supo....

Qui aura le courage de mettre l'amérique dans une liste noire .

- Droit de l'homme bafoué dans les prisons .
- Esclavagisme sexuel jusque dans la maison blanche
- kidnapping et torture à guantanamo .
- Complot , carnage , et déstabilisation des pays du tiers monde
uniquement pour son intérêt.
- Asservissement des enfants du tiers monde pour le compte des
multinational américaines....;

absent
13/06/2007, 14h31
Qui aura le courage de mettre l'amérique dans une liste noire .

Le Jour ou les pays en voix de developpement auront un certain degré de maturité , d'union et résponsabilité .... ils auront auront par consequent du poid Politique et Economique ... seul le poid economique ne pourra pas faire grand chose, ni celui du Pouvoir politique Seul ....

Les cas Actuel : les US ont mit l'Algerie sur la liste Noir , mais ca reste limitée Sur Alger et comme si ca n'a pas touché le Maroc ou la Lybie ou la Tunisie ou la Mauritanie ..... aucun des 4 n'a réagit .....

En L'absence d'une union Forte ... faudera s'attendre à tout ... Surtout qu'on vit dans Un Monde ou c'est la Loi de la jungle qui regne.

Cookies