PDA

Voir la version complète : Coupe : Real et Seville OUI, Mca et Jsk NON !


Mha
15/06/2007, 09h45
Une surprenante injonction de la FIFA viens de jeter un pavé dans la mare du football africain. Alors que se disputent des rencontres décisives pour les qualifications de la CAN 2008, la programation des demi-finales de la Coupe d'Espagne fais désordre.

En effet le selectionneur du Mali Jean François Jodar a reçu un courrier de la FIFA lui demandant de libérer ses joueurs Frédéric Kanouté et Mahamadou Diarra à fin qu'ils puissent disputer une rencontre de Coupe d'Espagne avec leurs clubs respectifs, le FC Séville et le Réal Madrid.

La lettre précise qu'en cas de non libération des joueurs, le Mali aurait match perdu contre le Sierra Leone !

Dans une interview accoordée à Football365.fr, Jean François Jodar dénonce par ailleurs le ''deux poids deux mesures'' pratiqué par la FIFA puisqu'il dit que le Mouloudia d'Alger et la JS Kabylie qui disputent eux aussi les demi-finales de leur Coupe (NDLR : la Coupe d'Algérie) et qui réclament la libération de leurs joueurs Moussa Coulibaly et Omar Dabo, n'ont pas reçu le même ''soutient'' de la FIFA que le Real Madrid et le FC Séville.

Mehdi D.(******))

Mha
15/06/2007, 09h55
JEAN-FRANÇOIS JODAR : « C’est grave »

....
« Mieux être riche et en bonne santé… »
Voilà une décision surprenante : les dates étaient connues à l’avance : la Ligue espagnole devait savoir qu’il y avait une date FIFA ce week-end…
Ce qui est grave, c’est l’attitude de la FIFA et de la CAF (Confédération Africaine de Football, ndlr). J’ai le courrier sous les yeux : la FIFA dit que cette date là a été rajoutée au calendrier. Ils sont quand même gonflés. Cette date là a toujours existé depuis le tirage au sort. Que cette date là n’ait pas été homologuée officiellement par la FIFA au départ, c’est vrai. Mais il y a deux mois, la FIFA et son comité exécutif du 22-24 mars 2007 ont validé cette date comme une date officielle rajoutée au calendrier. Elle nous a envoyé le courrier. La FIFA, il y a deux mois, dit textuellement : « Les joueurs africains seront mis à dispositions des équipes africaines pour les matchs du 17 juin. » Il suffit que le Real Madrid et Séville fassent pression pour qu’ils oublient ce qu’a voté le comité exécutif. Il y a deux mois, il ne fallait pas valider cette date et l’enlever. Nous sommes pratiquement la seule équipe pénalisée. Le Mali doit jouer un match important des qualifications sans deux joueurs majeurs. C’est une décision très grave qui va faire jurisprudence. J’espère que la CAN (Coupe d’Afrique des Nations, ndlr) 2008 est mise au calendrier de façon officielle : sinon tous les clubs en janvier diront qu’il y a un précédent et diront que leurs joueurs ne disputeront pas la CAN.
C’est la porte ouverte à la remise en cause des dates internationales…
Ce qui est catastrophique, c’est que j’ai deux joueurs qui évoluent en Algérie : les présidents des deux clubs (le Mouloudia et la JS Kabylie, ndlr) me les réclament à cœur et à cris en me disant qu’ils disputent une demi-finale de Coupe d’Algérie vendredi. J'ai refusé en disant que c’est le règlement FIFA. Et là, je reçois un courrier FIFA qui me dit de libérer Diarra et Kanouté, mais pas mes deux joueurs algériens. Il vaut mieux être riche et en bonne santé que pauvre et malade dans le football. Je ne comprends pas les décisions de la FIFA. Pour la vidéo, elle dit ne pas vouloir faire de différence entre les pauvres et les riches et quand il s’agit de prendre certaines décisions… Quand on est le Real Madrid ou Séville, on a plus de considération que le Mouloudia d’Alger ou la JSK. C’est grave.
En prenant cette décision, la FIFA ouvre la boîte de Pandore…
La FIFA a pris une décision très grave : je crois que c’est la première fois que la FIFA oblige un pays à disputer une compétition majeure sans deux joueurs importants. On nous l’impose. Nous n’avons pas le choix ! Si les joueurs restent avec nous, on perd le match ! Ce qui est encore plus grave, c’est que la CAF ne réagit pas : si les instances de la CAF étaient compétentes, ils prendraient la décision de ne pas nous faire jouer le match. Pourquoi nous imposer de jouer des qualifications sans deux joueurs en bonne santé et non suspendus ?


Lire la totalité de l'interview: http://www.football365.fr/afrique/story_170705_-C-est-grave-.shtml

Cookies