PDA

Voir la version complète : La finale de la Coupe d'Algérie sera algéroise


nassim
17/06/2007, 00h56
Le MC Alger, qui s’est qualifié pour la finale de la Coupe d’Algérie seniors de football en battant l’USM Blida aux tirs au but (7-6), (0-0) après 120 minutes de jeu, en demi-finale disputée vendredi au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou, a finalement assuré le droit de défendre le trophée acquis la saison dernière et de disputer la 45e édition de l’épreuve reine où il rencontrera son rival de toujours, l’USM Alger, qu’il a déjà battu à ce stade de la compétition à trois reprises. Dont la dernière remonte au précédent exercice où les Mouloudéens, maîtres de leur destin et sûrs de leur coup, ont renvoyé leurs adversaires refaire leurs classes pour la 3e fois en autant de finales les ayant mis aux prises. Avant cette autre belle qui s’annonce haute en couleur et où les «Rouge et Vert» repartent avec l’intention ferme de marquer encore des points à l’impact psychologique certain devant le spécialiste incontesté de la plus populaire des compétitions et qui nourrit un véritable complexe d’infériorité, ils doivent une fière chandelle à leur gardien de but Azzedine qui a été l’artisan d’une qualification longue à se dessiner et finalement assurée à la roulette russe. Une pénible épreuve qui a vu le dernier rempart mouloudéen, décisif à souhait, briser le rêve des Blidéens en arrêtant pas moins de 4 tirs alors que Fodhil Hadjadj se chargeait, sans trembler, d’enfoncer le clou.

L’USM Alger, finaliste malheureux de la dernière édition, opposée à la JS Kabylie, un de ses rivaux tout au long du Championnat national, clôturé lundi dernier avec la consécration de l’ES Sétif, a pu tirer son épingle du jeu en l’emportant aussi largement que logiquement dans un match dominé de bout en bout en balayant une équipe kabyle dépassée. Les coéquipiers de Ammar Amour, dont la tâche s’est révélée moins difficile que prévu face à des «Canaris» qui se suffiront de la 2e position en Championnat derrière l’ES Sétif et de leur qualification en Ligue des champions africaine (1/4 de finale), où, nous l’espérons, ils renoueront avec le sacre. Beaucoup a été dit sur le clou incontestable de toute saison qui se respecte en Algérie et beaucoup de choses se feront au cours des prochains jours qui précèdent la grande fête des fiefs des deux «frères ennemis». De nouveau face à face et face à l’Histoire, l’USMA et le MCA font monter la pression à son comble. Au-delà des statistiques et des forces et faiblesses présumées des uns et des autres, il restera de cette affiche rêvée, de rêve, son cachet unique dans le pays et la rivalité toute sportive entre les quartiers d’Alger représentés par Soustara et Bab El Oued. Le reste ? Il restera au terrain de trancher. De choisir le meilleur. Celui qui saura surtout user au mieux de son charme auprès de l’auguste dame.

source : la Tribune

Thirga.ounevdhou
17/06/2007, 10h05
Rien de nouveau, Comme l’an dernier. Algéroise ou Kabyle, c’est presque pareil :) .

Cookies