PDA

Voir la version complète : Les supporters de la JS Kabylie s'insurgent


nassim
18/06/2007, 00h29
L’humiliante élimination de la JS Kabylie face à l’USM Alger vendredi au stade de Blida restera à jamais gravée dans la mémoire des milliers de supporters kabyles qui n’arrivent pas encore à digérer cette sortie dégradante de leur équipe-fétiche dans une rencontre où l’enjeu n’était autre qu’une place en finale de Coupe d’Algerie.

S’il est vrai qu’en football il y a un vainqueur et un vaincu, la manière avec laquelle le onze canari a évolué sur le gazon de Blida laisse plus d’un pantois. "Je n’arrive pas encore à saisir ce qui s’est passé vendredi. J’ai suivi la quasi-totalité des matchs de la JSK ces dix dernières années mais ce que j’ai vu à Blida me fait croire que certains joueurs ne méritent même pas de porter ce maillot", asséna Achour, un fan de la JSK qui a fait le déplacement à Blida. L’avis de ce supporter est partagé par la majorité. Ils ne se sont pas insurgés seulement devant la défaite mais c’est surtout sur la façon dont l’équipe dirigeante et le staff technique ont justifié cette élimination. "A chaque défaite on nous sort le même refrain. Y en a mare d’entendre le président tirer sur l’arbitre alors qu’il devrait chercher les raisons de l’échec dans son propre camp.

Certains joueurs sont devenus des intouchables alors que ceux qui méritent de jouer sont scarifiés. Il y a des matchs ou on sent que quelque chose ne va pas et celui face à l’USMA en est la parfaite illustration" ajoute Kamel qui ne voulait pas nous quitter sans dire ce qu’il avait sur le cœur "Dites au président, à l’entraîneur et aux joueurs que je ne vous pardonnerai jamais cette humiliation. Ce sont eux les premiers responsables. Ils doivent assumer. Dans un club qui se respecte, une telle honte ne reste pas sans conséquences. Il faudra agir. Mais comme il y a de l’argent à gogo alors je sais que ces soi-disant stars vont vite trouver preneurs et l’humiliation continue."

La tristesse se lisait sur les visages de tous les fans que nous avons rencontrés hier matin. Ils sont tellement abattus qu’ils ne pensent même pas au match de vendredi prochain en Ligue des champions, un challenge qui est relégué au second plan. Il faudra encore quelques jours avant d’oublier le cauchemar de vendredi, disent en chœur les supporters.

source : la dépêche de Kabylie

Cookies