PDA

Voir la version complète : Free condamné pour des brochures mensongères


nassim
12/07/2007, 00h49
La course à la fibre optique a ses revers pour Free. Pressé de déployer la toute dernière technologie dans le domaine de l'accès à internet dans un maximum d'immeubles de la capitale, le FAI a semble t-il fait un faux pas. La Cour d'appel de Paris a en tout cas condamné Free pour des brochures mensongères. Il devra publier un démenti dans les huit jours, et payer 5000 euros d'amende à France Télécom, à l'origine de l'assignation en justice. Dans les faits, le FAI aurait envoyé à des syndics d'immeubles une brochure où figurait le logo de la Mairie de Paris, et où était indiqué que le raccordement à la fibre optique était obligatoire. Selon l'AFP, Free aurait envoyé 2.350 exemplaires de cette brochure publicitaire à des syndics de copropriété.

L'enjeu de la fibre optique est de taille: Free a en septembre dernier lancé un plan d'investissement d'un milliard d'euros d'ici 2012. Pour France Télécom, l'investissement est du même ordre. Seule contrainte: pour raccorder chaque foyer à la fibre optique, le fournisseur d'accès doit demander l'autorisation de chaque syndic. Dans une telle perspective, le premier à obtenir l'aval des syndics dispose d'une exclusivité de fait. D'où la concurrence acharnée entre les opérateurs.

C'était d'ailleurs France Télécom qui avait assigné Free en mai devant le tribunal de commerce de Paris, estimant que Free devait adresser un démenti aux destinataires des brochures. Autre exigence pour l'opérateur historique: obtenir le nom des destinataires pour pouvoir à son tour leur proposer ses services. Un manœuvre que dénonce Free qui voit en cette plainte un moyen d'obtenir un avantage concurrentiel, en s'octroyant une liste de clients potentiels. En première instance, la justice avait donné raison à Free.

source : le figaro

Cookies