PDA

Voir la version complète : La religion et la schizophrénie


Lisebeth
15/11/2003, 10h14
Azul fellawen

- Jacques Monod se rendit célèbre pour ce qu’il apporta non seulement dans le domaine de la biologie moléculaire, mais aussi à la philosophie. Il était ami intime d'Albert Camus.

-Jacques Monod, aujourd'hui décedé , a declaré:" qu'un scientifique qui croit en Dieu est un schizophrène"
-La schizophrénie est une maladie mentale, une confusion entre soi et autrui. Le schizophrène a parfois le sentiment d'être commandés par des puissances extérieures etc...

Qu'en pensez-vous?

Ar tufat :52:

LeGrandBleu
15/11/2003, 18h38
Je ne vois vraiment pas le rapport entre schyzophrénie et l'opposition Sciences-Dieu dans cette direction.
Quand on croit plus à la Science qu'à Dieu, on ne le fait selon moi jamais de façon inconditionnelle. Etre scientifique, c'est d'abord douter, et douter de tout.
En revanche, j'aurais tendance que dans l'autre direction, quand on croit résolument à Dieu ( des religions), on est souvent embêté dans sa posture de scientifique. Car Dieu interdit le doute.

succube
15/11/2003, 19h57
@le grand bleu,selon la religion musulmane,"l'homme le plus proche de dieu est le Scientifique" par consequent il n'interdit pas le doute,ou alors dieu lui même est schzophrène... :roll:

@lizebete,Jacques Monod fait fausse route en affirmant cela,
il ne faut pas faire l'amalgame entre la verité revelée (verité des religions du livre revelées par les prophètes) et la verité acquise(acquise parles sciences).
l'une se porte sur le domeine de la raison et l'autre sur le domeine de la foi,elle sont donc par definition inassimilables et incomparables.
rien n'interdit à l'homme d'avoir la foi d'une part et de chercher des verités inéxpliquées par sa religion à travers des recherches scientifiques d'autre part.

Blackmore
15/11/2003, 20h08
@lizebete,Jacques Monod fait fausse route en affirmant cela,
il ne faut pas faire l'amalgame entre la verité revelée (verité des religions du livre revelées par les prophètes) et la verité acquise(acquise parles sciences).
l'une se porte sur le domeine de la raison et l'autre sur le domeine de la foi,elle sont donc par definition inassimilables et incomparables.
rien n'interdit à l'homme d'avoir la foi d'une part et de chercher des verités inéxpliquées par sa religion à travers des recherches scientifiques d'autre part.


..... :shock: j'hallucine ou quoi ??? :shock:

Nardjeeeess ! Qu'est ce t'as mis dans la chorba ? :mad: :icon_mrgreen:

succube
15/11/2003, 20h13
wach bik blaky!
remdan tle3 lek lerrass?

Blackmore
15/11/2003, 20h22
Ma chère succube , quand on voit l'exubérance charnelle de ton avatar , on du mal à avaler la secheresse logique de tes arguments . :wink:

succube
15/11/2003, 20h37
moi aussi je t'aime blaky

Blackmore
15/11/2003, 20h41
:oops:

J'ai suffisement pollué ce post , je me tire sur la pointe des pieds .

bladerunner
16/11/2003, 12h17
succube : allah ma inni saim

Lise :

Un scientifique qui ne croît pas en Dieu est un ingrat, vu toutes les preuves du génie divin qu'il voit....

Merci pour le débat

succube
16/11/2003, 22h17
@ blade,j'ai pas pigé ce que tu as ecrit en arabe et sinon pour repondre à ce que tu ecris à lisebete,je constate que tu ne raisonnes pas mais tu fais appelle à ta foi...

Lisebeth
17/11/2003, 08h12
Azul fellawen

-Personnellement, je n'arrive pas à comprendre pourquoi certains scientifiques croient en Dieu, pour plusieurs raisons. J'énumère quelques unes qui me passent par l'esprit

1/ Dieu n'a til pas crée l'homme a son image?Dieu serait-il mauvais, puisque l'homme est mauvais?Voici un poème écrit par un intervenant d'un autre forum qui resume avec ironie les errreurs de Dieu
Mon Dieu, pourquoi avez vous inventez la sexualité?
-Mais pour la procréation mon fils
-La procréation, je comprends bien, mais enfin cette question occupe que quelques jours dans la vie d'un homme alors que le sexe, lui tous les soirs ou presque
-Oui,je le sais , je me suis trompé
-Oui vous vous êtes trompés, vous dites cela avec une telle désinvolture ....et nous alors?des millions d'années des femmes trainent avec eux ce truc la
-Mon fils , vous êtes dur avec moi
-Et d'abord ,je ne suis pas votre fils, mon père,je le connais et croyez moi, il me suffit largement
-Et le sexe...et la guerre? Vous vous êtes trompés aussi pour la guerre?
-Oui et non, ne fallait pas t'il trouvé un moyen pour faire que l'homme ne s'ennuie pas sur cette terre?
-Qu'aurais je inventé de plus satisfaisant que le sexe et la guerre?
-Ce n'est pas mon problème ,je ne suis pas Dieu, moi
-On le voit avec vos stupides remarques

2/ A ma connaissance, il ne sait jamais manifesté d'une manière ou d'une autre

3/ Au niveau de la procréation, tous les scientifiques, le savent qu'il existe un lien causal necessaire entre le developpement individuel et sa chaine ancestrale, les phases successives d'un organisme sont un rappel des états successifs de l'evolution du groupe zoologique auquel il appartient

etc etc...

Alors pourquoi ces hommes croient -ils en Dieu?Je connais un ancien physicien de temps en temps , il dérape avec des histoires de sorcelleries. Il est persuadé que sa soeur a des pouvoirs :P

Ar tufat :slt:

Lisebeth
17/11/2003, 08h19
Je poste également la réponse d'un intervenant sur le sujet.Réponse très interressante

Ton sujet est trés compliqué et je ne pense pas maitriser tous les éléments pour apporter une réponse.

Néanmoins voici quelques réflexions :

- St Thomas disait je crois ce que je vois...certains (dsl je ne sais plus qui)ont ajouté...je crois ce que je vois....je vois ce que je regarde...et je regarde ce que je veux !!!!

La volonté est donc un élément central de la Foi. On ne peut croire si on ne veut pas. D'une idée de la Foi qui serait en apparence rationnelle et objective on passe à une notion totalement subjective. C'est cette liberté que Dieu à laisser aux Hommes et c'est pourquoi Dieu a dit dans le Coran "Point de contrainte en Religion", on ne peut forcer quelqu'un à avoir la Foi s'il ne le veut pas. C'est une relation intime entre le Créateur et sa créature.

- Pour moi il n'y a aucune opposition entre science et religion. Bien au contraire il y a complémentarité: la première répond à la question du "comment" et la seconde à la question du "pourquoi". On pourra toujours essayer par la science de comprendre "comment" l'Homme fait pour respirer, "comment" les abeilles fabriquent le miel mais on ne pourra jamais répondre à la question "pourquoi " sans avoir recours à la religion.

Un scientifique croyant est donc le plus heureux des hommes car il admire la Création et reste ébahi devant la puissance de son seigneur.

LeGrandBleu
17/11/2003, 13h36
Eh bien, parceque les scientiques aussi ont la faculté de fantasmer.
Fantasmer sur le magique, fantasmer sur le métaphysique...

Darya
19/11/2003, 11h14
Azul fellam Lisebeth, azul à tous,
(merci pour ce post , je m'interesse aussi à ces questions:wink: )

Je pense au contraire qu'il n'est pas du tout paradoxal d'avoir l'esprit rationnel, scientifique, cartésien tout en étant un fervent croyant.Voici un extrait d'un "Que sais-je?" sur l'athéisme( justement) qui va dans ce sens, intituléle scientisme interrogé:"Mais voici que par un étonnant renversement de perspective, dès la fin du XXèmeS des scientifiques de +en+ nombreux se détournent du scientisme et réintègrent la question de Dieu dans leur démarche de savant.C'est au tour du scientisme d'être interrogé...
Ils veulent comprendre le monde et redécouvrent du coup par l'exercice même de leur discipline les questions métaphysiques fondamentales: sur l'origine de l'univers, sur l'espace et le temps, sur l'organisation des êtres matériels ou vivants.Chez certains hommes de science, on est en train de connaître une mutation de l'esprit scientifique .Interrogation à partir des progrès de l'embryologie et de la biologie moléculaire, sur la poussée
vers des formes de +en+ complexes d'organisation dans l'histoire de la vie qui n'a pu se faire uniquement à partir de mutations au hasard.Remise en cause du schéma réductionniste du scientisme orthodoxe, quand on voit apparaître à mesure que l'on s'élève dans l'échelle des êtres, des propriétés inédites impossibles à prévoir à partir des éléments simples.

Découverte "du principe anthropique" selon lequel "l'univers est tel qu'il est parce qu'il était nécessaire qu'il fut ainsi pour que l'homme puisse apparaître et puisse ainsi le connaître.
Cette mise en cause du scientisme entre dans le cadre plus général d'un retour de la question de Dieu qui n'est pas sans remettre en cause l'athéisme lui-même...."

Bon , maintenant c'est sûr qu'il y aura toujours des gens pour dire que la foi n'est pas compatible avec le progrès et la science, cependant j'ai vraiment du mal à croire que la vie soit dûe au hasard, le monde est beaucoup trop complexe...et n'aurait aucun sens.

à+

MaNiNo
20/11/2003, 09h16
Azul fellawen , voici ce que pensait l'un des plus grands scientifiques de notre ére, a propos de dieu de la religion de la science et de la place de l'homme dans tout ça (l'univers), ceci je pense résume bien certaines de vos réactions:

"Science without religion is lame. Religion without science is blind."
"I want to know God's thoughts; the rest are details."
"I am convinced that He (God) does not play dice."
"God is subtle but he is not malicious."
"God does not care about our mathematical difficulties. He integrates empirically."
"Whoever undertakes to set himself up as a judge of Truth and Knowledge is shipwrecked by the laughter of the gods."
"My religion consists of a humble admiration of the illimitable superior spirit who reveals himself in the slight details we are able to perceive with our frail and feeble mind."
"A man's ethical behavior should be based effectually on sympathy, education, and social ties; no religious basis is necessary. Man would indeeded be in a poor way if he had to be restrained by fear of punishment and hope of reward after death."
"The further the spiritual evolution of mankind advances, the more certain it seems to me that the path to genuine religiosity does not lie through the fear of life, and the fear of death, and blind faith, but through striving after rational knowledge."

Collected Quotes from Albert Einstein http://rescomp.stanford.edu/~cheshire/EinsteinQuotes.html

against-NAFSI
09/09/2005, 15h59
salam a vous tous

d apres ce debat concernant la science face a la schyzophrenie(lol l orthographe) il en resortira que du maivais pour un muslim.
je m explique, a la base la definition de cette maladie chez les scientiques les plus connue, il y aurais des divergences psychique liée a des voix que l on entend des images horrible ou nou que l on peut voir et un dedoublement de la personnalitée......et d autres symptomes difficile a definir...je ne suis pas specialistes en la matiere.
Cependant en tant que muslim comparer ces symptomes a des comportement,a des situations que vivent beaucoup de musulmans et bien vous en arriverez a la conclusion suivante "et bien oui encore une preuve irrefutable de l existence du monde invisible car c est en rapport direct avec cles cratures que l on appele les djin créer de feu sans fumé comme iblis et seme le desordre dans la tete des gens en utilisant les capacités cerebrale d autrui pour plusieur raison et que par permission d ALLAH .Sans rentrer dans les details qui pourront peut etre donné lieu a un autre débat, faison des etude comparatives d un coté comme de l autre car ALLAH ne nous laisse de sa science que qu il veut pour toujours revenir a lui. une preuve pour nous musulman qui conforte nos certitudes et pour les autre comme les scientifiques le fait d etre nez a nez avec des preuves qui sement le troubles dans leurs coeur si carthesien.

pour finir einstein disaint "je suis un athée profondément croyant"
allez comprendre

ALLAH huwa alem
ALLAH seul est savant

btp50
18/09/2005, 23h53
je ne sais pas qui a dit; (un peut de science m'a eloignée de dieu, et beaucoup m'en a rapprochée).

Cookies