PDA

Voir la version complète : La Bourse de Dubaï lance une offensive sur OMX


zek
10/08/2007, 08h08
Je crois qu'il y aura une coopération technique avec la bourse de Dubai pour remettre sur les rails la bourse d'Alger qui en a bien besoin.
-------------------------------------------------------------------------

Le groupe public Borse Dubai a acheté des actions et options
représentant 27,4% du capital de l'opérateur boursier nordique OMX à un prix de 230 couronnes, supérieur à ce que propose le Nasdaq pour l'ensemble du capital.

L'opérateur du marché Nasdaq offre quelque 3,7 milliards de dollars, qui représente autour de 206 couronnes par action.

L'action OMX a grimpé de 6,7% à 231,50 couronnes jeudi à la Bourse de Stockholm, le marché espérant une bataille entre les deux repreneurs.

La holding Borse Dubai, créée pour regrouper les participations de l'émirat de Dubaï dans Dubai Financial Market et Dubai International Financial Exchange, a précisé qu'elle avait acheté 4,9% du capital d'OMX et conclu des accords pour acquérir encore 22,5% du capital.

La réglementation suédoise sur les OPA oblige à lancer une offre à partir du seuil de 30%.

Nasdaq a répondu dans un communiqué qu'il restait pleinement engagé sur son offre amicale sur 100% du capital d'OMC et il a exhorté les actionnaires du groupe suédois à ne pas réagir à la proposition de Dubaï, qui selon lui est conditionnelle.

OMX, qui fédère les Bourses de Suède, du Danemark, de Finlande, d'Islande et des pays baltes, et Borse Dubai n'ont pas fait de commentaires dans l'immédiat.

Officiellement, Borse Dubai, qui est dirigé par l'ancien patron d'OMX Per Larsson, n'a pas décidé s'il lancerait une offre sur tout le capital du groupe en cas de franchissement du seuil de 25%.

De l'avis des analystes, l'issue ne fait cependant guère de doute: "Il va acheter 25% et sans doute très vite et il semble qu'il envisage une offre de 230 couronnes sur OMX; le Nasdaq aura sans doute du mal à égaler ça", dit l'un d'eux.

"Certains parient que Nasdaq contrera avec une offre plus élevée", a déclaré un trader. "Je pense que Dubaï obtiendra les 25% et approchera les 30, le seuil qui oblige à lancer une offre sur le solde. Dans l'un ou l'autre des cas, Nasdaq doit réagir."

OMX donnerait à Nasdaq l'accès aux marchés d'actions et d'options en Europe. L'opérateur boursier américain n'a pas réussi à prendre le contrôle de London Stock Exchange dans un contexte général de consolidation des opérateurs. Le New York Stock Exchange et Euronext ont fusionné et le LSE a lancé une offre sur Borsa Italiana.

Mais Dubaï a aussi beaucoup à gagner. "Il s'agit du développement futur de leurs deux places", estime Zahed Chowdhury, directeur des recherches sur le Moyen-Orient à la Deutsche Bank à Dubaï. "Dubaï profiterait de l'expérience et de la compétence d'OMX."

Investor AB, le premier actionnaire d'OMX avec 10,7% du capital, n'a pas voulu dire s'il avait été contacté par Borse Dubai. Investor a soutenu l'offre Nasdaq. L'Etat suédois, qui possède 6,6% d'OMX, a précisé ne pas avoir été contacté par Dubaï.

09/08/07. Reuters

Cookies