PDA

Voir la version complète : Fragilité


Tazerwalt
07/05/2005, 15h08
"C'est parce que l'homme a perdu cette faculté d'émerveillement,
parce qu'il perçoit la création à travers ses sens et son mental
mais plus avec son cœur que les formes deviennent pour lui un voile.
Seule la voie spirituelle peut amener l'homme à retrouver cette vision du cœur."

Trouvé ce jour sur :
http://www.soufisme.org/site/article.php3?id_article=38


FRAGILITE



Le monde est une fleur fragile,
Cinq continents en ses pétales,
Un cœur à l’essence subtile,
Quelques pigments pour capitales.

La tige a sa simple racine
Pour ancrage au cœur de la Vie,
Mais bien souvent, elle s’incline
Face au vent qui la crucifie:

Ce vent de toutes les colères
Qui saccage sur son passage
Le grand jardin et ses mystères,
L’homme et son cœur, en son ravage...

Car cette fleur d’humanité
Porte en elle meilleur et pire,
Mille fléaux, ou la bonté
Selon qu’elle inspire ou expire.

Ainsi va la Vie de la fleur,
Entre la nuit et la lumière...
Ainsi, va ce monde qui meurt
Entre la folie, la prière!

Il suffirait de presque rien
Pour le pire, un jour, éviter:
Si chacun devenait gardien
De l’Amour et de la Beauté...

Ces temps là ne sont point encore
Et il faudra mille et un jours
Avant de voir poindre l’Aurore.
La fleur vivra t-elle toujours ?



Tazerwalt


Bonne réflexion
et belle journée à tous...

sarim
07/05/2005, 15h47
bonjour tazewalt,tres beau poeme,tres touchant et humaniste en meme temps.bravo ,continuez a nous emerveiller avec vos nobles sentiments et au plaisir de vous relire :4:
sarim

morjane
07/05/2005, 15h55
Bonjour Tazerwalt,

La fleur vivra t-elle toujours ?
Oui
car il y a l'amour qui rime avec le jour
Qui attend sans tristesse
que vienne la sagesse
refleurir aux coins des rues,
là ou des âmes meurtries
Viennent comme à une quête
du paradis perdu

Sur chaque continent
il y a des sages errants
Cherchant à faire entendre
des murmures de bonté
Comme des messages secrets
qui viennent délivrer
les âmes égarées
d'un monde qui apprend à tuer
Ceux qui sont étrangers,
ceux qui sont differants.

La fleur d'humanité
au fond des coeurs a germé
Elle va vite essaimer
ses paroles enchantées
Elle sait courber l'échine,
résister à tous les vents
Elle est une intrépide
Elle durera encore longtemps
Elle est la faiblesse du fort et la force du faible.

Merci Tazewalt pour le lien et ton merveilleux poème si plein d'humanité. Il est à méditer sans modération.

Belle journée :4:

scherazade
07/05/2005, 15h59
Bonjout tazerwalt, sarim et morjane,

Comme le dit si bien morjane, la fleur vivra un jour, car il y a de l'amour.....
Merci pour vos poémes les filles.

Je vous souhaite un excellent week-end........au milieu du doux parfum des fleurs ;)

Tazerwalt
07/05/2005, 16h29
"Comme des messages secrets
qui viennent délivrer
les âmes égarées
d'un monde qui apprend à tuer
Ceux qui sont étrangers,
ceux qui sont differants.

La fleur d'humanité
au fond des coeurs a germé
Elle va vite essaimer
ses paroles enchantées
Elle sait courber l'échine,
résister à tous les vents
Elle est une intrépide
Elle durera encore longtemps
Elle est la faiblesse du fort et la force du faible."


C'est très beau, Morjane, j'aime particulièrement
ces passages-là de l'inspiration qui t'est venue en
me lisant. Merci à toi de ces mots-là.

J'espère qu'ils sauront "essaimer" tout autour de la
Terre pour faire naître des jours meilleurs.
Car Demain se prépare déjà Aujourd'hui...dans les coeurs.

Merci à vous, Sarim et Scherazade pour vos ressentis respectifs...
Je vous souhaite également en retour un belle soirée.
Mes amitiés,


Tazerwalt

TIZEMT
07/05/2005, 18h09
A Tazerwalt et Morjane

Très jolis vos poêmes. Je dirai : très belle rétrospective d'un Hymne à la Femme (si je peux me permettre).

Tazerwalt
07/05/2005, 19h14
Azul à toi Tizemt,

Et je te dirais... que c'est cela, la magie de la poésie...
Tu as vu en mon texte un Hymne à la Femme...

Je n'y voyais pour ma part, en l'écrivant, que les
soucis du monde... Ce chaos où l'on va - et où nous
sommes déjà - si l'on continue à maltraiter la Terre,
les hommes...Et puis, cet Espoir d'un Demain, qu'il nous
faut bâtir dès aujourd'hui avec de la lumière au coeur...

Mais toi, parce que "ton" ressenti est différent du mien,
tu as su le faire tien, l'espace d'un instant, et mon poème
t'a parlé d'autres choses encore.

Soit ces idées y étaient déjà, bien cachées dans l'écriture
de mes mots, sans que je ne le sache... Et toi, en passant,
tu as su les y découvrir... et les puiser pour ton coeur;

Soit elles n'y étaient pas, mais tu les as cependant trouvées,
car elles "te" correspondaient, et "te" parlaient comme en
un miroir... En ce cas, c'est en ton propre coeur que tu les
as puisées, et elles sont venues enrichir mon texte de "ton" feeling...

C'est un peu fou : une fois un texte né, il vous échappe
tel un enfant à qui l'on a donné la vie, pour vivre "sa" propre
vie; Et il vous étonne souvent de voir d'autres personnes y
puiser tant de choses...que vous-même, n'aviez pas su voir !

En tout cas, merci de ta visite,
Amicalement,


Tazerwalt

Thirga.ounevdhou
08/05/2005, 09h43
Excellent ! bravo a vous. :zen:

Bonne journee,

angelof975
16/05/2005, 17h12
bravo et merci Tazerwalt! très mystique consciemment ou inconsiemment !?

coïncidence? J'avais en mains hier soir ce livre "Le secret de la Fleur de Vie"

http://gnosia.chez.tiscali.fr/the.flower.html

Thirga.ounevdhou
16/05/2005, 17h52
Bonjour Angelo,

Merci beaucoup pour le lien, :razz:

Tazerwalt
16/06/2005, 13h10
Merci Angelot,
Je n'avais pas vu ta réponse et suis allée voir le lien.
Au plaisir de te lire à nouveau.
Et merci d'avoir aimé mon texte.


Tazerwalt

el gato negro
21/06/2005, 20h54
If blood will flow when fresh and steel are one
Drying in the colour of the evening sun
Tomorrow's rain will wash the stains away
But something in our minds will always stay
Perhaps this final act was meant
To clinch a lifetime's argument
That nothing comes from violence and nothing ever could
For all those born beneath an angry star
Lest we forget how fragile we are

On and on the rain will fall
Like tears from a star like tears from a star
On and on the rain will say
How fragile we are how fragile we are

On and on the rain will fall
Like tears from a star like tears from a star
On and on the rain will say
How fragile we are how fragile we are
How fragile we are how fragile we are



Sting

Tazerwalt
24/06/2005, 23h22
Merci pour ces mots de Sting, El Gato Negro...
C'est bien beau. Dans un autre registre, mais
toutjours de Sting, je me rappelle aussi de "Russians"...
que j'avais vraiment appréciée, comme chanson.

Thanks, See you soon

Tazerwalt

Cookies