PDA

Voir la version complète : Une "chouaffa" coupe le bras d'un bébé sans le faire sortir du ventre de sa mère


Page : [1] 2

Thirga.ounevdhou
29/08/2007, 09h28
Faire un bébé hors mariage dans une société conservatrice, la peur, vouloir s’en débarrasser a tout prix,…aller voir des personnes sans âme ni conscience..... Des erreurs qui s’enchainent…ET conduisent forcement a un drame.

=
C’est parce qu’elle avait peur du scandale et surtout du blâme de ses parents qu’une jeune fille de 26 ans, habitant la ville de Larbaâ, 30 kilomètres à l’est de Blida, eut recours à l’assistance d’une chouaffa (voyante) qui lui a été recommandée par des connaissances.
M. K. n’avait pas d’autre choix pour se libérer du bébé de la honte que de se faire accoucher par n’importe quelle femme, l’essentiel pour elle c’était de mettre fin à l’inquiétude qui l’avait hantée neuf mois durant d’autant plus que son amant, à savoir le père biologique du bébé, lui avait complètement tourné le dos. Ne connaissant de ce dernier que le prénom et le lieu de son travail, M. K. ne l’a plus revu depuis qu’il l’a quittée à Riadh-El-Feth après lui avoir remis la somme de 5000 DA, argent qui lui servirait pour se faire avorter. Elle était à son sixième mois de grossesse. Déçue par le reniement de celui qui l’a trompée, elle alla chercher une sage-femme à même de la faire accoucher en dehors du milieu hospitalier. Comme elle n’en trouve pas, elle alla demander conseil à deux jeunes filles de sa connaissance qui l’ont dirigée vers la chouaffa en question et qui habitait les bidonvilles de Oued Smar. Cette dernière, connue sous le sobriquet de Saâdya Echouaffa, lui exigea la somme de 3000 DA, une gourmette et une chaîne en or. Acceptant le marché, la jeune fille resta en contact avec la voyante durant les trois mois précédant l’accouchement. Dès qu’elle commença à avoir des douleurs, elle fit appel à sa sauveuse qui arriva chez elle par taxi à 2h du matin. Sans plus attendre, la chouaffa emmena sa victime dans un verger situé entre Larbaâ et Bougara et commença à faire son travail. Pour éviter à la jeune d’attirer l’attention des riverains par ses cris de douleur, elle lui bâillonna la bouche avec une étoffe et sans la moindre pitié pour sa proie, elle fit sortir juste le bras du bébé pour le couper avec un couteau, laissant le reste du corps dans le ventre de sa mère. “C’est fini, tu as accouché mais moi je dois partir”, lui assène la sorcière avant de disparaître avec le bras du bébé. Se trouvant entre la vie et la mort, la jeune fille arrive quand même jusqu’au bord de la route où un camionneur la transporta jusqu’à l’hôpital de Bougara d’où elle sera transférée à la clinique d’accouchement de Benboulaïd à Blida. Mais quelle fut la surprise des médecins lorsqu’ils constatèrent que le nouveau-né se trouvait sans bras et sans vie. Dès lors, ils alertèrent la police qui ouvrira une enquête. Deux semaines après, le 18 août dernier, la jeune fille part avec son père à la recherche des traces de la sorcière et finirent par la retrouver à Oued-Smar. Utilisant un subterfuge, ils arrivèrent à l’emmener au commissariat de Oued-Smar où elle sera arrêtée. Avisés, les éléments de la 4e Sûreté urbaine de Blida où la plainte fut déposée, l’ont transférée à Blida et lors des interrogatoires, il s’avéra que Saâdya Echouaffa était une Tunisienne qui vit clandestinement en Algérie depuis plusieurs décennies. Mère de douze enfants, elle vit grâce à la sorcellerie en arnaquant avec des comparses les personnes niaises qu’elle visite chez elles avant de leur soutirer argent et bijoux à l’instar de cette dame qui a porté plainte contre elle après avoir eu vent de son arrestation. Celle-ci a fait l’objet d’arnaque qui lui a coûté la perte de bijoux d’une valeur de 80 millions de centimes. Saâdya Echouaffa a été présentée à la fin de la semaine dernière à la justice et a été incarcérée à la prison de Boufarik pour les chefs d’inculpation d’homicide volontaire sur un bébé, résidence illégale et vol de bijoux avec utilisation de sorcellerie.

- Le soir d'Algerie

reeeeeverblu
29/08/2007, 09h43
ça fait froid dans le dos..

emira
29/08/2007, 09h43
il se passe de ces atrocités sur cette Terre...
Je n'ai pas compris l'intérêt de couper le bras du bb !???

lilha
29/08/2007, 09h50
C la pire histoire que j'ai jamais entendu, pauvre bébé qui n'avait rien de mandé a personne , les jeunes filles devrait etre plus informées (et non par leur copines) sur tout les sujet de contracption si elle choissisent de coucher avant le mariage :mad: :evil: n'existe pas de planning social en algérie ???:confused:

Océane
29/08/2007, 10h15
Je n'ai pas compris l'intérêt de couper le bras du bb !???

.. C'est une pratique macabre . La main de l'enfant est utilisée pour rouler le couscous que les " sorcières " vendent à un prix fort. :twisted:

emira
29/08/2007, 10h16
quelle horreur ! c'est la première fois que j'entends ça, je suis écoeurée
Merci pour le renseignement Oceane ;)

lilha
29/08/2007, 10h17
:verysad: :verysad: :verysad: :verysad: :verysad: QUOI !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

zwina
29/08/2007, 10h34
Tu t'y connais dis donc, je vais me mefier :twisted:


Horrible cette histoire, en lisant j'ai imaginé ce bébé encore dans le ventre de sa mère a qui cette sorcière a coupé le bras ; ca m'a fait froid dans le dos.

la revanche
29/08/2007, 10h41
:22: :22::22:
mon Dieu..que j'ai peur..j'ai peur de la démence humaine;..sorciére..bébé découpé..foret..nuit....mon Dieu..j'ai trop peur..:22:

meliz
29/08/2007, 10h48
Quand je pense qu'il y a des gens suffisamment tarés pour faire préparer un couscous roulé avec la main d'un mort, et d'un bébé encore dans le ventre de sa mère qui plus est. C'est effrayant, j'en ai la chair de poule !

Océane
29/08/2007, 10h50
... Oui méfie-toi .... Ces pratiques ont toujours cours ...
(C'est suite à une étude sur la magie - dite noire - que j'ai découvert ce monde "satanique") :twisted:

AMIN
29/08/2007, 10h59
Comment peut-on faire ça à un être humain ! C'est horrible !!!
Mon Dieu !!! C'est vraiment ignoble ce qu'elle a fait !!!
En plus,cette femme((âme sans conscience) a des enfants.Je plains ces enfants.Encore que maintenant elle est en prison.

Océane :C'est une pratique macabre . La main de l'enfant est utilisée pour rouler le couscous que les " sorcières " vendent à un prix fort.

C'est vrai ce que tu racontes ! Elle a coupé la main la main du bébé pour du couscous !!! :confused: :mad:

absente
29/08/2007, 11h27
Horrible cette histoire:22: :22:
Y a latife.


Pour l'histoire du bras d'un bébé je me souviens petite on racontait que des sorcières volé des bébés avec une main mezehoura (chanceuse), qu'elles tuairnt et enteraient dans leur jardin pour faire le couscous.

elyas
29/08/2007, 11h36
Je n'ai pas compris l'intérêt de couper le bras du bb !???

Il parait que la sorcellerie macabre pratiquée de cette façon est terrible par ses conséquences...:22:
Ces acolytes de satan, en arriverrait aussi à déterrer des cadavres pour les fameuses mains...c'est ce ce qu'on entendait dire.

Vous aurez remarquée comment par désarroi cette feune femme en arrive à s'en remettre à une telle vermine !

zwina
29/08/2007, 11h37
Pire que ça, ces sorcières attendent qu'un bébé soit enterré pour aller le deterrer et s'en servir pour la sorcellerie puis le laisse ce qui fait que les parents doivent une nouvelle fois subir la douleur du décès de leur enfant.

elyas
29/08/2007, 11h38
Mefiez vous du couscous chez des pesonnes douteuses...;)

absente
29/08/2007, 11h45
Mon Dieu comme c'est macabre!!!
Si seulement le planning familiale pouvait exister en Algérie.

J'ai aussi entendu parler de ce rite satanique qui consiste à couper le bras d'une personne fraîchement morte une nuit de plaine lune... Cela a faillit arriver à une personne de ma famille et heureusement que c'était en été et que les hommes veillent tard sinon... :22:

elyas
29/08/2007, 11h49
J'ai aussi entendu parler de ce rite satanique qui consiste à couper le bras d'une personne fraîchement morte une nuit de plaine lune... Cela a faillit arriver à une personne de ma famille et heureusement que c'était en été et que les hommes veillent tard sinon...

C'est que j'ai cité aussi...allez raconte...!

absente
29/08/2007, 12h04
Comme cela a faillit arriver à une personne de ma famille, je pense que cela se passe ainsi: ils attendent la mort d'une personne dans la village et le soir quand il fait nuit noir, ils viennent déterrer le ou la mort(e). Mais, ils doivent se déshabiller. Les hommes de ma région, en été veillent très tard sur les dunes avec du thé. Donc le nuit après l'enterrement, ces hommes là étaient non loin du cimeterre à papoter comme d'habitude quand soudain, certains, qui ont l'ouïe très fine, entendent du bruit. L'un deux, se lève et va tout doucement voir de quoi il s'agit, il se rend comte que 2 ou 3 femmes sont non loin, toutes nues entrain d'essayer de déterrer le corps. Il va vite rejoindre ses amis et leur dit de quoi il s'agit. L'un d'eux va alerter la police, l'autre ramasser les habits des sorcières et le reste va à la rencontre de ses sorcières pour les empêcher de couper le bras...
On a eu beaucoup de chance, car la famille ne s'en serait jamais remise...

zwina
29/08/2007, 12h10
ils se sont trompés, lorsque les sorcières vont dans les cimetières pour les rites et se deshabillent c'est pour faire revenir une personne qui est partie et jamais revenue ;) Ils n'ont pas besoin de deterrer un cadavre pour ce rite qui est à base de plantes et d'incantations.

absente
29/08/2007, 12h13
Les hommes qui sont intervenus ce soir là ont trouvé ces femmes nues tentant de découper le bras... :rolleyes: À la police, elles ont avouées que c'est pour rouler le couscous et jeter des sorts... :22:

L'OISEAU BLEU
29/08/2007, 12h15
Histoire vraiment tragique et horrible. Pauvre bébé, que dieu ait son âme.:4:

Quant aux sorcières qui déterrent des morts pour faire du mal à autrui, elles iront brûler en enfer.

elyas
29/08/2007, 12h15
sissouh

Eh bien, alors !

Lorsque on pense que de tels actes n'ont en général pour seul but de nuire ! Souvent par l'impulsion de la jalousie...j'espère que ces femmes ont eu leur compte dans le village...
Lorsque on pratique ces choses, c'est qu'elles ont vendu leur âme au diable, qui, en contre-partie éxecute le mal commandé...puissent-ils tous recevoir le châtiment qu'ils auront aquis.

Je ferai noter que la sorcellerie est une affaire de femmes, toujours;)

reeeeeverblu
29/08/2007, 12h15
Zwina...depuis le temps que tu ramasses la bave des crapauds, t'as du accumuler une sacré fortune...(ça payera les prochaines élections?):mrgreen:

absente
29/08/2007, 12h22
Elyas, je dirais aussi une affaire d'homme mais eux sont plus malins car ils se font rarement prendre ou les gens hésitent à les dénoncer, alors que les femmes pas mariées surtout les divorcées ou les vieilles sont des sorcières toutes désignées. Cependant, je suis assez d'accord pour dire que les vraies sorcières ça existe.

zwina
29/08/2007, 12h33
Les sorcières sont generalement mariées car le mari a bien trop peur de peur partir. Vos sorcières n'y connaissaient rien alors en sorcellerie car pour rouler le cousous nul besoin de se deshabiller.


Reev : j'ai des stocks et ça prend de plus en plus de valeurs :mrgreen:

absente
29/08/2007, 12h58
Tu me donnes envies d'en savoir plus car le peu de savoir que j'ai sur le sujet c'est pas les "on dit"... ça peut être passionnant comme sujet... :rolleyes:

zwina
29/08/2007, 13h04
Passionnant car ça explique de quelles façons leurs procédés marchent parfois mais il ne s'agit aucunement de sorcellerie mais de l'utilisation de plantes que l'on peut trouver n'importe où dans les forêts et qui poussent sans engrais. Celles des cimetières par exemple doivent leurs croissances aux cadavres ce qui fait que ces plantes contiennent des substances qui s'apparentent à un poison ou à un puissant psychotrope. C'est le même produit mais plus concentré donc plus puissant que l'on trouve sur les mains des cadavres.

j'ai fait comme Océane j'ai etudié le phénomène ;)

absente
29/08/2007, 13h09
:rolleyes: J'en ai appris aujourd'hui, je ne connais pas vraiment le phénomène moi qui croyais que c'est juste jeter un sort... Je suis loin du compte.
Sur internet peut on se documenter?

HADJRESS
29/08/2007, 13h28
c'est une pratique malheureusement courante dans notre societé combien de gens sont morts à cause de soit disant (el shour ) non pas par sorcelerie mais par les ingredients qu'utilisent les sorcières souvent toxiques et mortels pour l'homme ,y a avait pas longtmeps dans ma region un jeune homme a surpris sa propre maman avec sa bande de sorcières en rain de deterrer un cadavre (frais) pour couper sa main et rouler meme sur place un couscous preparé avant ...le mec par le choc de ce qu'il est en train de vivre est allé cherché son fusil et les a toutes abbatues ...des histoires comme celles là on pourrait ecrire des romans

Cookies