PDA

Voir la version complète : IBM transforme les atomes en bits de données


morjane
03/09/2007, 16h57
Bien décidé à gagner la course à la densité de stockage que mènent la plupart des industriels de l'informatique, IBM vient de placer la barre très haut. Ses chercheurs du centre d'Almaden, en Californie, affirment en effet avoir découvert le moyen d'utiliser un atome de fer ou de manganèse pour enregistrer un bit de donnée (0 ou 1). Selon IBM, ces travaux pourraient déboucher sur la mise au point d'appareils de la taille d'un iPod capables de contenir 30 000 films en qualité DVD !

Dans son édition de vendredi dernier, 31 août, le journal Science publie un article décrivant les recherches de Big Blue en la matière. Un des points clés des travaux menés est la capacité de mesurer mais aussi de changer l'anisotropie magnétique d'un atome (soit l'alignement et la force de son aimantation).

Des molécules jouant le rôle d'un transistor

Selon la multinationale américaine, cette propriété permet d'utiliser l'état d'un atome pour représenter un 0 ou un 1, et il est possible de fabriquer des molécules jouant le rôle d'un transistor, c'est-à-dire capables de faire basculer un atome d'un état à l'autre. Des molécules qui pourraient bien un jour remplacer le silicium utilisé dans les processeurs, presque arrivé à ses limites.

Toutefois, la mise sur le marché de produits exploitant ces découvertes n'est pas pour demain. Les chercheurs doivent notamment trouver le moyen de faire fonctionner leurs découvertes de manière stable à température ambiante, les expériences ayant été menées à une température proche du zéro absolu. Selon IBM, les premières applications commerciales ne sont pas attendues avant dix ans.

Par O1net

Cookies