PDA

Voir la version complète : en ce mois si précieux!


lily
01/10/2007, 13h31
je ne peux contenir ma peine
ma haine
contre celui ou celle
qui se permet de juger
l'insouciance
elle a vécu un enfer
ayant rêver d'un paradis
elle ne souhaitait qu'un sourire de sa mère
qui lui a refusé même dans son dernier lit
je méconnaissais cette souffrance
je ne pensais que cela pouvait exister
dans notre communauté
qu'une mère aurait pût refuser
d'embrasser sa fille
lui permettant de souffler
de se reposer!
d'anéantir ses tristes années
passé à pleurer, à gémir son mal si voyant!
j'hurle cette peine
qui l'a habité
qui l'a pourchassé!
en ce mois si précieux
elle c'est évanouie toute seule
sans un pardon
emmener comme une oubliée
comme une fille écorchée
dans ce lieux si froid
si vide, si vide
dans cette terre qui n'est pas la sienne
même cela lui a été refusé!
j'ai mangé quelques cuillerées
d'un repas préparé dans un froid
un rejet de dégout!
dois je crier !
je n'ai osé supplier
laissez la aller
laissez la en paix
vous lui avez offert un recueillement
indigne révoltant
et demain vous allez prier!
tout croyant
s'étant recueilli a prié
ce corps meurtri
cette âme perdue
à jamais!
et voilà
l'honneur dégageant
une puanteur
a jamais vous la sentirez!
je ne prie pas
mais ce jour là j'ai regretté
j'irai te voire
je t'apporterai des fleurs
pour adoucir cette rancoeur
je te parlerai
je t'écouterai
comme si tu étais ma soeur
toi la femme qui n'a rien demandé
juste de vivre dans un endroit
qui ne t'étais pas destiné !
aujourd'hui tu peux te reposer !


lily
la diablesse!

pour "Fathia"

ziazia
01/10/2007, 14h06
Boulversant

absente
01/10/2007, 16h45
Allah Yahrma !

Pour le reste, un jour ils se rendront compte de ce qu'ils ont fait....

Grain2sel
01/10/2007, 20h53
elle ne souhaitait qu'un sourire de sa mère
qui lui a refusé même dans son dernier lit

Comment fermer son coeur à sa chair, à son sang, qui se prépare au départ ultime vers l'éternité???? Face à la mort, on doit faire table rase de toutes ces futilités terrestres en entourant du mieux que l'on peut celui ou celle qui s'en va...

Paix à son ame.

Je plains cette femme qui devra vivre désormais avec le remords de ne pas avoir fait ce qu'il fallait!

chevalblanc
01/10/2007, 21h34
...........

absente
01/10/2007, 21h40
Très joli texte.

Thirga.ounevdhou
01/10/2007, 22h06
Tres touchant, et si bien raconté.:4:

Allah yerhamha, W Allah yesmah.:angel:
Dieu nous demande de pardoner, alors en ce mois sacré!

Zacmako
02/10/2007, 07h40
en ce mois si précieux
elle c'est évanouie toute seule
sans un pardon
emmener comme une oubliée
comme une fille écorchée
dans ce lieux si froid
si vide, si vide
Pas aussi vide, Lily. La miséricode divine y est présente, surtout en "ce mois si précieux", est bien plus grande que l'amour d'une mère. Dieu est bien plus proche avec sa bonté que le serait tout mortel au chevet de l'agonisant.
Ce sont nos parents qui nous ont inculqué celà et je pense qu'ils sont dans le juste.
Ton joli texte aussi est dans le juste, en se révoltant contre cette mère dépourvue de sentiment et de coeur. Elle passera par là elle aussi, un jour.
Touchant, trés touchant, Lily.

Mirages
02/10/2007, 11h12
bien ecris et tres touchant lily,
j'ai de la peine en le lisant....
elle a vécu un enfer
ayant rêver d'un paradis
le paradis sur terre a courire loin d'au delà e la terre....
qu'elle retrouvera enfin son paradis....

L'OISEAU BLEU
02/10/2007, 12h17
Lily, Aucun mot ne peut décrire l'immense peine que j'ai ressentie à la lecture de ce cri du coeur, d'injustesse et de rancoeur. Qu'elle repose en paix même si elle s'en allée dans la douleur, j'espère que la voilà apaisée.:4:

lilha
02/10/2007, 13h13
la diablesse j'ai eu la chair de poule en te lisant, c magnifiquement triste et si tristement vrai tout se que tu dis, le jugement est le pire des maux et ceux qui vont se couber en implorant dieu de bien vouloir pardonner leur lacheté et leur mépris sont les malheureux parce que eux seront rongé par le remort alors que ton amies a trouver le repos aupres de son créateur :rolleyes:

Dieu est son ame :27:

el anka
02/10/2007, 23h09
très émouvant lily, ont dirait que (ellah yerhamha) nous parle à travers toi,ca se vois que vous étiez très attachées,je suis sur qu'elle est dans le coin dont elle rêvait.merci d'avoir partagée.

lily
03/10/2007, 10h32
je ne la connaissais pas du tout !!!

mais c'est le ressenti que j'ai et j'ai eu durant toute la soirée de mon recueillement!


lily
la diablesse!

Châma
04/10/2007, 00h05
Pffffiou!

Vraiment heurtant...j'ai été très touchée par ton texte Lily.

Allah yarahma!

leilasagefemme
04/10/2007, 00h12
Dieu voit tout et entend tout,

......il n'y a que ça qui me vienne....!

Allah Yahrma...

lily
18/07/2013, 20h53
une pensée...

absent
18/07/2013, 21h50
accablant votre poème. Il est difficile de vivre dans l'ombre d'une mère tyrannique

Cookies