PDA

Voir la version complète : Casanearshore : le danger des effets d’annonce …


sidibemol
02/10/2007, 14h21
Casanearshore : le danger des effets d’annonce … (http://www.casawaves.com/2007/04/05/casanearshore-le-danger-des-effets-d%e2%80%99annonce-%e2%80%a6/)

Published by Laurent Bervas (http://www.casawaves.com/author/laurent-bervas/) April 5th, 2007 in Casablanca (http://www.casawaves.com/category/casablanca/), Délocalisations (http://www.casawaves.com/category/delocalisations/), Offshoring (http://www.casawaves.com/category/offshoring/) and Casanearshore (http://www.casawaves.com/category/casanearshore/).
[/URL]L’accès à une information fiable est essentielle pour développer le business.

Il existe au [URL="http://www.casavisa.com/immobilier-maroc/"]Maroc (http://lbervas.************/.shared/image.html?/photos/uncategorized/2007/04/05/casanearshore.jpg) un manque de confiance flagrant dans la communication officielle, au point que les personnes un peu habituées finissent par ne plus croire/écouter ce qui est annoncé. C’est à mon sens un problème majeur pour le développement du pays.

Prenons l’exemple du Casanearshore (http://www.casavisa.com/casanearshore/). C’est un ouvrage majeur et central de la politique de développement du pays qui doit être livré officiellement en juillet de cette année.

Sur le site officiel, tout semble parfait : « le Casaneashore … blabla … s’inscrit dans la stratégie du plan émergence … blabla … Tata consulting a signé une convention avec l’état …. Blabla … ». Vous vous dites que c’est génial - que dans pas longtemps Casablanca (http://www.casavisa.com/immobilier-casablanca/) sera une sorte petit Bangalor à 3 heures de Paris.

Vous décidez d’en savoir un peu plus et vous dite qu’au royaume des call center (http://www.casavisa.com/call-center-maroc/) il existe bien un numéro vert pour se renseigner ? Nada ! rien ! Sur le site pas de téléphone, pas d’adresse, juste un formulaire web, avec une vague promesse « on vous recontactera ». Si vous essayez d’avoir un numéro de téléphone accrochez vous.

Vous vous demandez quand vous allez pouvoir vous installer ? Officiellement le centre doit toujours être livré en juillet de cette année. Certain parlent officieusement de novembre, voir de l’année 2008. On est à 3 mois de la livraison et personne ne sait.

Les acteurs économiques avancent ici dans une sorte de brouillard. Chacun est obligé de collecter lui-même l’information utile à son propre business, afin de tenir à jour son propre tableau de bord.
Mais ces défaillances portent aussi préjudice aux nouveaux arrivants. Certains, en basant le développement de leur activité sur ces promesses, risquent de se retrouver déçu, sans parler de ceux qui sont obligés de mettre la clé sous la porte. Tous ces échecs, certes dues en partie à la naïveté, finissent pas donner une mauvaise image du pays.

Le plus rageant est que les choses avancent au Maroc, mais que les « vraies » informations sont noyées dans un flot ou il est impossible, pour le visiteur occasionnel, de faire le trie. En final, dans le doute, la stratégie pragmatique est d’attendre que les choses soient réalisées pour y croire. En attendant personne ne bouge.
MAJ 22 septembre 2007

L’économiste annonçait en mai 2007 (http://www.******************/l-offshoring-dans-la-presse/casanearshore-park-la-premi-re-tranche-pr-te-en-d-c.html) : “Casanearshore park prévoit une livraison par tranches. Un premier ensemble de bureaux (40.000 m2) et services seront mis à disposition en novembre 2007.”
Pour qui s’est rendu recemment sur les lieux, on peut affirmer sans trop se tromper que cette date est fantaisiste. Personnellement je parierai plutôt pour juin 2008.

MOH24
02/10/2007, 14h28
Il existe au Maroc (http://www.casavisa.com/immobilier-maroc/) un manque de confiance flagrant dans la communication officielle, au point que les personnes un peu habituées finissent par ne plus croire/écouter ce qui est annoncé. C’est à mon sens un problème majeur pour le développement du pays.

Tu aurais mis Algérie à la place, c'était tout aussi vrai.

ayoub7
02/10/2007, 17h26
je veux bien, mais c'est de l'exces de zele, il ya tout sur le site internet, Mr Bervas veut qu'on lui fasse un centre d'appel pour entendre les memes infos en double sur un projet? Il y a tout en details sur le site, videos a l'appui... Je comprends pas ces gens.. s'il y avait un numere de center d'appels, il nous aurait dit oui mais on aimerait avoir plus de details dans un site Internet par exemple... !?

http://www.casanearshore.com/

soummam
03/10/2007, 05h45
Je comprends pas ces gens

simple a comprendre c'est des gens qui denonce des lacunes, sans sa rien n'avance, et encore il n'as pas omis de dire a la fin qu'il y des choses qui marche histoire de ne pas froisse.

hurican
03/10/2007, 08h24
casa shore a deja commencé.....................et par tranche ca veut dire que on livre pas tous le park en une seule année.:D

sidibemol
03/10/2007, 11h58
casa shore a deja commencé.....................et par tranche
------------------------------------------------------------------
rien n'a commencé lire :

“Casanearshore park prévoit une livraison par tranches. Un premier ensemble de bureaux (40.000 m2) et services seront mis à disposition en novembre 2007.”
Pour qui s’est rendu recemment sur les lieux, on peut affirmer sans trop se tromper que cette date est fantaisiste. Personnellement je parierai plutôt pour juin 2008.


Casanearshore : tout va très bien, Madame la Marquise … (http://www.casawaves.com/2007/10/01/casanearshore-tout-va-tres-bien-madame-la-marquise/)

Published by Julien Félix (http://www.casawaves.com/author/julien/) October 1st, 2007 in Casablanca (http://www.casawaves.com/category/casablanca/) and Casanearshore (http://www.casawaves.com/category/casanearshore/).
La vitrine de l’offshoring marocain tiendra-t-elle ses promesses? Casanearshore accuse déjà un retard d’au moins six mois. Et il reste encore beaucoup d’autres points noirs…

Casablanca Nearshore Park ouvrira en janvier 2008. C’est promis, confirmé, déposé, validé… Du moins, par les responsables du projet. Car du côté des locataires, on s’inquiète encore. Aucun d’eux n’a obtenu une date précise pour emménager enfin dans les locaux. Beaucoup tablent plus sur février, voire mars… Au final, le projet, qui devait je vous le rappelle ouvrir en juillet, aura accumulé au moins six mois de retard. Sûrement plus…

Au-delà des délais non respectés, il plane encore de nombreux doutes sur ce qui doit devenir la vitrine de l’offshoring marocain. Et peu de réponses… Casanearshore promet toute une ribambelle de services aux personnes. Des données essentielles dans un secteur comme celui de l’offshoring où le turnover est important. Chaque détail compte pour garder un bon ingénieur.Officiellement, tout est prévu ! Officieusement, on ne sait toujours pas ce qu’il y aura exactement dans la première tranche. Le transport du personnel sera-t-il prêt à temps ? Certains entrepreneurs et futurs locataires en doutent encore. Et le restaurant d’entreprise ? Il n’est prévu que plus tard. En attendant, il y aura des « enseignes ». Traduction ? Les employés de Casanearshore devront sûrement se contenter de fast-food. Bonjour la diététique. Ou alors, ils devront prévoir un budget restaurant chaque midi.

De quoi en énerver plus d’un. Comme ce patron d’une des sociétés informatiques qui a déjà réservé des locaux dans la première tranche. Si ces deux points ne sont pas réglés, comme cela est prévu dans le protocole d’accord qu’il a signé avec Casanearshore, il songe sérieusement à ne pas emménager le jour de l’inauguration. Un coup dur pour l’image du complexe…

La liste des inconnues est encore longue. Comme le prix de l’immobilier. 80 dirhams le mètre carré, c’est peu. Mais il faut rajouter les charges à ce tarif. D’un coup, le prix de la location est à peine moins cher que ce que l’on peut trouver dans le centre ville. Quant aux aides à la formation, elles sont certes intéressantes, mais elles peuvent bénéficier aujourd’hui à toutes les sociétés, y compris celles qui ne logent pas dans le complexe.
Reste le coût des télécommunications. Un point essentiel au Maroc, où les prix sont encore trop élevés. Casanearshore promet des tarifs préférentiels pour ses locataires grâce à un opérateur spécial. Hélas, cela s’arrête là. Impossible d’avoir des chiffres détaillés…

Face à toutes ces questions, la communication des responsables du parc rappelle un peu trop la chanson de Boris Vian : « tout va très bien Madame la Marquise, tout va très bien… » C’est un peu léger pour un projet qui porte de telles ambitions.

chicha51
03/10/2007, 13h33
rien n'a commencé lire : (Sidibemol)

Casanearshore accuse déjà un retard d’au moins six mois.

................................


C'est pas la fin du monde .

L'essentiel , c'est que c'est un projet qui a le merite d'exister.

Un peu de bemol dans ton approche de tout ce qui est marocain sinon tu risques de t'etrangler.

sidibemol
03/10/2007, 13h37
Un peu de bemol dans ton approche de tout ce qui est marocain sinon tu risques de t'etrangler.
-----------------------------------------------------------------------
fin mais hort sujet

Atlantic
03/10/2007, 14h24
Non c n est pas du hors sujet.

Un retard hypothétique de 2 à 3 mois sur un chantier aussi grand et sur un planning aussi serré n a rien d exceptionnel. Il n y a pas vraiement de quoi rougir. surtout que l'état dans ce cas a detecté le problème bien avant la fin du projet et que des mesures ont été prises pour corriger le tir : le directeur de Casanearshore a été rempalcé en juillet et les entrepreneurs ont été sommé d accelerer la cadence.

Cookies