PDA

Voir la version complète : Europe: baisse de la croissance dans le secteur manufacturier


morjane
02/10/2007, 15h05
L'indice des directeurs d'achat (PMI) du secteur manufacturier dans la zone euro s'est établi à 53,2 points en septembre, contre 54,3 points en août, atteignant un plus bas depuis novembre 2005, selon des données publiées ce lundi.

En France, la croissance dans le secteur manufacturier a enregistré un nouveau ralentissement en septembre pour revenir à son plus bas niveau depuis mai 2005, selon les résultats de l'enquête NTC-CDAF auprès des directeurs d'achat. L'indice désaisonnalisé des directeurs d'achat (IDA) s'est établi à 50,5 en septembre, après 52,5 en août, se rapprochant du seuil de 50 dont le franchissement à la baisse marque une contraction de l'activité, et touchant un plus bas de vingt-huit mois.

"Le repli de l'IDA résulte de la baisse du nombre de nouvelles commandes et de la réduction des stocks des achats, tandis que la production et le volume des effectifs augmentent à un taux plus lent" que le mois précédent, explique la Compagnie des directeurs d'achat (CDAF) dans un communiqué.

" La situation des entreprises manufacturières françaises se détériore à la fin du troisième trimestre, selon les derniers résultats de l'enquête IDA. Les carnets des nouvelles commandes diminuent pour la première fois depuis plus de deux ans, ce qui reflète la faiblesse de la demande tant sur le marché national que sur ceux à l'exportation, la force de l'euro continuant de peser sur la compétitivité des entreprises", prévient Jack Kennedy, économiste à NTC Economics.

"Parallèlement au déclin des nouvelles commandes, l'affaiblissement du taux de création d'emplois ainsi que la diminution du volume du travail en cours et des stocks des achats annoncent de sombres perspectives de croissance pour la production des douze prochains mois", ajoute-t-il. "Dans ces conditions, le surprenant rebond affiché par les données officielles relatives à la production industrielle ne semble que provisoire et il semble probable que la parution des prochaines données de l'Insee marqueront un retour à la faible tendance sous-jacente de l'industrie manufacturière française", estime Jack Kennedy.

En Allemagne aussi, le secteur manufacturier a crû en septembre à son rythme le plus faible depuis décembre 2005, la progression des commandes enregistrant sa hausse la plus modérée en deux ans, selon l'indice d'activité NTC-BME. Cet indice est ressorti à 54,9 contre 56 en août. Le sous-indice de la production a progressé à 58,3 contre 58,1 le mois précédent et celui des nouvelles commandes a glissé à 53,4 contre 57,2 (révisé de 58,1), à un plus bas de deux ans.

La composante emploi s'est néanmoins inscrite en hausse à 54,9 contre 53,8 en août. Les prix payés sont ressortis au plus bas depuis septembre 2005, à 58,3 contre 61,3. Le rythme de croissance de l'indice général a ralenti pour le troisième mois consécutif.

Une évolution comparable est enregistrée pour les secteurs manufacturiers italien et britannique.

Par La Tribune

Cookies