PDA

Voir la version complète : Teuchos installe au Maroc un centre de recherches en aéronautique


redouan
03/10/2007, 21h43
Teuchos, bureau d'ingénierie français spécialisé dans l'industrie du transport, a ouvert un centre de recherches en aéronautique, à Casablanca. Cette structure tournera avec 400 employés dont une bonne part d'ingénieurs hautement qualifiés. Teuchos, filiale du groupe français Safran, né de la fusion, en 2005, entre Snecma et Sagem, a développé un savoir-faire reconnu par tous les opérateurs du secteur et ce, dans les quatre sous-métiers phare : avionneur, motoriste, équipementier et contrôle aérien. Teuchos intervient aussi bien dans les industries spatiales qu'automobiles.

La filiale marocaine, Teuchos Maroc, créée récemment, sera ainsi la première implantation en dehors de l'Hexagone pour Teuchos, qui réalise un chiffre d'affaires annuel de plus de 50 millions d'euros (550 MDH), dont 70% dans l'aéronautique.

Le site de Casablanca participera à tous les programmes phare d'Airbus.

Une performance qui devra fortement s'améliorer avec les récents contrats, notamment avec Airbus qui permet à ce cabinet d'être partie prenante de tous les programmes phare, notamment l'A380 et le futur A 400M. Des programmes auxquels participera, à partir de 2006, le site casablancais.
Cette nouvelle étape de lancement de centres de recherches & développement que connaît la filière aéronautique au Maroc confirme la pertinence de la théorie des avantages auto-consolidés observés dans le cours du développent industriel de plusieurs autres pays. Reste à savoir si nos écoles d'ingénieurs sont en mesure de faire face à la forte demande créée par cette inflexion.

Quoi qu'il en soit, avec cette nouvelle arrivée, le secteur de l'aéronautique au Maroc confirme son potentiel de croissance, entretenu par les implantations successives des constructeurs (EADS, Boeing, Snecma avec plusieurs de ses filiales...) qui ont été suivies, par effet de propagation, par plusieurs sous-traitants dont les derniers en date sont Creuzet aéronautique et Aircelle. On espère que d'autres investisseurs suivront.
Rappelons qu'en 2004, le secteur comptait 27 entreprises, dont 20 à Casablanca. Il totalisait 2 100 emplois dont 1 900 directs et 200 indirects. Le chiffre d'affaires global était de 600 MDH. D'après une récente enquête réalisée pour le compte de la Fimme (Fédération des industries métallurgique, mécanique, électrique et électronique), il devrait atteindre 1,5 à 2 milliards de DH d'ici à 2008, compte tenu des nouvelles installations.

Source: La Vie Economique

Mohammed Belbaraka

ayoub7
03/10/2007, 22h01
Boeing doit se bouger un peu et ouvrir des filieres de pointe au pays comme le fait Airbus, ou alors elle a un vice president marocain pour rien?

kursk
03/10/2007, 22h29
ayoub,
ce vice president a pris sa retraite depuis bintot 4 ans.

ayoub7
03/10/2007, 22h31
vrai vrai, mais il ya son fils qui est tjs a boeing. Par contre, il devait rester en tant que conseiller de Boeing, je ne sais pas si ca s'est concretise...

kursk
03/10/2007, 22h33
Oui c'est vraie que son fils est un cadre a boeing.
il faut juste signale que c'est le vice president pas de boeing , mais de son departements de vente.

ayoub7
03/10/2007, 22h41
bien entendu, les entreprises americaines ont une hierarchie differente en departements plutot qu'en fonctions.

VP Ventes fait partie des Senior Executives.

Le fils est Directeur pour les ventes internationales actuellement et a couvert le poste de Directeur du marketing du B737...

kursk
03/10/2007, 22h46
Oui, c'est le departement le plus important et l'un des post les plus importnat puisqu'il guarde le statut de coneiller meme apres sa retraite.

Ce monsieur fait partie maintenant de la direction de Matis aerospace installe a casa. qui est une jointe venture entre Boeing, RAM et labinal.

ayoub7
03/10/2007, 23h23
Site :

http://www.teuchos.com/

soummam
04/10/2007, 07h05
Apres que airbus a i serrait les vis toutes les boite de soustraitance delocalise de toulouse, si le maroc en profite tant mieux.

Tschiko
04/10/2007, 21h04
un centre de recherches en aéronautique

C' est ce dont on a besoin le plus et dans tous les domaines.

Cookies