PDA

Voir la version complète : Medgaz : le projet avance


azouz75
04/10/2007, 00h26
a réalisation du futur gazoduc algéro-espagnol Medgaz a franchi, mercredi 3 octobre, une étape importante avec l’annonce de l’achèvement de la première phase des travaux. Elle concerne la fabrication et le revêtement de la tuyauterie qui servira au transport du gaz. Elle a été réalisée au Japon et en Malaisie. La tuyauterie a été livrée sur les ports espagnols en début de semaine.

Débutée en février dernier, cette étape a duré plus de sept mois et a nécessité l’utilisation de 90. 000 tonnes d’acier très résistant. Le futur gazoduc traversera en effet la méditerranée sur une longueur de 210 kilomètres et sera placé à 2000 mètres de profondeur.

Les travaux de génie civil ont commencé en juillet dernier à Beni Saf dans la région d’Oran, avec la mise en chantier de la station de compression. Depuis quelques jours, des travaux ont également été engagés à Almería en Espagne pour la mise en place des aires de stockage et de réception du gaz naturel algérien qui sera acheminé depuis Hassi R’mel dans le sud du pays via Beni Saf.

Selon des sources de la société Medgaz, le futur gazoduc sera opérationnel en 2009. Contrairement à Gassi Touil, ce chantier n’a pas été affecté par les tensions algéro-espagnoles de ces derniers mois. Et son achèvement dans les délais constitue un message positif envoyé par Sonatrach à ses partenaires étrangers : l’Algérie entend séparer les questions politiques des affaires commerciales.

La société Medgaz est détenue par Sonatrach (36 %), les Espagnoles Cepsa (20 %), Iberdrola (20 %), Endesa (12 %) et le Français Gaz de France (12 %).

TSA 03/10/2007

Cookies