PDA

Voir la version complète : Centrales électriques de Terga et Koudiet Edraouch


forgetgo
06/10/2007, 02h43
Les offres programmées pour aujourd’hui

L’ouverture des plis des offres techniques pour la réalisation des centrales électriques de type cycle combiné de Terga (Aïn Témouchent) et Koudiet Edraouch (Tarf) de 1200 MW chacune aura lieu ce matin, selon Sonelgaz.

C’est le deuxième avis d’appel d’offres qui a été fait pour ces deux projets après que Sonelgaz ait rejeté l’offre commerciale du consortium franco-égyptien Alstom-Orascom jugée surévaluée au mois de septembre dernier. Alstom-Orascom qui s’est retrouvé seul en lice le 8 août dernier avait demandé 3,8 milliards de dollars pour la construction des deux centrales. Les membres de la commission ont appliqué la réglementation en vigueur au sein de Sonelgaz qui stipule que dans la mesure, où lors de la séance d’ouverture des plis et de leur évaluation, un seul soumissionnaire se présente, la commission d’ouverture des plis et d’attribution des marchés peut décider d’ouvrir et d’évaluer l’unique offre en se réservant le droit de donner suite ou non à son offre commerciale. Selon un addendum du cahier des charges en présence d’une seule offre commerciale, Sonelgaz se réserve le droit d’étudier et d’analyser les niveaux de prix et de délais. Si le marché n’a pas été attribué séance tenante à Alstom, son offre, par contre, a été déclarée recevable. L’étude de l’offre d’Alstom-Orascom faite par Sonelgaz a conclu à une surévaluation de plus de 500 millions de dollars environ. Aussi, le deuxième avis d’appel a donné lieu à une innovation puisque le prix plafond des deux centrales a été arrêté. Cette innovation qui s’appuie sur des calculs très poussés vise à empêcher une éventuelle offre surévaluée. Ainsi, le prix des deux centrales a été arrêté au maximum à 3,4 milliards de dollars ou environ 2,34 milliards d’euros. Si les offres dépassent ce prix plafond, Sonelgaz se réserve le droit de donner suite ou non à l’offre financière. L’appel d’offres dont l’ouverture des plis techniques aura lieu aujourd’hui a été relancé en direction des détenteurs de licence qui peuvent s’associer à d’autres partenaires. Pour les compagnies qui ont déjà fait une offre technique, elles n’auront plus cette obligation, mais obligation leur est faite de confirmer leur engagement. Au mois de décembre 2006, seuls les consortiums composés de General Electric-Cobra et de Alstom-Orascom avaient soumis une offre technique. Le 8 août dernier, le consortium Alstom-Orascom s’est retrouvé seul à soumettre une offre commerciale. Pour cette relance de l’avis d’appel d’offres, la deuxième étape a été fixée au 20 novembre prochain. Les compagnies et consortiums dont les offres techniques seront acceptées demain seront invités à soumettre une offre commerciale le 20 novembre prochain. Si les offres commerciales venaient à dépasser le plafond fixé par Sonelgaz, à savoir 3,4 milliards de dollars, la compagnie se réservera le droit de donner suite ou non à l’offre financière. Sonelgaz a prévu aussi d’autres stratégies commerciales qui pourraient permettre d’avancer dans l’octroi du marché.

El Watan

soummam
06/10/2007, 05h55
J'espere que ceux qui ont fait du lobying pour orascom et alsthom, ne vont pas mettre le pays a feu et a sang pour la perte de leur commission, est ce pour cela que chakib a eut le feu vert de boutef?
G.E n'as pas digere d'etre ecarte? attendons le resultat a moins que la montagne accouche d'une souris.

Cookies