PDA

Voir la version complète : Islamisme


Page : [1] 2

Mohamed_Rédha
18/10/2007, 21h56
Islamisme est un nom français. C'est l'orientaliste d'Herbelot, professeur au Collège de France, qui l'a fabriqué en 1697, parce que, de tous les noms désignant des religions, seul islam ne se terminait pas par le suffixe - isme. Dans la "Notice sommaire sur l'histoire d'Egypte, rédigée à Alexandrie pour le vice-roi et remise a Son Altesse le 29 novembre 1829, Jean-françois Champollion écrit ceci : "Les anciennes histoires d'Egypte font remonter l'époque de cette révolution (un coup d'état des militaires contre les prêtres) a six mille ans environ avant l'islamisme (…) Thèbes fut ruinée de fond en comble. Cet événement eu lieu environ 2800 ans avant le début de l'islamisme en Egypte". Dans le Dictionnaire de la Langue française d'Emile Littré, islamisme est glosé par ces acceptions: "1° la religion de Mahomet. 2° L'ensemble des pays où règne cette religion, dans le même sens que chrétienté par rapport aux pays chrétiens". Islam a aussi deux acceptions "religion des mahométans" et "pays musulmans". Ces deux mots sont synonymes. Le Trésor de la Langue Française relève dans le volume 10, publié en 1983, islamisme, suivi de la seule acception suivante: "Religion des musulmans. Synonyme : islam". En français, jusqu'en 1983, islam et islamisme sont synonymes. Il est donc juste d'employer islamisme dans le sens d'islam. Quant aux lexicographes cités, ils enregistrent l'usage, tel qu'ils l'ont lu chez les écrivains. Les Editions du CNRS qui ontpublié le Trésor de la Langue française ne peuvent pas être soupçonnées, au vu de leur catalogue, de fomenter des menées hostiles à l'islam.
On objectera sans doute que le sens des mots évolue. De fait, dans l'édition de 1992 du Petit Larousse (en grand format), islamisme est supposé signifier : "1. Vieilli. Religion musulmane, islam. 2. Mouvement politico-re1igieux préconisant l'islamisation complète, radicale, du droit, des institutions, du gouvernement dans les pays islamiques". Il est étrange que les lexicographes de Laroussse aient décidé que le sens "islam", établi neuf ans auparavant dans ce monument qu'est le Trésor de la Langue française, était vieilli. Un sens qui vieillit en moins de dix ans, cela ne s'est jamais vu. Dans le Petit Larousse, l'islamisme est défini comme un "mouvement politico-religieux préconisant l'islamisation complète, radicale, du droit, des institutions, du gouvernement dans les pays islamiques". C'est la définition exacte de l'islam comme système politique, social et juridique, totalitaire par nature et par essence. Ce que, selon les lexicographes du Petit Larousse, "préconisent l'islamisme" n'est rien d'autre que le dogme islamique, à savoir que l'islam soit conforme, au kasra près, à ce qu'il a été pendant des siècles. La mention vieilli est suspecte. La synonymie entre islamisme et islam, qui pourrait porter tort, vu les événements, à l'islam, est renvoyée à un état de langue révolu. De fait, l'idéologie prime sur la rigueur lexicologique. La séparation entre l'islamisme et l'islam vient d'une lecture hâtive de l'ouvrage de Bruno Etienne, L'islamisme radical. Islamisme est entendu dans le sens "islam" et l'adjectif radical dans "à la racine" ou "authentique" et "extrémiste". Comme ce livre, dont le contenue est effrayant, a eu un grand succès, les média, les lecteurs pressés, les commentateurs ont cru qu'il traitait d'une réalité distincte et différente de l'islam.

Source : Argumentation, manipulation, persuasion (http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&isbn=9782296027619). Boix Christian. Edition L'Harmattan 2005. Pages 104-105.

Mohamed_Rédha
18/10/2007, 21h57
Micro Robert (édition 1979)
ISLAMISME <aucune entrée>
ISLAM n. m. 1. Religion prêchée par Mahomet et fondée sur le Coran (islamisme aussi en ce sens).2. (Avec I majusc.). L'ensemble des peuples musulmans et leur civilisation.
CHRISTIANISME n. m. Religion fondée sur l'enseignement, la personne et la vie de Jésus-Christ.
JUDAÏSME n. m. Religion des Juifs, descendants des Hébreux et héritiers de leurs livres sacrés.

Dictionnaire encyclopédique Larousse (édition 1979)
ISLAMISME <aucune entrée>
CHRISTIANISME n. m. Ensemble des Religions fondées surla personne et l'enseignement de Jésus-Christ.
JUDAÏSME n. m. Ensemble des institutions religieuses du peuple juif.

L'Académie Française : (en ligne ici (http://www.academie-francaise.fr/))
ISLAMISME n. m. XVIIe siècle. Dérivé d'islam.
1. Religion musulmane, islam. Convertir à l'islamisme. 2. Mouvement politique et religieux prônant l'expansion de l'islam et la stricte observance de la loi coranique dans tous les domaines de la vie publique et privée. Aujourd'hui, désigne plus particulièrement un mouvement politique et idéologique se réclamant des fondements de l'islam et qui peut prendre un caractère extrémiste.
CHRISTIANISME (ch se prononce k) n. m. XIIIe siècle. Emprunté du latin chrétien christianismus, du grec khristianismos.
Religion fondée sur la personne et la parole de Jésus-Christ. Les dogmes, la morale du christianisme. Les missionnaires ont introduit le christianisme en Afrique noire. Se convertir au christianisme. Spécialt. Cette religion considérée comme une force agissant dans l'Histoire. L'œuvre civilisatrice du christianisme.
JUDAÏSME n. m. XIIIe siècle. Emprunté, par l'intermédiaire du latin chrétien judaismus, du grec ioudaïsmos, de même sens.
Religion des juifs, fondée sur la Torah, les autres livres de la Bible hébraïque et les Commentaires. Professer le judaïsme. Par ext. Ensemble des doctrines, croyances et institutions des juifs.

------------

Et voilà qu'on a inventé un terme pégoratif avec une racine tout à fait correcte.

Mais nous utilisons la langue de molière, nous sommes obligé de suivre la définition française. Si on se réfère à la définition de l'académie française, tout à fait sérieuse, il faudrait dire : un islamiste(1) est un gentil, alors qu'un islamiste(2) est un méchant. Ce n'est pas fait pour arranger nos problèmes, si, en plus, l'amalgame touche la définition des mots.

Mais au fait : "2. Mouvement politique et religieux prônant l'expansion de l'islam et la stricte observance de la loi coranique dans tous les domaines de la vie publique et privée." Qu'y a-t-il de mal dans ce mouvement, est ce un mal de vouloir appliquer sa religion dans les domaines de la vie publique et privée. Ceci de défini pas les gens qui tuent des innoncents au nom de l'islam, il faudrait que l'académie française pense à ajouter un "Islamisme (3)".

Bachi
18/10/2007, 22h29
Oui et alors ?
Trouvons donc si ça dérange un mot qui remplaçerait islamisme par un autre qui désignerait cette idéologie...
Que proposes-tu ?

absent
18/10/2007, 22h33
Islamoradicalisme ...

absent
18/10/2007, 22h35
ou kharidjisme :lol:

Bachi
18/10/2007, 22h35
hahahahahahaha
Pas mal...

Mais en arabe, y a-t-il un mot ?

absent
18/10/2007, 22h37
al Islamawiya :mrgreen:

Harrachi78
18/10/2007, 23h30
... Mais en arabe, y a-t-il un mot ?

Pas vraiment, en arabe le terme Islam se limite a designer la religion musulmane en elle meme et il en derive que muslim (musulman) et islamy (islamique).

Dans le jargon traditionnel les mots qui designent les extremistes sont soit Khawarij -au sens politique- ("Sortants", ceux qui rompent les rangs, qui sortent de la communaute, qui brisent l'unite ... etc.) ou Ghulat -au sens strictement religieux ou doctrinal- ("Exagerateurs", ceux qui poussent trop loin, qui depassent les bornes, qui sortent de la voie de la sagesse ... etc.)

Bachi
18/10/2007, 23h37
On ne dit pas , islamiyines ?

Je sais, je suis nul en arabe...

Harrachi78
18/10/2007, 23h43
... On ne dit pas , islamiyines ?

Oui, mais c'est tout recent et ce n'est que la reprise du mot europeen "islamistes" tout comme pour le mot islamawiyyines ; ca ne fait o pas partie du language politique traditionnel en Islam car il faut rapeller que l'extremisme et les groupes extremistes ne sont pas nouveux dans l'histoire de l'Islam.

Mohamed_Rédha
19/10/2007, 08h18
Oui et alors ?
Alors, il y a problème… pour lutter contre le terrorisme, il faut d'abord définir une terminologie exacte. On accuse les islamistes de tuer des gens, mais au vu de la définition de ce mot, il y a un milliard et demi de tueurs sur la planete.

Que proposes-tu ?
Assassins… tout simplement. "Moudjrimine".

ou kharidjisme :lol: hahahahahahaha
Pas mal...
si si… ça se dit.. mais ça ne colle pas exactement à cette doctrine pronant le meurtre pour réaliser des objectifs.

Lorsqu'on cite le mot "Terroriste", certains ont tendance à ajouter "Islamiste" on obtient "Terroriste Islamiste" alors que ces deux termes ne sont même pas correctement défini. Certains pays occidentaux ont intérêt à garder cet amalgame pour taxer certains mouvements de résistance dans le monde de "terrorisme".

Bachi
19/10/2007, 09h33
mais oui il y a parmi eux des terroristes...et on dit bien islamistes terroristes.
Islamistes tout court, ne veut pas dire terroristes
Comme Basques ne veut pas dire terroristes, mais terroristes Basques, si...

Je ne vois pas où est le problème ?

Mohamed_Rédha
19/10/2007, 10h13
Salam Bachi,

Le problème c'est qu'on utilise le sang des innocents pour tacher certaines mouvances islamistes, c'est une méthode utilisé par certains pour faire passer leurs idées islamophobes (ou islamisto-phobe) dans les médias. Ca fait mal au cœur.

et on dit bien islamistes terroristes. Islamistes tout court, ne veut pas dire terroristes
On pourrait dire aussi "Terroriste Musulman". Mais au fait, est ce qu'on peut qualifier un terroriste de "Musulman". A ma connaissance un assassin n'est pas musulman, c'est l'enfer éternel. Par contre, dire "Terroristes Basques" ou "Terroristes Algériens" est tout à fait logique si les concerné sont issus de ces régions.
D'autre part, si on inverse l'ordre, on aurait : "Islamistes Terroristes" ou "Algériens Terroristes" ce qui change le sens.

Bachi
19/10/2007, 10h19
M. Redha...
Je sais très bien que certains font des amalgames. Les médiocres trouvent toujours le moyen de faire des amalgames de toutes sortes.


Perso, j'aime bien le mot "islamisme", il désigne bien une idéologie et non et une religion. Et certains tenants de cette idéologie commettent bien des crimes au nom de l'Islam.

Mohamed_Rédha
19/10/2007, 11h10
2. Mouvement politique et religieux prônant l'expansion de l'islam et la stricte observance de la loi coranique dans tous les domaines de la vie publique et privée. Aujourd'hui, désigne plus particulièrement un mouvement politique et idéologique se réclamant des fondements de l'islam et qui peut prendre un caractère extrémiste.Dans cette définition, l'Académie Française se permet de porter un jugement très sujectif, vu que beaucoups de pratiques musulmanes sont jugées extrêmes.

Perso, j'aime bien le mot "islamisme", il désigne bien une idéologie et non et une religion.
Pas de problème donc, on a le droit d'être pleinement islamiste (1) et (2).

marocain88
19/10/2007, 11h33
Oui, mais c'est tout recent et ce n'est que la reprise du mot europeen "islamistes" tout comme pour le mot islamawiyyines ; ca ne fait o pas partie du language politique traditionnel en Islam car il faut rapeller que l'extremisme et les groupes extremistes ne sont pas nouveux dans l'histoire de l'Islam.
ce terme ne fait partie du langage traditionnel de l'islam, car cette idéologie est apparu récemment.
il n'empeche que le terme cité "islamyyine" est bien un terme arabe ...

btp50
19/10/2007, 11h42
Pas vraiment, en arabe le terme Islam se limite a designer la religion musulmane en elle meme
il y a quand meme quelques mots nouveaux au maghrèbe pour designer les integristes => El'ikhoi ou plus pejoratif => Boulahya.
ce n''st peut etre pas dans le dico arabe, mais c'est dans les moeurs.
.
Pas de problème donc, on a le droit d'être pleinement islamiste
pour "Islamiste" seul, sans adjectif il y a problème. il convient de rajouter "integriste" ou "modéré".
"islamiste moderé" je ne sais pas si cela existe.

houmaiz
19/10/2007, 11h45
C'est un topic intéressant, moi aussi j'ai beaucoup de réserves quant à l'emploi de ce vocable "islamisme" mais faute de trouver un autre j'y recours souvent.

btp50
19/10/2007, 12h43
Assassins… tout simplement. "Moudjrimine".
"Modjrim" n'est pas forcement un assassinat, " eljarima " n'est pas forcement un meurtre, trouve un autre mot.

Harrachi78
19/10/2007, 12h58
ce terme ne fait partie du langage traditionnel de l'islam, car cette idéologie est apparu récemment ...

Pas vraiment, si l'on prenait cette 'ideologie" ou cette tendance dans ses grandes lignes distintives qui sont l'idee de puretee religieuse, de rigorisme pratique et d'action violente -ou du moins de la force armee- en nom de ces ideaux on pourrais trouver de nombreux exemples dans l'histoire de l'Islam ; tiens rien qu'au Maghreb le mouvement des Mouahhidine aurait pu passer pour tel si il avais echoue, et en tout cas il fut taxe de tel par le pouvoir Almoravide ... etc.

Sur plan plus general le Kharridjisme est quasiment une forme "d'Islamisme" dans la mesure ou les Khawaridj declarent le restantd es musulmans comme etant apostats, leur gouvernants comme etant des tyrans illegitimes et affirment que le sang des premiers et des second est halal et que les combattre et les tuer est un devoir et une action pieuse.

... il n'empeche que le terme cité "islamyyine" est bien un terme arabe.

L'usage du mot "islamisme" ne me derange pas vraiment si il est necessaire de le preciser. Je repondais juste a la question d'un autre forumiste sur l'equivalent de ce mot en langue arabe qui, traditionellement n'existe pas vraiment, si ce n'est sous les formes decrites plus haut (Khawaridj, Ghulat) sans rapport semantique avec le mot Islam alors que "Islamiyyun" n'emane pas du language politique traditionnel musulman, mais plutot une transcription du mot "islamiste" alors que l'idee d'extremisme et d'integrisme existe depuis toujours chez les Musulmans.

Mohamed_Rédha
19/10/2007, 16h21
Salam btp50,

"Modjrim" n'est pas forcement un assassinat, " eljarima " n'est pas forcement un meurtre, trouve un autre mot.
si si "Modjrim" veut dire "assassin" et "Eldjarima" : assassinat.

il y a quand meme quelques mots nouveaux au maghrèbe pour designer les integristes => El'ikhoi ou plus pejoratif => Boulahya.
Non, pas du tous, El Ikhoi (الإخوة) veut dire frères et Boulahya veut dire "Barbu", qui n'est pas péjoratif, je qualifie souvent certains amis de "Boulahya" et ça les fait sourire, il y a même un nom de famille "Boulahya". By the way, je ne vois aucune trace de notre Boulahya de sétif.. j'espère qu'il va bien.

pour "Islamiste" seul, sans adjectif il y a problème. il convient de rajouter "integriste" ou "modéré".
Pourquoi alors inventer un terme s'il faut le combiner avec un autre pour obtenir un sens ?
Finalement je suis de l'avis de Bachi, il y a pas de problème.. ce terme me convient bien. Il y aura problème si on voudrait lui donner un sens autre que celui défini par l'Académie Française.

Harrachi78
19/10/2007, 17h50
... si si "Modjrim" veut dire "assassin" et "Eldjarima" : assassinat.

Il a tout de mem raison le BTP, mujrim signifie "criminel", ca peut etre un assassin, ca peut etre un violeur ou toute autre chose grave du genre.

karimbarbu
19/10/2007, 18h00
Non, pas du tous, El Ikhoi (الإخوة) veut dire frères et Boulahya veut dire "Barbu", qui n'est pas péjoratif, je qualifie souvent certains amis de "Boulahya" et ça les fait sourire, il y a même un nom de famille "Boulahya". By the way, je ne vois aucune trace de notre Boulahya de sétif.. j'espère qu'il va bien.

Salam Ou alaykom et Sha Aidek

j'ai pas pu m'empecher de sourire en lisant ta remarque mon frère
je vais bien Hamdoulah et j'espère que c'est autant pour toi
Allah Y azzék ;)

Oui, je confirme, perso on m'appelle souvent Boulahya (par Mon père des fois lol... par BACHI aussi ) et ça me fait toujour plaisir :mrgreen:

Mohamed_Rédha
19/10/2007, 18h09
Saha Aidek Abdelkarim,
Ravis d'entendre de tes nouvelles. :)

btp50
19/10/2007, 18h36
Il y aura problème si on voudrait lui donner un sens autre que celui défini par l'Académie Française.
En theorie tu as raison, mais il se trouve que l'academie médiatique est tres en avance sur l'academie francaise cette dernière intervient et agréer le mot qu'une fois entrer dans les moeurs, mais ce n'est pas elle qui invente l'expression proprement dite.
Tu pense bien que si je diserte avec monsieur tout le monde et que j'emploie le mot "islamiste" je dois entrer dans le détail afin de clarifier de quoi je parle car mon interlocuteur n'est pas forcement un académicien.
Et pareil pour " el'ikhoine" et "boulahya" quand tu es dans une assemblée.
.
Saha aidek KarimBarbu :) .

btp50
19/10/2007, 19h11
si si "Modjrim" veut dire "assassin" et "Eldjarima" : assassinat.
En fait la difference, c'est que l'assassinat c'est de tuer une personne illegitimement et tout le monde en convient que c'est mauvais et reprouvent cet acte.
Quand au crime, il peut paraitre mauvais pour certains et legitime pour d'autres.
Deux exemples :
Un blasphème est un crime pour un croyant et ne l'est pas pour un mecréant.
Un crime de lèse majesté pour un monarchiste ne l'est pas pour un républicain.
.
.

Mohamed_Rédha
19/10/2007, 19h16
@Harrachi & btp
Il a tout de mem raison le BTP, mujrim signifie "criminel", ca peut etre un assassin, ca peut etre un violeur ou toute autre chose grave du genre.
Oui vous avez raison, "moudjrim=criminel". C'est plus pertinent.

@btp
…l'academie médiatique…
:)… Surtout si cette académie est mondialement contrôlée par tu sais qui…. chuute on risque de nous entendre on nous traitera d'antisémite (c'est quoi encore ce mot… il faudrait le définir aussi).

houmaiz
19/10/2007, 21h47
Alors toujours rien les académiciens ??
Ah je le vois d'ici, vous finirez bien par inventer un néologisme.

absente
26/10/2007, 16h50
Laisse moi juste te dire une chose, t'as serieusement un problème toi avec l'Islam !
Quoi qu'on te dise de bon sur elle pour toi ça restera une religion "pourrie".

A peine arrivé et t'as réouvert tous les topics de Islam et Humanité pour lacher encore ton venin dessus.
Abstient toi parce que vraiment tu deviens ridicule !

l'imprevisible
18/01/2009, 18h43
J'ai une question moi !


Dans le jargon traditionnel les mots qui designent les extremistes sont soit Khawarij -au sens politique-

Ce n'est pas par extrémisme que les Ibadites sont sortis des rangs d'Ali. Alors pourquoi le qualificatif " extrémistes" ?

Le Mot Kharijit = "celui qui est sorti", indique déjà un parti pris celui des sunnites.

En quoi les Ibadites sont-ils extrémistes ?


.../...

Cookies