PDA

Voir la version complète : Algérie : le Gazoduc Medgaz opérationnel en juillet 2009


mendz
03/11/2007, 17h40
Le gazoduc Medgaz devant relier l'Algérie à l'Espagne, et dont les travaux ont commencé en 2006 en territoire algérien, sera opérationnel en juillet 2009, a annoncé samedi le ministre de l'Energie Chakib Khelil. M. Khelil s'exprimait à la radio en marge de la pose de la première pierre d'une centrale électrique hybride (gaz-solaire) d'une capacité de 150 mégawatts à Hassi R'mel.

La construction de Medgaz a été confiée, en février, à cinq entreprises multinationales: les japonaises Mitsui et Sumitomo, la britannique Rolls Royce, l'italienne Saipem et le consortium hispano-français Tecnicas Reunidas-Amec Spie.

Mitsui et Sumitomo fourniront les tuyaux en acier au carbone à haute résistance du gazoduc, Rolls Royce fabriquera et installera les trois compresseurs de la station qui élèveront la pression du gaz depuis la côte algérienne afin d'assurer sa traversée jusqu'en Espagne via la Méditerranée.

La pose du tronçon sous-marin sera effectuée par l'entreprise italienne Saipem, et la station de compression, ainsi que le terminal de réception en Espagne, seront réalisés par le consortium hispano-français Técnicas Reunidas- Amec Spie.

L'ouvrage, qui reliera Béni-Saf à Almeria (Espagne), et dont le coût total est estimé à 900 millions d'euros aura une capacité initiale de 8 milliards de m3 par an, pouvant être augmentée à 16 mds de m3/an à terme. Sa Longueur totale est de 1.050 km dont 550 km en territoire algérien et 200 km en mer.

Avec 36%, Sonatrach est majoritaire dans le capital de Medagz, suivie par les sociétés espagnole Cepsa et Iberdrola (20% chacune), par l'italienne Endesa et par Gaz de France (12% chacune).

AFP

Cookies