PDA

Voir la version complète : Le FMI salue la performance de l’Algérie


mendz
05/11/2007, 23h44
Ayez «une politique salariale saine pour maîtriser l’inflation»

L’Algérie réalise des performances parmi les meilleures de la région Afrique du Nord, Moyen- Orient et Asie centrale, selon le Fonds monétaire international (FMI). Le FMI invite toutefois à adopter «une politique salariale saine» à même de permettre de «maîtriser l’inflation» même si celle-ci est l’une des plus faibles dans le Maghreb.


Chérif Bennaceur - Alger (Le Soir) - Un satisfecit doublé d’un avertissement voulu soft, exprimés hier à l’hôtel El-Aurassi, lors d’une conférence de presse, sous l’égide de la Banque d’Algérie, par le directeur adjoint du département FMI Afrique du Nord, Moyen-Orient et Asie Centrale, Ameur Tahari. Ce dernier qui a présenté les perspectives relativement positives des 31 pays composant cette région et qui «peuvent mieux faire», s’est montré néanmoins peu disert quant aux appréciations du FMI sur l’Algérie.

Ameur Tahari a préféré inviter ses interlocuteurs médiatiques à attendre les résultats de la mission de consultation que des experts du FMI mènent actuellement dans notre pays. Des résultats qui seront présentés dans une quinzaine de jours. Ce qui n’a pas empêché le représentant du FMI d’estimer que les performances réalisées par l’Algérie, pays exportateur de pétrole et «sur le bon chemin», sont «l’une des meilleures de la région».

En citant notamment un taux de croissance économique de 3,6% et hors hydrocarbures de l’ordre de 6% en 2006 , et selon les estimations du FMI pour 2007 de 4,8% et de 6,6%, ainsi qu’un taux d’inflation de 2,5% en 2006 et de 4,5% en 2007, l’inflation au Maghreb étant l’une des plus faibles mais aussi des réserves de changes officielles pour l’Algérie de 77,8 milliards de dollars en 2006 et estimées par le FMI à 103,4 milliards de dollars en 2007 et à 129,6 milliards de dollars en 2008. Tout en indiquant que les excédents externes des pays exportateurs d’hydrocarbures sont en diminution malgré la hausse des prix du pétrole, ainsi que la croissance attendue des importations découlant de l’ampleur des programmes d’investissements publics lancés et des dépenses budgétaires impulsées et en réfutant l’existence d’un déficit budgétaire important. Pour le représentant du FMI, la maîtrise de l’inflation demeure une préoccupation et une nécessité, cette inflation a connu «une légère augmentation mais a été bien maîtrisée par les autorités financières et monétaires algériennes », Ameur Tahari d’affirmer, d’où l’invite de cette institution financière internationale adressée indirectement à notre pays à adopter «une politique salariale saine» à même de permettre de l’inflation. En d’autres termes, le FMI qui se refuse à s’ingérer mais affiche une vocation de «conseil» invite tacitement notre pays à modérer ses ambitions en matière de dépenses salariales.

Pour le représentant du FMI, «il est important de maîtriser l’inflation», et d’avoir un taux d’inflation faible en raison de poussées inflationnistes (de l’ordre de 10% dans la région), ainsi que de la volatilité des prix de l’énergie et des produits alimentaires dans le monde. De même, le directeur adjoint régional du FMI d’insister sur le lien entre la croissance économique et la création d’emplois. Selon Ameur Tahari, il est opportun de continuer à mettre en œuvre des réformes économiques pour réaliser des taux de croissance importants, relever le niveau de vie des populations et répondre au défi majeur de la création d’emplois et de résorption du chômage. Prônant des «politiques économiques globales saines», en vue justement de maîtriser l’inflation, Ameur Tahari a appelé à poursuivre les réformes structurelles et institutionnelles, et notamment dans le secteur financier, appelant à développer «un système judiciaire sain, solide et compétitif». Tout en exprimant également un satisfecit là-dessus ainsi que sur la gestion efficace des excédents pétroliers, laissée au libre choix de tout pays, le directeur adjoint régional a aussi estimé nécessaire de bien gérer ces recettes et de veiller à la qualité des dépenses ainsi qu’à la diversification des activités économiques hors hydrocarbures. De même, le représentant du FMI a incité à améliorer la productivité, créer un climat propice pour la promotion du secteur privé et agricole et développer l’intégration économique et commerciale intra maghrébine.
C. B.

Strauss-Kahn pourrait venir en Algérie

Le nouveau directeur général du FMI, Dominique Strauss-Kahn, pourrait venir en Algérie. C’est ce que le directeur adjoint régional du FMI, Ameur Tahari, a laissé entendre, hier, tout en indiquant que sa venue s’inscrirait dans le cadre d’une tournée régionale.

C. B. (Le soir d'Algérie)

rodmaroc
06/11/2007, 00h01
L’Algérie réalise des performances parmi les meilleures de la région Afrique du Nord, Moyen- Orient et Asie centrale
ils se sont trompé je crois car les performaces c'est hassi messaoud qui les realise.L'economie algerienne elle n'est pas tres en forme.

mendz
06/11/2007, 00h06
ils se sont trompé je crois car les performaces c'est hassi messaoud qui les realise.L'economie algerienne elle n'est pas tres en forme.


Mais oui, ils ont surement été arrosés au pétro-dollars pour reconnaitre les performances de l'Algérie n'es ce pas ? :D

kaiser sosi
06/11/2007, 00h09
hassi messoud c'est toujours en algerie !
mala khlass!on peux generalisé! :lol:

rodmaroc
06/11/2007, 00h10
@mendz
il parait que le FMI traverse une crise financiere.

rodmaroc
06/11/2007, 00h11
@kaiser
hassi messoud c'est toujours en algerie !
oui il est en algerie et c'est le seul qui bosse à ce qu'on dit wallahou a3lam:)

kaiser sosi
06/11/2007, 00h14
non t'inquiet, il ya hassi rmel, ain amenass.........,la liste est longue, on peu parler de skikda et arzew !!....... mais pas grave !l'essentiel c'est que c tjs en algerie !:mrgreen:

rodmaroc
06/11/2007, 00h20
@kaiser
tu m'as cité le nom de champs gaziers et petroliers j'aurais aimé que tu me cite un autre secteur qui marche genre le tourisme en tunisie,le textile et la tomate au maroc,des trucs simple quoi.comme ca quand saint hassi messaoud crachera sa derniere goute de petrole,il le fera en etant rassuré sur l'avenir de l'algerie.Bonne chance quand meme.le probleme de l'algerie c'est les ressources humaines,je ne le dirais jamais assez.

kaiser sosi
06/11/2007, 00h25
je t'ai citer aussi des raffenrie !l'algerie marche avec ces ressource, le jours ou toute ces ressources se terminerons,la n va avoir une economie equivalente !
sinon ,l'agriculture chez nous marche, mais n'est pas organiser, nous avont les tomates comme tu le dis, les dattes,les amandes.........,nous avon une industrie electronique,cristor, condor, ENIE, BYA...plus quelque usine etrangere, comme HAIER, et bientot samsung !,
le tourisme, tu connai le probleme de l'insecurite regne toujours malgres qu'on est mille fois mieu que les annee 90 !

rodmaroc
06/11/2007, 00h39
@kaiser
quand l'algerie aura des cadres bien formé et des gens qualifié là ou il faut elle n'aura besoin ni de petrole ni de gaz ni d'indistrie petrochimique tu peux me croire.sur ce je te souhaite une tres bonne nuit. laila sa3ida.

Sammi
06/11/2007, 00h53
Ayez «une politique salariale saine pour maîtriser l’inflation»

Tout les economistes serieux avaient alertés le gouvernement sur le risque que ferait courir une augmentation salariale sur l'inflation, mais ce Belkhadem ta3 chkoupi n'en a fait qu'a sa tête.

Sammi
06/11/2007, 00h56
@kaiser
quand l'algerie aura des cadres bien formé et des gens qualifié là ou il faut elle n'aura besoin ni de petrole ni de gaz ni d'indistrie petrochimique tu peux me croire.sur ce je te souhaite une tres bonne nuit. laila sa3ida


Meme les economies les plus performantes au Monde depense des milliards dans la prospection petroliere et gaziere.

bledard_for_ever
06/11/2007, 11h01
tu m'as cité le nom de champs gaziers et petroliers j'aurais aimé que tu me cite un autre secteur qui marche genre le tourisme en tunisie,le textile et la tomate au maroc,des trucs simple quoi.comme ca quand saint hassi messaoud crachera sa derniere goute de petrole,il le fera en etant rassuré sur l'avenir de l'algerie.Bonne chance quand meme.le probleme de l'algerie c'est les ressources humaines,je ne le dirais jamais assez.

Je pense que le pétrole vous fait tourner la tête plus que les pays petroliers. Voici les emplois par secteurs. Pour rappel la sonatrach avec ses differentes filières emploie 120000 personnes.

Agriculture --> 1 609 633
Industrie --> 1 263 591 (10% travaille à la sonatrach)
Batiments et Travaux publics --> 1 257 703
Commerces Services --> 3 237 877
Administration --> 1 500 000

mehdoche
06/11/2007, 12h00
c'est un bon taux de croissance ,3,6% mais ca reste trés faible pour un pays en developpement peut faire mieux
C'est tout à fait vrai. L'Algerie doit devenir un pays emergent. Et pour cela il doit avoir un taux de croissance de 6% minimum sur les 5 prochaines années. On y arrivera inch'Allah.

orion
06/11/2007, 12h08
Mais oui, ils ont surement été arrosés au pétro-dollars pour reconnaitre les performances de l'Algérie n'es ce pas ?

la derniere fois quand le FMI avait publié un rapport positif sur le maroc, tout le monde s'est acharné a decredibilisé cette institution, il y en a meme qui ont insinué que le mekhzen y est pour quelque chose ... :lol::lol::lol:

soub7ana llah

mehdoche
06/11/2007, 12h17
soub7ana llah
Salut mon ami Orion,

ben justement je m'etais dit la meme chose "subbhanallah" quand j'ai lu certains dire que l'Algerie ne devait pas acheter pour 5 milliard de dollars d'armes et qui ont par la suite crié "hourra" quand le maroc a acheté aussi pour plus d'un milliard d'arme.... va comprendre mon ami ;)
Mais bon c'est un autre sujet pardon pour la pollution.

kmou21
06/11/2007, 12h20
C'est tout à fait vrai. L'Algerie doit devenir un pays emergent. Et pour cela il doit avoir un taux de croissance de 6% minimum sur les 5 prochaines années. On y arrivera inch'Allah.
bonjour mehdouche je pense que le probléme pricipale réside dans le secteur pétrolier .
j'ai vu un tableau aujourd'hui sur elwatan la croissance en 2007 atteindra les 6.6% en hors hydrocarbures tout secteur confondu 4.8% .
s'il yta un economiste sur la forum qu'il nous eclair sur ses chiffres.

orion
06/11/2007, 12h43
Salut mon ami Orion,

ben justement je m'etais dit la meme chose "subbhanallah" quand j'ai lu certains dire que l'Algerie ne devait pas acheter pour 5 milliard de dollars d'armes et qui ont par la suite crié "hourra" quand le maroc a acheté aussi pour plus d'un milliard d'arme.... va comprendre mon ami ;)
Mais bon c'est un autre sujet pardon pour la pollution.

salut mehdoche,
mais tu as tout a fait raison, je ne dis pas le contraire.
il parait que les gens ne restent pas tout le temps fidel a leur convictions.

en tout cas , si le FMI salue la performance de l'algerie, je ne peux qu'etre content pour vous, bonne continuation.

mehdoche
06/11/2007, 12h53
en tout cas , si le FMI salue la performance de l'algerie, je ne peux qu'etre content pour vous, bonne continuation.


je ne doute pas de ta sincerité Orion. Nous sommes d'ailleurs souvent d'accord sur les principes et c'est tant mieux.

orion
06/11/2007, 13h21
Merci mehdoche;

Cookies