PDA

Voir la version complète : 10 000 entrepreneurs français attendus au 1er Forum de Partenariat France/Emirats


zek
10/11/2007, 14h09
Salon ouvert de 10h30 à 18h30, samedi de 11h à 18h Entrée libre, Forum au Carrousel du Louvre


Désolé pour ceux qui n'habitent pas en France...
-----------------------------------------------------------


Le 1er Forum de Partenariat France-Emirats Arabes Unis se tiendra du 21 au 24 novembre 2007 à Paris. L’opportunité pour les entreprises françaises de rencontrer les plus grands acteurs publics et privés qui mènent aujourd’hui la révolution socio-économique en cours aux Emirats Arabes Unis, de Dubaï à Abou Dhabi, et de renforcer la coopération économique bilatérale, en pleine croissance. Mme Christine Lagarde, Ministre de l’Economie, des Finances et du Budget, et son homologue Emirati, Mme Sheikha Lubna Al Qasimi, ouvriront la Conférence et le Forum, en présence de Mme Laurence Parisot, Présidente du Medef, de M. René André, Président d’UBI France, de M. Pierre Simon, Président de la CCI Paris, de M. Daniel Bouton, Président de la Société Générale, et de M. Pierre Rozek, Président de la Chambre de Commerce Franco-Arabe.

La France est devenue un partenaire stratégique de premier plan aux Emirats Arabes Unis. Par leur formidable croissance économique, Les Emirats Arabes Unis présentent des opportunités considérables pour les entreprises françaises, grands groupes ou PME, dans un nombre de secteurs de plus en plus diversifiés.

En 2006, le volume d’investissements des entreprises françaises aux Emirats Arabes Unis a représenté 989 millions d’Euros, soit plus du quart des investissements français au Moyen-Orient. Le volume d’importations vers les Emirats Arabes Unis a dépassé le milliard d’Euros en 2006, soit 49% de croissance par rapport à 2005, tandis que les exportations depuis les Emirats totalisaient 3,4 milliards d’Euros, soit 29% de plus qu’en 2005. Avec 4 milliards d’Euros d’échanges, la France est aujourd’hui le septième partenaire économique des Emirats Arabes Unis.

Les échanges économiques entre les deux pays s’intensifient et se diversifient chaque année, et les perspectives offertes aux échanges entre les deux pays sont très prometteuses. Les Emirats jouissent d’une position géostratégique exceptionnelle, d’une stabilité politique enviable et d’un environnement légal et fiscal attractif pour les investissements. Résultat : une présence qualitative et quantitative forte aux EAU, avec plus de 200 entreprises françaises implantées sur place, des investissements diversifiés au-delà du seul secteur des hydrocarbures et une communauté française de plus en plus nombreuse dans le pays. Les récents partenariats signés dans le secteur culturel (le Louvre d’Abou Dhabi) attestent de cette diversification des échanges.

Fort de ces perspectives, le Gouvernement des Emirats Arabes Unis a mandaté la société Dubaï Consultancy pour l’organisation du premier Forum de Partenariat France-Emirats Arabes Unis à Paris. Ce Forum, qui vise à renforcer les liens entre les entreprises, à développer de nouveaux partenariats et échanges entre les secteurs publics et privés des deux pays, aura lieu du 21 au 24 novembre 2007, autour de deux temps forts :

La Conférence Economique, ouverte par Mme Christine Lagarde, Ministre de l’Economie, des Finances et du Budget, et par Mme Sheikha Lubna Al Qasimi, Ministre du Commerce et de l’Economie des Emirats Arabes Unis, fera un tour d’horizon des échanges bilatéraux et des perspectives de développement entre les deux pays. Elle aura lieu mercredi 21 novembre à l’Ambassade des Emirats Arabes Unis, en présence des principaux acteurs privés et publics des deux pays, ainsi que de nombreux patrons d’entreprises français et des Emirats Arabes Unis.

Le Forum de Partenariat, investira le Carousel du Louvre du 22 au 24 novembre 2007, avec la présence de plus d’une cinquantaine d’exposants, organismes publics et privés des Emirats Arabes Unis. Les entrepreneurs français auront l’occasion de rencontrer ces acteurs majeurs du développement des Emirats, avec la mise en place d’un système de rendez-vous adaptés aux besoins et aux projets de chaque secteur. Ce Forum sera aussi l’occasion de présenter pour la première fois en France les projets d’envergure développés aux Emirats Arabes Unis, qui sont autant d’opportunités de coopérations stratégiques pour les entreprises françaises. Immobilier, Finances, Pétrole, Services, Tourisme et Culture seront représentés en force.

Le Forum sera également ouvert au grand public et aux étudiants, avec des animations touristiques et des accueils orientés vers les perspectives d’emplois aux Emirats Arabes Unis.

Les principaux exposants :

- Département économique : Abu Dhabi Planning & Economy, Sharjah Economic Department, RAK Economic Department

- Finance : Abu Dhabi Security Market, Abu Dhabi National Bank, Abu Dhabi Islamic Bank, HSBC

- CCI : Abu Dhabi Chamber of Commerce, Ajman Chamber of Commerce, Ras Al Khaimah Chamber of Commerce, Fujairah Chamber of Commerce

- Immobilier : Emaar, Hydra, Akar Properties, Sorouh, Dubai Properties, Rak Properties, Tamouh Investment, City of Arabia, Omniyat Properties, Al Qudra Real Estate, Aldar, Tanmiyat

- Free Zones : ZonesCorp, Ras Al Khaimah Free Zone, Abu Dhabi Free Zone, Ajman Free Zone, Fujeirah Free Zone, Sharjah Free Free Zone, zone, JAFZA

- Aérien : Emirates, Etihad, Air France

- Sécurité : Abu Dhabi Police

- Tourisme : Abu Dhabi Tourism Authority, Sharjah Tourism, Fujairah Tourism Bureau, Dubai Tourism & Commerce Marketing, Emirate Palace, Jumeirah international

Les temps forts du programme :

21 Novembre 2007 : 12h : conférence de presse à l’Ambassade des Emirats Arabes Unis, en présence du Ministre Christine Lagarde et de son homologue émiratie Sheikha Lubna Al Qasimi, et de nombreux acteurs économiques

22 / 24 Novembre 2007 : Forum au Carrousel du Louvre

Informations pratiques :

Salon ouvert de 10h30 à 18h30, samedi de 11h à 18h Entrée libre

A propos de Dubaï Consultancy :

Dubaï Consultancy est une societé basée à Dubaï et spécialisée dans la finance, l’industrie, les gros projets de développement du pays et l’évènementiel. La société a été mandatée par le Gouvernement des Emirats Arabes Unis pour organiser le premier Forum Economique France/Emirats Arabes Unis, qui se tiendra à Paris du 21 au 24 novembre.

zek
10/11/2007, 14h50
Le prochain forum France Emirat qui ouvrira ses portes à Paris en novembre souligne à quel point Dubaï et les Emirats sont devenus des tigres économiques. Le ministre de l’économie, Christine Lagarde, sera l’invité d’honneur de ce grand rendez vous.

"Le marché est solvable et dynamique, il est aussi l’un des plus concurrentiels », souligne le chef de la mission économique française pour les Emirats Arabes Unis, M.Jacques de LAJUGIE. C’est un des premiers pays a avoir adhérer à l’OMC. Les Emirats Arabes Unis sont sans doute l’un des pays les plus ouverts de la région du Golfe. Les Emirats présenteront à Paris le plus important un forum économique qui se tiendra le 21 et 22 novembre au Carrousel du Louvre. Doté d’entreprises très dynamiques, il dispose d’entreprises locales très performante et capables d’affronter la concurrence internationale. C’est le cas notamment d’Etisalat, de Tecom-Dig (filiale de Dubaï Holding) –qui a acquis 70% de Malta Telecom et « soufflé à France Telecom les 35% du capital de Tunisie Telecom »-, d’Emirates, la compagnie aérienne émiratie devenue « une worldwide company » et de Dubaï Ports qui est « le 3ème opérateur mondial ». Les principaux indicateurs économiques place l’Emirat en tête dans la région. Fort de 5 millions d’habitants, dont une majorité (plus de 80%) d’étrangers, les EAU sont le premier importateur de la région –avec 63 milliards de dollars en 2005, contre 50 pour l’Arabie Saoudite et 43 milliards de dollars pour l’Iran, qui ont des populations respectivement 5 et quatorze fois plus importantes. Ensuite, l’économie émiratie est très dynamique : en quinze ans, le produit intérieur brut a bondi de 50 milliards de dollars à plus de 160 en 2005, « soit l’équivalent de l’Iran et d’Israël », et la cadence ne devrait pas faiblir, puisque le pays enregistre depuis l’année 2000 un taux de croissance oscillant entre 9 et 10% par an.

Troisième force de ce pays : la diversification de son économie qu’illustre la contribution du secteur des hydrocarbures au PIB qui est passée « en une génération » de 70% « à moins du tiers ». Le pays peut se satisfaire d’une dette extérieure et une dette intérieure faible qui se situe entre 10 à 15% du PIB. Ses réserves pétrolière estimées à 25 milliards de dollars en 2006 viabilise l’économie Emiratie. Ce nouveau marché attire d’autres géant de l’économie comme la Chine ou l’Inde. Le forum de Paris est une des occasion de ne pas manquer le train en marche.

La rédaction

Cookies