PDA

Voir la version complète : Grèves: ont-ils raison?


Zoubir8
12/11/2007, 17h55
Alors que N Sarkozy s'offre une augmentation de salaire de 204% (en comptant le 13 ème mois), étudiants, gaziers, cheminots ont-ils raison de faire grève?

Châma
12/11/2007, 21h12
Je ne saurai dire...

Personnellement j'ai toujours de la peine à envisager que des travailleurs des services publiques se permettent de faire grêve en mettant tous leurs usagers en difficultés.
Encore pire en ce qui concerne les enseignants

Je crois savoir que le phénoménène de grêve fait plus ou moins partie de la culture syndicaliste Française, mais c'est quelque chose que j'ai de la peine à concevoir.


Mais disons qu'au moins de cette façon leur action ne passe pas inapercue...


Cela dit j'ai de la peine à imaginer ça ici.

C'est vraiment une forme de revendication qui n'est pas facilement envisageable dans les valeurs hélvétique de travail bien fait, de responsabilité professionnelle.

aniasse
12/11/2007, 22h53
on le saura après les grèves..

Adhrhar
12/11/2007, 23h03
Oui et non
Oui parce que le droit de grève est un symbole fort de la démocratie
Non, car ces grèves portent atteinte aux libertés des autres de circuler, voyager, apprendre, entreprendre, ... Ne dit on pas que la liberté des uns s'arrête là ou commence celle des autres ?

Scootie
12/11/2007, 23h53
Prendre en otage les usagers dont la vie est déjà soumise à rude épreuve n'est vraiment pas la solution, et ce d'autant plus que rien ne devarit faire reculer le gouvernement. C'est donc le pays tout entier, déjà un des plus malmenés d'europe d'après ce qu'on dit, qui devrait perdre des fortunes en quelques jours.

De plus, il est temps que les travailleurs français comprennent que nous sommes dans une phase descendante de l'économie et qu'il est impossible de préserver des acquis sans contreparties (le travail); surtout dans un monde où des milliards de gens se contentent d'un salaire mensuel inférieur à 100 euros.

C'est bien vrai que le coq a cette particularité de continuer à chanter même quand il a les pieds dans la m.... :mrgreen:

Bachi
13/11/2007, 00h01
Je ne suis pas contre les grèves, mais contre celles que les syndicats français font...
Ca n'a aucun sens, ni dans la forme, ni dans la fréquence...
Et dans le fond des revendications, je trouve le syndicalisme des fonctionnaires du public et du para public particulièrement réactionnaire et corporatiste...

Zoubir8
13/11/2007, 10h24
L'Etat français veut économiser 1 000 000 000 d'euros sur les retraites alors qu'il a donné 18 000 000 000 euros d'abattement fiscal.


Sans parler des stocks option défiscalisé.

Hafid
13/11/2007, 10h42
Bien sur qu'ils ont raison ... au moins eux ils ont des cou... pas comme ds le privé , que des ben oui oui

Zoubir8
13/11/2007, 11h16
Là c'est toute la société qui risque de perdre ses acquis sociaux.

Si les syndicats cèdent, Sarkosy fera comme Mme Tatcher en Angleterre.
restera que de petits jobs sous payés pour les jeunes alors que les actionnaires s'en mettent plein les poches.

Scootie
13/11/2007, 11h22
Malheureusement, on vit une époque où entre deux maux, il faut choisir le moindre car si on empêche ces actionnaires de s'en mettre plein les poches en France, ils iront se les remplir ailleurs. Et ce ne sont pas 18 milliards mais 50 ou plus que l'état va voir passer sous son nez.

absent
13/11/2007, 12h52
Que l'on m'éxplique quelque chose, pourquoi es-ce que les syndicats cesseraient leur grève si la réforme ne s'appliquait qu'aux nouveaux embauchés?

Zoubir8
13/11/2007, 17h45
"ils iront se les remplir ailleurs"
Tu as raison, je ne trouve pas de solution.
La révolution doit être générale.

je comprend que Cheikh Karl Marx ait lancé: "prolétaires de tous pays unissez vous".

Cookies