PDA

Voir la version complète : L'iPhone débarque en France


nassim
30/11/2007, 00h26
L’iPhone a débarqué en France mercredi, à 18h30, dans quelques boutiques Orange. Tarifs, déblocage, concurrence et objectifs, retour – chiffré – sur les dernières actualités.

Comme les 12 boutiques Orange qui vendent depuis mercredi 18h30 et jusqu’à 22 heures, l’iPhone en avant-première. En province, Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nancy, Nantes, Nice, Rennes, Strasbourg et Toulouse sont concernées. A Paris, la nouvelle boutique Orange restera ouverte jusqu’à minuit. La commercialisation reprendra dans la plupart des magasins du réseau de l’opérateur jeudi.

30. Comme le pourcentage reversé approximativement par les opérateurs à Apple. En raison de la législation française plus contraignante qui oblige à vendre en parallèle le téléphone nu, et l’arrivée de logiciels de déblocage, les analystes estiment que la position du groupe de Steve Jobs sera difficilement tenable. Pourtant, Apple jouit encore d’un important crédit, car c'est une marque « dont les lancements de nouveaux produits provoquent des queues devant les boutiques », explique Didier Lombard, PDG de France Télécom. Nokia, pourtant numéro un du mobile, n’a pas eu ce privilège.

49. Comme les 49 euros du premier forfait. Il comprend 2 heures de communication en semaine et deux heures le week-end, 50 SMS et un accès à internet illimité. Le forfait le plus cher, pour huit heures, culmine à 119 euros. Ce n’est pas forcément plus cher qu’ailleurs. La différence, c’est qu’Orange n’a pas prévu de petits forfaits pour l’iPhone, dont elle revendique le positionnement haut de gamme.

299. Comme les 299 euros de l’iPhone vendus chez Bouygues Telecom. Les menaces d’Orange n’ont pas été entendues. Mercredi, des vendeurs de mobiles en ligne proposaient encore l’iPhone assorti à un contrat chez d’autres opérateurs. Et notamment à 299 euros avec un abonnement Neo 3 heures de Bouygues Telecom.

500. Comme la limite de téléchargement sur internet. Les opérateurs français ont encore du mal à ouvrir complètement les vannes. La navigation sur internet sera donc limitée à 500 Mo, après quoi Orange se réserve le droit de ralentir voire de couper le débit. Sur YouTube, le visionnage d’une vidéo peut consommer quelque 900 ko.

749. Comme le prix d’un iPhone nu et débloqué vendu chez Orange. Didier Lombard avait promis que l'iPhone nu et débloqué, c'est-à-dire utilisable sur les réseaux de n'importe quel autre opérateur, serait vendu chez Orange à un prix sensiblement inférieur à 1000 euros, le tarif exorbitant pratiqué par T-Mobile en Allemagne. Finalement, il en coûtera 749 euros. Soit 649 euros pour acheter le téléphone nu mais bloqué, et 100 euros supplémentaires pour le débloquer. Au bout de six mois, ce déblocage sera gratuit.

40.000. Comme le nombre d’abonnés en deux semaines aux forfaits Illimythics de SFR, qui en riposte à l'iPhone intègrent de l’internet illimité. Alors qu'ils étaient réservés au départ aux 100.000 premières souscriptions, SFR annonce qu'il va « maintenir la commercialisation de cette série limitée jusqu'au 22 janvier, même si le cap initialement fixé des 100.000 souscriptions sera probablement atteint dès la mi-décembre ». Parmi ceux qui ont choisi ces forfaits, « 60% sont des nouveaux clients et 40% sont des clients SFR » qui ont migré vers ces offres.

62.000. Comme le nombre de pré-réservations de l’iPhone chez Orange. Les Français vont-ils faire mieux qu’en Angleterre (8000 iPhone activés le premier jour), où l’accueil est mitigé, ou qu’en Allemagne (10.000 iPhone vendus) ? Orange annonce qu’il a reçu quelque 62.000 pré-réservations de l’iPhone sur son site. Un chiffre qui n’indique toutefois pas le nombre de ventes réelles.

100.000. Comme les objectifs de ventes en France d’ici la fin de l’année. Dès le premier mois, Orange compte vendre « entre 50.000 et 100.000 » iPhone. Initialement, la fourchette était de 80.000 à 100.000, puis de 70.000 à 100.000.

500.000. Comme les objectifs de ventes d’abonnements iPhone en France en 2008. La fourchette - entre 400.000 et 500.000 a été communiquée mercredi. Orange est opérateur exclusif durant au moins deux ans. En revanche, il n’est pas distributeur exclusif. Par exemple, Apple pourrait décider de distribuer aussi son téléphone chez The Phone House, comme il le fait en Angleterre. Mais dans ce cas, ils seront toujours vendus avec un abonnement Orange.

source : l'expansion

mehdoche
02/12/2007, 20h31
je l'ai eu en main bien avant qu'il n'arrive en France graceà un ami revenu des USA. Il est top, il est fonctionnel. Il a cependant 2 défauts :
- l'autonomie de la batterie
- il n'y a pas le GPS

à part ça il est parfait pour les geeks comme moi. :mrgreen:

tarek ben ziad
02/12/2007, 21h00
- il n'y a pas le GPS

Ben dans ces cas la vaut mieux avoir un pocket pc qui a les mêmes fonctionnalités que l'iphone mais qui en plus fait gps ...

absente
02/12/2007, 21h10
je l'ai vu rien qu'en publicité j'ai craquée !

Cookies