PDA

Voir la version complète : Google s'attaque à Wikipédia


Thirga.ounevdhou
15/12/2007, 14h02
Le géant de la recherche s'apprête à lancer un nouveau site Web appelé pour l'instant «knol», qui viendra jouer dans les plates-bandes de l'encyclopédie collaborative Wikipédia.

C'est sur son blogue que Google détaille son projet. «Knol», une abréviation de «knowledge» (connaissance) sera gratuit et invitera les internautes à écrire des articles sur des sujets qu'ils connaissent bien.

«Notre but est d'encourager les gens qui connaissent un sujet particulier à écrire un article faisant autorité», écrit Udi Manber, vice-président de l'ingénierie sur son blogue.

Google précise que son outil est encore au stade de la conception et que seuls une poignée d'utilisateurs ont accès au site pour le tester.

Contrairement à Wikipédia, les articles qui seront écrits dans «knol» ne pourront être modifiés par d'autres internautes. Tous les articles devront être signés par les auteurs, qui ne pourront bénéficier de l'anonymat.

«Nous croyons que savoir qui a écrit quoi va aider les utilisateurs à faire une meilleure utilisation du contenu Web», précise Udi Manber.

Google dit qu'il n'interviendra pas dans le contenu écrit par les internautes. Si plusieurs auteurs écrivent sur un même sujet, ce sont les internautes qui jugeront de l'article qui est le meilleur. «La compétition des idées est une bonne chose», écrit Google.

Les auteurs des articles décideront eux-mêmes s'ils veulent voir de la publicité apparaître aux côtés de leur texte. Google dit qu'il ne demandera pas l'exclusivité du contenu.

Fondée en 2001, l'encyclopédie en ligne Wikipédia a maintenant plus de huit millions d'articles, écrits dans plus de 250 langues.

Elle a toutefois été vivement critiquée ces dernières années, notamment en raison d'informations erronées qui s'y sont retrouvées.

- Technaute

Cookies