PDA

Voir la version complète : Prochain lancement du satellite algérien ’’Alsat 2’’


Page : [1] 2

mendz
16/12/2007, 23h41
Le satellite algérien ’’Alsat 2’’ sera prochainement lancé et mis sur orbite, a annoncé avant-hier soir à Saida au terme de la première journée de sa visite de travail dans la wilaya le ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), M. Boudjemaâ Haïchour. M. Haichour a souligné durant une séance de travail avec les cadres de son secteur au siège de la wilaya, que ’’la prochaine mise sur orbite du satellite (algérien) Alsat 2". ’’Un groupe constitué des meilleurs experts algériens est actuellement en formation à Toulouse (France) pour réaliser ce projet’’, a-t-il précisé.

Le programme ’’Alsat 2’’ sera notamment exploité pour lutter contre les catastrophes naturelles et à une meilleure étude de la surface de la terre, car ’’ce satellite est dix fois plus précis que le premier", a-t-il ajoutant, sans donner plus de détails sur la date, le lanceur et le lieu de lancement de ce second satellite algérien. Par ailleurs, le ministre a affirmé que ’’les réformes engagées dans le secteur de la poste et des télécommunications ont permis de placer l’Algérie parmi les leaders en Afrique et dans le monde arabe dans ce domaine".

Présidant une séance de travail au siège de la wilaya, le ministre a indiqué que l’Algérie occupe actuellement "les premières places" dans les réseaux de la téléphonie fixe et mobile dans le Maghreb arabe et en Afrique.
L’Algérie enregistre, par ailleurs, ’’un progrès notable dans la communication maritime qui permet un meilleur contrôle de la navigation’’, a-t-il dit.

Le ministre devait inspecter et inaugurer plusieurs projets relevant de son département, et faire le point de la situation du secteur dans cette wilaya. Le secteur des télécommunications dans la wilaya de Saïda s’est nettement développé ces dernières années, selon le directeur de wilaya, notamment par la hausse des centraux téléphoniques actuellement au nombre de 25 avec une capacité globale de 35.000 lignes téléphoniques, alors que le nombre des abonnés au réseau est estimé à 26.251. Par ailleurs, sept stations de téléphonie fixe sans fil " WLL" ont été installées dans la wilaya de Saida avec une capacité estimée à 9.000 lignes auxquelles sont connectées 8.465 abonnés. Ces stations ont permis, selon le même responsable, de désenclaver 31 localités rurales éloignées. Des travaux sont en cours pour couvrir sept autres localités, a-t-il ajouté.
Le directeur des PTIC a, également, souligné que le nombre des abonnés aux réseaux de la téléphonie mobile des opérateurs "Mobilis" et "Nedjma" est passé de 650 abonnés durant l’année 1999 à 285.000 actuellement.

El Moudjahid

BeeHive
16/12/2007, 23h59
sans donner plus de détails sur la date, le lanceur et le lieu de lancement de ce second satellite algérien.

En resume on ne sait pas grand chose, le titre de l'article est trompeur.

mendz
17/12/2007, 00h09
En resume on ne sait pas grand chose, le titre de l'article est trompeur.


C'est ta remarque qui est trompeuse et n'a aucun sens.

Relis l'article ou lis le attentivement, tu verra que ce titre n'est qu'une déclaration qui a été faite par le ministre lui meme.

Et puis le lancement d'un satellite ne dépend ni de son fabriquant ni de son propriétaire mais de l'agenda et du planning du lanceur lui meme et meme parfois des aléas de la météo donc de Dieu.

BeeHive
17/12/2007, 00h29
En generale le titre d'un article nous invite a lire pour trouver des details, mais je n'ai rien trouver comme info utile sur ce satelite.

Et puis le lancement d'un satellite ne dépend ni de son fabriquant ni de son propriétaire mais de l'agenda et du planning du lanceur lui meme et meme parfois des aléas de la météo donc de Dieu.

Desole te contredire, mais les programmes des lancements sont planifier des annees a l'avance, la meteo ne fait quelque decalge de jours, ce qui est prevu dans leur planning.

En plus de la date, ne pas savoir ni le lanceur ni le lieu, c'est un facon de dire que le lancement n'a meme pas encore ete planifie.

Samarcande
17/12/2007, 09h32
Bonjour,

Merci "Mendz" de nous informer sur le projet "Alsat2" mais personnellement j'aurai aimé lire tes appréciations sur le sujet et non pas un copier-coller d'un article issu d'un journal qui ne dit pas la vérité même sous la torture :lol: :lol: (non c'est juste pour rigoler ).

Ceci étant, je suis d'accord avec Beehive, on ne fabrique pas un satellite pour le mettre sur une étagère en attendant de lui trouver un lanceur. En plus, les deux opérations doivent se faire presque simultanèment pour la simple raison que le type du lanceur dépends de la charge utile du satellite. Il y'a tout une gamme de satellite qui varient en fonction de leur poids mais aussi de leur type et tout celà doit rentrer en considération dans la sélection du lanceur, enfin je présume.

Pour ce qui est de la déclaration du Ministre des Tics, je n'aurai pas employé le mot "précision" pour comparer le premier satellite algérien au prochain mais plutôt de "résolution plus grande".

Bonne journée.

mansali06
17/12/2007, 09h38
Prochain lancement du satellite algérien ’’Alsat 2’’

Il sera lancé par une fusée RUSSE ZENIT comme ALSAT 1
Vers l a fin 2008 In chaa Ellah.

Deux nouveaux satellites algériens d'observation de la terre seront lancés fin 2008 et fin 2009, a annoncé lundi le directeur général de l'Agence spatiale algérienne (ASAL), Azzedine Oussedik, à Alger. "Le projet Alsat-2 est engagé depuis janvier 2006 et une équipe de 30
chercheurs a été envoyée, il y a une année, à Toulouse (France) pour la réalisation du satellite Alsat-2A", a précisé M. Ousssedik.

Cette équipe devra ensuite réaliser au sein du Centre de recherches spatiales d'Arzew le deuxième satellite, Alsat-2B, que l'Algérie "est en train de construire toute seule", a-t-il ajouté.

En 2004, l'Algérie avait signé un accord avec l'Agence spatiale russe Roskosmos. Le premier satellite algérien est Alsat-1, dont le coût est estimé à onze millions de dollars, selon M. Oussedik. Il avait été mis sur orbite par un lanceur russe, en novembre 2002, depuis le cosmodrome militaire de Plessetsk (nord-ouest de la Russie).

Suite à ce lancement, l'agence spatiale russe Roskosmos avait signé un accord de coopération avec l'ASAL pour le lancement de tous les satellites algériens.

http://www.it******.com/spip.php?article525

Après l’expérience d’Alsat-1, la Russie mettra sur orbite des satellites algériens de télécommunications, de navigation et de sondage de la Terre à distance
..............
L’agence spatiale algérienne envisage, selon Novosti, d’utiliser le potentiel du secteur spatial russe pour mettre sur orbite ses appareils spatiaux et pour créer une infrastructure terrestre. L’accord prévoit également des recherches scientifiques conjointes, la formation de spécialistes et l’échange de technologies.
http://www.algeria-watch.org/fr/article/eco/russie_cooperation.htm

Samarcande
17/12/2007, 10h14
mansali06 dit :
Prochain lancement du satellite algérien ’’Alsat 2’’

Il sera lancé par une fusée RUSSE ZENIT comme ALSAT 1
Vers l a fin 2008 In chaa Ellah.



:11: J'ai beau fuiné dans les liens dynamiques indiquant les sources de tes informations mais en vain. Je ne trouve pas d'ou tu as ramené la déclaration relative à la sélection du lanceur des futurs jumeaux.
:44: Tes sources datent de 2004 et de 2006 et à mon avis des eaux ont dû coulé sous les ponts
:1: Il ne Faut pas prendre au pieds de la lettre ce qui se dit dans la presse car entre l'identité de la personne interviewée et le pourcentage de fidèlité avec laquelle le "dit" est passé "à l'écrit" !!! à mon avis il ne faut pas trop se prononcer.

azouz75
17/12/2007, 10h39
deux nouveaux satellites algériens lancés fin 2008 et fin 2009 (http://www.algerie-dz.com/forums/showthread.php?t=61757&highlight=alsat+2)

EADS Astrium fournira le système d'observation optique ALSAT-2 à l’Algérie :
Le contrat ALSAT-2 prévoit la conception et le développement de 2 satellites : Le premier, ALSAT-2A, sera intégré et testé en France chez EADS Astrium, le second, ALSAT-2B, sera intégré en Algérie au sein de l’Unité de Développement de Petits Satellites (UDPS) à Oran.
Le programme ALSAT-2 comprend également la mise en œuvre de 2 segments sol de contrôle et d’un Terminal image permettant l’exploitation et le pilotage des satellites depuis le territoire algérien.

Paris, le 01 février 2006


ALSAT-2 dispose d’une charge utile de dernière génération, elle permettra de fournir des images de 2.5 m de résolution en mode panchromatique et 10 m de résolution sur chacune des 4 bandes couleur du mode multispectral. Elle bénéficie de toute l’expérience acquise par EADS Astrium dans l’observation de la Terre, avec les télescopes en carbure de silicium qui seront pour la première fois intégrés sur des plateformes satellite de la classe Myriade dont la conception a été réalisée en partenariat avec le CNES. Ces performances font de ce système une première mondiale et positionne EADS Astrium en leader et pionnier sur le segment de l’observation de la Terre haute performance à des fins opérationnelles à base de satellite de la classe 150 kg.

Le CNTS, rattaché à l’Agence Spatiale Algérienne (ASAL), sera responsable du programme ALSAT-2 et en assurera l’exploitation. Il permettra à l’Algérie d’obtenir des images de très haute qualité qui seront utilisées dans une large gamme d’applications : cartographie, gestion des ressources agricoles, hydriques, forestières, minières et pétrolières, lutte antiacridienne, gestion des catastrophes naturelles, aménagement du territoire.

Dans le cadre de ce programme de coopération, les ingénieurs algériens travailleront avec l’équipe de développement d’EADS Astrium et suivront une formation intensive en matière de techniques spatiales. Le contrat ALSAT-2 pose les bases d’une coopération durable avec les institutions algériennes dans le domaine des techniques spatiales appliquées à l’observation de la Terre et ses applications ainsi que dans celui des Télécommunications.

C’est le cinquième contrat de coopération à l'export signé par EADS Astrium dans l’observation de la Terre après le satellite FORMOSAT-2 lancé le 20 mai 2004, les satellites KOMPSAT-2 et COMS destinés à la Corée, et le satellite THEOS en cours de développement pour la Thaïlande.

EADS Astrium est le leader européen dans le domaine des satellites. Ses activités englobent les systèmes complets civils et militaires de télécommunications et d’observation, des programmes scientifiques et de navigation, ainsi que toute l’avionique et équipement des vaisseaux spatiaux. EADS Astrium est une filiale d’EADS SPACE.

EADS SPACE filiale d’EADS, spécialisée dans les systèmes spatiaux civils et militaires, a réalisé en 2004 un chiffre d’affaires de 2,6 milliards d’euros avec 11.000 employés en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et en Espagne EADS est un leader mondial de l’aérospatial, de la défense et des services associés. En 2004, EADS a enregistré un chiffre d’affaires de 31,8 milliards d’euros avec un effectif de plus de 110.000 personnes.

Source : EADS

mendz
17/12/2007, 11h18
Ceci étant, je suis d'accord avec Beehive, on ne fabrique pas un satellite pour le mettre sur une étagère


Mais biensur qu'il sera assurément lancé une fois fabriqué, mais vous ne pensez pas que le lancement ce n'est qu'un détail et le plus important c'est sa conception et sa fabrication ?

Donc pourquoi ces critiques idiotes et irréfléchies de ta part et de BeeHive ??

Vraiment la critique est une maladie chez certains, meme quand il s'agit d'une trés bonne chose.

Et pour enfoncer le clou, sachez que le prochain satellite Alsat-2B sera un satellite Made In Algéria :lol:

Allez maintenant défoulez-vous et versez votre amertume et votre haine sur l'Algérie qui avance.

Samarcande
17/12/2007, 12h07
Mendz dit :

Donc pourquoi ces critiques idiotes et irréfléchies de ta part et de BeeHive ??

:11: Je ne vois pas en quoi mon intervention est une critique irréfléchie et de surcroît idiote car je n'ai fais qu'apporter un supplément d'information et d'analyse par rapport à ce projet alors que toi tu ne t'es contenter que d'apporter un copier coller couronné par des réponses impulsives et franchement pas très digne du sujet.

Vraiment la critique est une maladie chez certains, meme quand il s'agit d'une trés bonne chose.

:hollerin: Si tu ne veux pas lire les réactions des autres tu n'as qu'à créer un post fermé dans lequel tu préciseras qu'il s'agit d'un monologue. A ce moment là, je promets de ne pas venir déranger ta cacologie. Et la très bonne chose pour moi n'est pas d'envoyer un satellite dans l'espace mais de faire des choses plus simples mais bien.

Et pour enfoncer le clou, sachez que le prochain satellite Alsat-2B sera un satellite Made In Algéria :lol:

:72: Warffffffff j'aimerai bien voir ça, j'espère qu'il ne nous tombera pas sur la tête. Tu dois être vraiment naîf de croire que pareil technologie puisse trouver un ancrage dans notre organisation.

Allez maintenant défoulez-vous et versez votre amertume et votre haine sur l'Algérie qui avance.

:rolleyes: Oui bien sûr arrêtes de jouer au chauvin, on n'est pas des suédois dans ce forum, et à mon avis il n'ya que les algériens qui savent bien que l'Algérie avancent mais reste à savoir dans quel sens...à reculon peut être...qui sait?

mansali06
17/12/2007, 12h27
Prochain lancement du satellite algérien ’’Alsat 2’’

ALSAT 1 /ALSAT 2a 2b
C'est La fusée Russe Cosmos 3m qui a lancé Alsat1
( Avec deux autres satellites, en même temps )

Si ce n'est pas une Zenit, ce sera une fusée de la série COSMOS Russe
( Voir Poids du satellite Alsat2 est environ 130kg)

L'Algérie a signé des accords avec la Russie pour le lancement de tous les satellites Algériens

Deux nouveaux satellites algériens d'observation de la terre seront lancés fin 2008 et fin 2009, a annoncé lundi le directeur général de l'Agence spatiale algérienne (ASAL), Azzedine Oussedik, à Alger. "Le projet Alsat-2 est engagé depuis janvier 2006 et une équipe de 30
chercheurs a été envoyée, il y a une année, à Toulouse (France) pour la réalisation du satellite Alsat-2A", a précisé M. Ousssedik.

Cette équipe devra ensuite réaliser au sein du Centre de recherches spatiales d'Arzew le deuxième satellite, Alsat-2B, que l'Algérie "est en train de construire toute seule", a-t-il ajouté.

En 2004, l'Algérie avait signé un accord avec l'Agence spatiale russe Roskosmos. Le premier satellite algérien est Alsat-1, dont le coût est estimé à onze millions de dollars, selon M. Oussedik. Il avait été mis sur orbite par un lanceur russe, en novembre 2002, depuis le cosmodrome militaire de Plessetsk (nord-ouest de la Russie).

Suite à ce lancement, l'agence spatiale russe Roskosmos avait signé un accord de coopération avec l'ASAL pour le lancement de tous les satellites algériens.

Voir le programme spatial Algerien à l'horizon 2020.

mendz
17/12/2007, 12h39
:72:Warffffffff j'aimerai bien voir ça, j'espère qu'il ne nous tombera pas sur la tête. Tu dois être vraiment naîf de croire que pareil technologie puisse trouver un ancrage dans notre organisation.


Voilà, ça vient du site web de EADS :


EADS Astrium fournira le système d'observation optique ALSAT-2 à l’Algérie :
Le contrat ALSAT-2 prévoit la conception et le développement de 2 satellites : Le premier, ALSAT-2A, sera intégré et testé en France chez EADS Astrium, le second, ALSAT-2B, sera intégré en Algérie au sein de l’Unité de Développement de Petits Satellites (UDPS) à Oran.



Tu sais lire le français j'espaire ??

Alors continue à rire allègrement des bétises que tu débites.

Samarcande
17/12/2007, 12h58
Mendz dit :
Citation:
EADS Astrium fournira le système d'observation optique ALSAT-2 à l’Algérie :
Le contrat ALSAT-2 prévoit la conception et le développement de 2 satellites : Le premier, ALSAT-2A, sera intégré et testé en France chez EADS Astrium, le second, ALSAT-2B, sera intégré en Algérie au sein de l’Unité de Développement de Petits Satellites (UDPS) à Oran.


Tu sais lire le français j'espaire ??

Alors continue à rire allègrement des bétises que tu débites.


:rolleyes: Oui je lis le français et par la même occasion je te corrige, on dit ": j'espère" et non pas "j'espaire".

Et puisque tu y tiens je vais te corriger encore quand aux articles que tu continues à en faire une référence;) .

Pour ce qui est du projet de fabrication des satellites d'observation de la terre "Alsat2a" et "alsat2b", il n'est un secret pour personne que le premier est encours de fabrication à Toulouse chez le géant EADS Astrium et que le second sera intégrer dans l'UDS et non pas l'UDPS (faut mettre tes pendules à l'heure). Il s'agit de l'unité de développement de satellites, précédemment prévue pour les petits satellites et qui est en cours d'intégration aussi. Eh oui, comme on est des grands on voit très grand:mrgreen: .

Donc, sur ce plan, tu ne m'apportes aucun plus. En revanche, si tu n'étais pas aussi impulsif tu aurais peut être saisie la subtilité de mon intervention qui ne remet point en cause la capacité de l'Algérie à fabriquer quoique ce soit mais qui remet en cause l'Organisation et l'environnement dans lequel doit s'intégrer cette nouvelle technologie.

:bandit: Voilà, et puis tu vois moi je n'ai pas peur de dire ce que je pense ni d'utiliser mon propre raisonnement contrairement à certains qui n'ont de discours que les extraits d'arcticles piochés par ci et par là.

mendz
17/12/2007, 13h14
Pour ce qui est du projet de fabrication des satellites d'observation de la terre "Alsat2a" et "alsat2b", il n'est un secret pour personne que le premier est encours de fabrication à Toulouse chez le géant EADS Astrium et que le second sera intégrer dans l'UDS et non pas l'UDPS (faut mettre tes pendules à l'heure). Il s'agit de l'unité de développement de satellites, précédemment prévue pour les petits satellites et qui est en cours d'intégration aussi. Eh oui, comme on est des grands on voit très grand:mrgreen: .

Donc, sur ce plan, tu ne m'apportes aucun plus. En revanche, si tu n'étais pas aussi impulsif tu aurais peut être saisie la subtilité de mon intervention qui ne remet point en cause la capacité de l'Algérie à fabriquer quoique ce soit mais qui remet en cause l'Organisation et l'environnement dans lequel doit s'intégrer cette nouvelle technologie.



Et toi tu ne rapporte rien de plus que ce que disent les articles précédamment cités alors que tu persistais à les nier et à les démentir dans tes précédents messages.

Merci d'avoir souligné tes contradictions.

Samarcande
17/12/2007, 13h34
Et toi tu ne rapporte rien de plus que ce que disent les articles précédamment cités alors que tu persistais à les nier et à les démentir dans tes précédents messages.

Ok alors je reste dans l'attente d'une preuve de ce que tu avances. Vas-y, rapportes moi une phrase dans laquelle je démenti ou je nie ce projet.

Je m'en moque... j'en donne un avis objectif même s'il reste personnel...je suis en droit de le faire et il est dommage que tu n'en saisisse pas un traitre mot.

En tout cas , je te promets que mes références sont meilleures que les tiennes.

Merci d'avoir souligné tes contradictions

Mes propos n'en connaissent pas, j'ai juste souligné ce qui aurai dû t'interpeller mais en vain :lol: .

:zen: Cela dit, je constate que tu t'améliore, tu as pû écrire un post sans citer d'articles, je peux espérer un jour que tu prennes la peine de lire les réactions des autres et d'analyser une information avant de l'ingurgiter.

mendz
17/12/2007, 14h05
Ok alors je reste dans l'attente d'une preuve de ce que tu avances. Vas-y, rapportes moi une phrase dans laquelle je démenti ou je nie ce projet.



De tout ce que tu as raconté dans tes précédents postes on peut comprendre que tu met en doute le lancement de ce satellite, mais raisonnablement si tu doute de son lancement, tu dois douter aussi de sa fabrication car j'espaire que tu ne pense pas qu'on puisse fabriquer un satellite pour le mettre sur une étagère, surtout si le lancement ne dépends pas du tout des Algériens mais des Russes.

Donc nier ou mettre en doute le lancement du satellite c'est nier ou démentir l'existance de ce projet tout simplement.

Voilà, pour le reste de tes attaques personnels, dit toi que tu peux continuer comme ça te chante, moi je ne me rabaisse pas à ton niveau et ça ne me touche pas du tout.

Samarcande
17/12/2007, 14h41
Beehive dit:


sans donner plus de détails sur la date, le lanceur et le lieu de lancement de ce second satellite algérien.
En resume on ne sait pas grand chose, le titre de l'article est trompeur.

En fait, Beehive repproche à ton post qu’il ne contient pas assez de détails sur le projet, notamment sur ce qui relève de la date du lancement et du lanceur.

Pour réponse tu avances ceci :

Et puis le lancement d'un satellite ne dépend ni de son fabriquant ni de son propriétaire mais de l'agenda et du planning du lanceur lui meme et meme parfois des aléas de la météo donc de Dieu.

Suite à cela, j’ai intervenu pour te dire que ce que tu dis n’est pas tout à fait juste et que le lancement du satellite dépend du fabriquant puisque c’est lui qui fabrique la charge utile et par conséquent est en mesure de cibler les lanceurs appropriés. J’ai rajouté que la sélection du lanceur et la fabrication du satellite devait se faire en parallèle compte tenu de toutes ses contraintes.

Et en réponse de ta part, je me suis faite qualifiée de personne tenant des propos idiots et je ne sais quoi d’autres.

et ce que tu dis ici :

De tout ce que tu as raconté dans tes précédents postes on peut comprendre que tu met en doute le lancement de ce satellite, mais raisonnablement si tu doute de son lancement, tu dois douter aussi de sa fabrication car j'espaire que tu ne pense pas qu'on puisse fabriquer un satellite pour le mettre sur une étagère, surtout si le lancement ne dépends pas du tout des Algériens mais des Russes.


C'est ta prauvre analyse, le jus de ton imagination et le fruit de ton chauvinisme mais ce n'est en aucun cas ce que j'ai dis.

Voilà, pour le reste de tes attaques personnels, dit toi que tu peux continuer comme ça te chante, moi je ne me rabaisse pas à ton niveau et ça ne me touche pas du tout.

Je te rappelle que les attaques personnelles c'est toi qui les a commencé.

mendz
17/12/2007, 14h50
En fait, Beehive repproche à ton post qu’il ne contient pas assez de détails sur le projet, notamment sur ce qui relève de la date du lancement et du lanceur.



Désolé mais cet article que j'ai posté n'a pas pour vocation d'etre un article scientifique qui vient spécifier dans ses moindres détails le projet de ce satellite.

Cet article ne fait que relater fidèlement les déclarations d'un ministre et le titre est issue de cette déclaration.

Donc je ne comprends pas pourquoi toute cette polémique innutile que tu as soulevé toi et BeeHive, sur un projet réel, qui a été confirmé par plusieurs sources.

Donc si tu veux parler pour ne rien dire, continue à le faire tout seul, merci.

BeeHive
17/12/2007, 21h36
Merci Smarcand pour tes riches interventions et ton dernier post demontre comment certains reagissent en voyant des ennemis partout et leurs seul moyen de defense c'est de debiter ses idioties.

Alloudi
03/02/2009, 21h13
meda31 mon ami

ça fait des décades que les marocains, égyptiens et sud africains (peut être d'autres encore) ont lancé leurs satellites (de télécommunications, de météorologie ..etc);)

rachid75
03/02/2009, 21h18
Meda31 , j'ai bien analysé ton intervention, et je crois que tu es un agent du Mossad qui viens nous espionner:mrgreen: , alors chef on ta démasquer ;) ?

amicalement
03/02/2009, 21h27
ça fait des décades que les marocains, égyptiens et sud africains (peut être d'autres encore) ont lancés leurs satellites

alloudi ya alloudi, un chef-d’œuvre walah :lol: :lol:

Alloudi
03/02/2009, 21h36
je vois que tu surestimes les marocains :mrgreen:
si ma mémoire est bonne le premier satellite qu'envoya le Maroc pour l'espace datait des années 70 :lol:

Nour islam
03/02/2009, 21h45
si ma mémoire est bonne le premier satellite qu'envoya le Maroc pour l'espace datait des années 70

Oui c'est sur...sauf qu'il portait un HAYEK :) :lol: :razz:

jamaloup
03/02/2009, 21h46
je vois que tu surestimes les marocains :mrgreen:
si ma mémoire est bonne le premier satellite qu'envoya le Maroc pour l'espace datait des années 70 :lol:

je m'en souvient tres bien ,c'etait juste avant que je naisse , un ange me disait ce jour là qu'un sattelite marocain montant vers l'espace est passé si pres de lui qu'il a failli l'ecraser sans la baraka de sidna

Alloudi
03/02/2009, 21h56
pardon :mrgreen:
juste de 2001 !

je m'étais lourdement trompé.. de toute façon j'avais écrit "si ma mémoire est bonne" ..donc elle n'est pas bonne visiblement lol

mansali06
03/02/2009, 22h27
Satellite marocain.

Sauf qu'il a été réalisé par l'université de Berlin.

Rappel:

Satellite marocain (Tubsat) résolution 300m poids environ 47kg
et d'une durée de vie de 2ans.

........................

@Meda31
......L'Iran serait-elle en train de rattraper l'Algérie? Avec sa première fusée lancée hier et 100% iranienne, les occidentaux tremble et on voit bien qu'ils ne souhaitent pas voir nos projets aboutir et souhaite surtout nous voir à la traine, à nous aliener...Mais ça ne se passera pas comme ça car demain, dans le futur on sera là, inchallah, dans l'espace!......................


L'Iran est beaucoup plus en avance dans ce domaine et d'autres sur l' Algerie et le monde Arabe.

Alloudi
03/02/2009, 22h50
Satellite marocain.

Sauf qu'il a été réalisé par l'université de Berlin.faux !

les tests et le module de base (une sorte de chassis) ont été fait à l'université de berlin en vertu du partenariat qui la liait avec le CRTS (centre royal de télédétection spatiale) alors que celui ci s'est occupé de la conception, la construction des sous-systèmes, le montage et l'intégration de l'ensemble de ce satellite baptisé Zarkae Al Yamama par feu H2

The MAROC-TUBSAT project is a cooperation between CRTS Morocco and the Institut für Luft-und Raumfahrttechnik in Berlin,

where the Moroccan side is responsible for payload and launch and

the German side for the satellite bus.voilà ses missions:

Mission goals:
Technology demonstration
Store and forward communications
Earth observation
Attitude control experiments for high resolution earth observationet il n'a pas de durée de vie de 2 ans, il est à ce jour opérationnel ..8 ans de service
trop d'erreurs "involontaires"

Davos
03/02/2009, 23h39
Ya si alloudi,

Treve de plaisentries mon brave et comparons ce qui est comparable.

Ton supposé satellite marocain fabriqué de surcroit chez les Allemands,n'est en fait qu'un
Tubsat une sorte de boite de sardines experimentale a la viablilite technique tres tres limitée.

Admires les contours du travail........il fait vraiment pitié a voir,le petit bougre de satellite!

http://space.skyrocket.de/index_frame.htm?http://www.skyrocket.de/space/doc_sdat/maroc-tubsat.htm

Alloudi
03/02/2009, 23h45
mon ami davos

dis ce qui te plait, de toute façon ton intervention n'est pas positive, pour preuve regarde ce que tu dis
" Ton supposé satellite marocain fabriqué de surcroit chez les Allemands "
alors que j'ai et expliqué et fait apparaitre des justificatifs juste un poste en arrière ..alors tu ne peux pas dire que tu n'as pas vu !

ps: à quoi tu t'attendais, à une navette spatiale ? :mrgreen:

Cookies