PDA

Voir la version complète : Pétrole : Les Libyens investissent 150 millions de dollars dans les provinces du Sud


Page : 1 [2]

jamaloup
17/12/2007, 18h56
le choc ?!! !ayoub relis ce que g posté , c t pas un choc , c t un PFFFF !! tu ne realise pas la chose sinon t'aurais jamais posté cette info , elle ne veut rien dire sauf peut etre qu'un libyen investi au S/O , ce qui ne veut rien dire puisque kaddafi lui meme est devenu l'ami des yankees ..donc pour ce qui est des positions libyennes .;la grouette est plus credible .

reste le petrole .. ce ne sont pas des fonds genre kerr mac gee qu'il faut pour le maroc je l'ai deja expliqué , pkoi pas de petrole au maroc ??? ben parcequ'on a pas pris la peine de le chercher comme il faut peut etre et surtt , parcequ'il n'ya pas à l'ouest de l'algerie , c surement question geologie le maroc est un plateau volcanique l'algerie etait plutot une mer ou se sedimenta les forets du quaternaire , le maroc trouvera peut etre qque chose apres des efforts finacier adequats mais surement en petites quantitées , des poches .

bledard_for_ever
17/12/2007, 18h57
Pétrole : Les Libyens investissent 150 millions de dollars dans les provinces du Sud

ça fait vraiment rire ce délire. Motivé par le double complexe (on n'a pas de pétrole et le sahara est marocain même la libye le dit). ça engendre un triple mensonge :

150 millions de dollars pour faire de l'offshore pétrolier? il suffit de regarder juste vos voisins. Les mauritaniens. Il ont trouvé du pétrole grace à une société australienne. Woodside. celle ài a investit 750 millions millions de dollars pour extraire 75000 barils/jour.

Ensuite Tamoil fait dans les raffineries et la distribution de de produits pétroliers. Pas dans la prospection, extraction, transport. Les 150 millions de dollars ce n'est certainement pas pour invetsir dans une raffinerie. Trop peu. Rien que la modernisation de la samir (la seule raffinerie du maroc à capitaux saoudiens) a necessité 500 millions d'euros d'investissement. La tamoil veut stocker et distribuer de l'essence fourni par la SAMIR et le pétrole acheté certainement à la libye.

Enfin, l'état libyen a vendu la majorité de ses parts est à présent minortaire dans la Tamoil.

:)

ayoub7
17/12/2007, 18h58
je serais content si le Maroc est autosuffisant energetiquement, or cela peut se produire avec 5 grandes centrales eoliennes et 1 ou 2 centrales nucleaires, avez zero baril de petrole en gros. Avec ca, l'economie decollerait crescendo et encouragerait un developpement a la Coree du Sud qu'un sous-developpement a l'arabie saoudite.

jamaloup
17/12/2007, 19h12
tu ne saisi pas la chose ayoub .. le petrole personne ne le cherchera pour le maroc , et le maroc s'est conduit en vrai bourico pendant 40 ans .. avec son effort propre il aurait surement trouvé du petrole .. la sonatrach ds le sahara plein de champs petroliers investira ds les 30 milliards de dollars en prospection les 5 prochaines années ..en prospection qui est le coeur du metier du petrole .ellle fait anuellement 18 decouvertes dont la moitié seulement en effort propre ,les autres avec des majors ..BP, statoil??anadarco..shell..etc .. alors ce kerr avec ses 150 millions ..et ds un pays reputé sec..
enormement de pays vivent sans petrole , mais il viveraient mieux avec .; la question n'est pas le petrole mais quoi faire avec .. le petrole , le gaz c essentiel fo pas se voiler la face ..des millions d'algeriens se chauffent au gaz de ville qui coute rien du tt, n'oublie pas ça .. et des centaines de villes seront raccordées au gaz prochainement voilà a koi sert le gaz ..
la mauritanie ne produit pas 75 000 baril , la production a chuté vertigineusement ,les australiens on vendu le forage a des malisiens ; qui s'efforcent de remonter la chose ..les mauritaniens s'impatientent et ça risque de capoter .. la sonatrach ferait bien d'acheter le puit !!

citoyen
17/12/2007, 19h16
150 millions de dollars pour faire de l'offshore pétrolier? il suffit de regarder juste vos voisins. Les mauritaniens. Il ont trouvé du pétrole grace à une société australienne. Woodside. celle ài a investit 750 millions millions de dollars pour extraire 75000 barils/jour.

Ensuite Tamoil fait dans les raffineries et la distribution de de produits pétroliers. Pas dans la prospection, extraction, transport. Les 150 millions de dollars ce n'est certainement pas pour invetsir dans une raffinerie. Trop peu. Rien que la modernisation de la samir (la seule raffinerie du maroc à capitaux saoudiens) a necessité 500 millions d'euros d'investissement. La tamoil veut stocker et distribuer de l'essence fourni par la SAMIR et le pétrole acheté certainement à la libye.

Enfin, l'état libyen a vendu la majorité de ses parts est à présent minortaire dans la Tamoil.

Il faut bien s'inventer des raisons pour se consoler. Il faut au minimum 100 forages pour prétendre avoir trouver le précieux liquide, coût unitaire minimal 1 Millions de dollars dans le meilleur des cas. Forer à 1000 m de profondeur et plus devrait largement dépasser ce coût optimiste.

ayoub7
17/12/2007, 20h58
Connaissez-vous qui prospecte ou et comment au Maroc au fait?

http://www.onhym.com/petrole/html/newst.htm

chicha51
17/12/2007, 21h40
Il vaut mieux investir dans l'homme que dans des puits de petrole qui ne confinent les gens que dans la paresse.

L'Europe , le Japon etc...s'en sortent bien sans hydrocarbures.

ayoub7
17/12/2007, 22h12
D'accord avec toi Chicha, de plus il est evident que la prospection au maroc vient de commencer serieusement, ce qui n'etait pas le cas depar la passe.

http://www.onhym.com/petrole/html/newsonhym.htm

Plan 2005 – 2009 pour le pôle hydrocarbures

Rétrospective sur les 5 dernières années

Dans le cadre des orientations de l’ONHYM / ex ONAREP et de la nouvelle dynamique mises en place durant la période 2000-2005, la recherche pétrolière au Maroc a été marquée par un regain d’intérêt de la part des sociétés pétrolières internationales. Cette relance de la recherche pétrolière dans notre pays est due à la prospectivité de nos bassins sédimentaires, à l’attractivité de notre loi pétrolière amendée, aux études entreprises pour identifier et évaluer le potentiel pétrolier des bassins sédimentaires marocains, au développement des nouvelles technologies de forage en offshore profond, ainsi qu’aux actions soutenues de promotion déployées par l’ONHYM / ex ONAREP.

Les travaux de recherches pétrolières , entrepris par les partenaires de l’ONHYM / ex ONAREP, au cours des 5 dernières années ont été caractérisés par un accroissement important au niveau des acquisitions sismiques 2D et 3D et par la réalisation de 14 puits d’exploration : 4 en offshore et 10 en onshore. Parmi les puits forés en offshore, 3 ont été réalisés, pour la première fois au Maroc en offshore profond à des tranches d’eau de plus de 2000 m de profondeur.
A la fin du mois de juillet 2005, le domaine minier relatif à l’exploration et à la production des hydrocarbures se présente comme suit :

- 76 Permis de Recherche couvrant une surface totale d’environ 130 038,75 Km2, dont 61 en offshore avec une superficie totale de 107 341.60 Km2 et 15 en onshore avec une superficie totale de 22 697,15 Km2 ;

- 6 Autorisations de Reconnaissance dont 1 en offshore couvrant une superficie totale de 110 400 Km2 et 5 en onshore couvrant une superficie totale d’environ 87 993 Km2 ;

- 15 Concessions d’exploitation en onshore, dont 12 dans le bassin du Gharb et 3 dans le bassin d’Essaouira, couvrant une surface totale de l’ordre de 164.88 Km2.
Actuellement, le nombre des sociétés opérant au Maroc dans le domaine de l’exploration et de la production pétrolière s’élève à 26 réparties comme suit :

- 1 Super Major: Shell Exploration & Production.

- 8 Super Indépendants: Kerr Mc Gee, Repsol Ypf, Maersk Oil, Wintershall, Pioneer, Energy Africa , Hydro, Dana.

- 3 Sociétés nationales : Petronas Carigali Sdn.Bhd, Cnooc; Petro- Canada.

- 14 Indépendants: Anschutz, Direct Petroleum Exploartion Inc, Vanco Energy Company, Taurus Petroleum Ab, Maghreb Petroleum Exploration Sa (Mpe), Société Anonyme Marocaine de L’industrie du Raffinage (Samir), Cabre Maroc Limited, Kosmos, Heyco, Stratic, Energy Corp, Transatlantic, Tethys, Eastern.

Au niveau des résultats des recherches, les différentes études géologiques, géophysiques et géochimiques réalisées dans les bassins sédimentaires, aussi bien en onshore qu’en offshore, ont démontré la possibilité d’existence d’un potentiel pétrolier favorable à l’accumulation d’hydrocarbures dans notre sous sol. L’offshore Atlantique profond du Maroc, de par son potentiel prometteur, fait partie de ces zones frontières convoitées par les compagnies minières internationales (voir carte des permis) et dont l’exploration par forages ne fait que débuter au vu de l’immensité de sa superficie.

Cependant, et malgré l’intensification de l’exploration des bassins sédimentaires marocains au cours de ces dernières années, l’exploration au Maroc ne fait que commencer et nos bassins sédimentaires restent encore sous explorés comme l’indique la densité de forage. L’exploration des bassins marocains en terme de nombre de puits forés en onshore et en offshore reste très limitée comme le montre la densité de forages qui est de 0.04 puits/100Km² contre une moyenne à l’échelle mondiale de 8 puits/100 Km².

L’importante superficie de l’offshore marocain ajoutée à la grande variété des objectifs de l’exploration du Nord vers le Sud et au nombre réduit de puits déjà réalisés (32) concentrés essentiellement dans la zone de l’offshore peu profond entre Essaouira et Tarfaya, permet de considérer que celui–ci est encore une province sous explorée. En effet, et à titre d’exemple, 200 puits ont été forés avant de mettre en évidence le gisement d’Ekofisc en mer du Nord, 133 pour découvrir le gisement Leduc au Canada et 500 puits pour découvrir le champs de Pine View, dans un bassin d’une superficie d’exploration de 1200 km2 dans les rocheuses (USA).

hurican
17/12/2007, 22h40
le sahara et marocain..................et pour moi quand je vois dans la plus part des carte du monde aucune frontiere entre le maroc et l'algerie en dessous de taniat sassi(region de beni ounif).......je rigole .
pour moi l'algerie c pas un etat c une jungle ou tous le monde se fait exploser......alors pourquoi de frontiere:)

Cookies