PDA

Voir la version complète : L'avenir des écrans OLED s'assombrit


nassim
21/12/2007, 00h21
Les écrans LCD ne sont pas près d’être dépassés. Coup sur coup, deux nouvelles sont venues trahir les grandes difficultés que rencontrent les géants du secteur, dans le développement de l’OLED, une des technologies censées prendre la relève dans les téléviseurs. La semaine dernière, Toshiba a reporté sine die son projet de commercialiser, au cours de son exercice 2009-2010, des téléviseurs OLED de 30 pouces. En cause, trop forte consommation de ce dispositif et, surtout, les coûts de production rédhibitoires. Mercredi matin, dans un autre registre, le quotidien japonais Nikkei a indiqué que Hitachi, Canon et Matshushita (Panasonic) envisageaient une alliance dans les écrans plats. Portant également sur les télés LCD, elle vise surtout à partager les frais de développement des écrans organiques, pour des montants de plus de 100 milliards de yens (615 millions d’euros). Dans un communiqué, les trois sociétés ont pourtant indiqué que rien n’avait été décidé jusqu’à présent.

Depuis quelques mois, l’affaire paraissait pourtant plutôt bien engagée. Après plusieurs reports, Sony avait fini par proposer en décembre, le premier, un téléviseur OLED, fabriqué à 2000 unités par mois. Cette technologie organique permet d’obtenir des écrans particulièrement lumineux et fins, car contrairement aux LCD, ils ne nécessitent pas de procédé de rétro-éclairage. Seulement, pour des raisons de coûts, l’OLED est réservé à de petits écrans. Le téléviseur de Sony, le XEL-1, avec son écran de 11 pouces pour seulement 0,3 centimètre d’épaisseur, est ainsi facturé 200.000 yens, soit autour de 1200 euros. Voilà pourquoi Canon exploitera d’abord l’OLED pour ses écrans d’appareils photos. Numéro un mondial des télés LCD, Samsung planche lui sur des téléviseurs OLED de 14 pouces, mais dont la sortie n’est pas attendue avant 2010. En attendant, il se concentre sur des modèles d’écrans LCD plus fins, comme ce téléviseur avec rétro-éclairage LED de 1 centimètre d’épaisseur et 40 pouces de diagonale, dévoilé en octobre à Tokyo (voir ci-contre).

source : l'expansion

Tiliwine
21/12/2007, 14h01
c exactement le meme cheminement que les fameux LCD au debut de leur apparition sur les marchés durant les années 70

couteux et dificile a faire
ils sont d'abord utilisé dans les cadrans des montres

en ce moment , les fabricants des ecrans de TV ou les tubes cathodiques, ne voulaient pas occulter la technologie de fabrication des tubes cathodiques

dont les investisements etaient tres lourds
ils attendaient le RETOUR en investisementd 'abord

et puis passer aux LCD

MOH24
22/12/2007, 21h52
Il est censé y avoir un ecran type cathodique mais extra plat, alliant les qualité des ecrans cathodiques (luminosité) et LCD (épaisseur), alors est ce que ce sont les ecran OLED je ne sais pas.

Tiliwine
23/12/2007, 09h10
Les OLED, Organic Light Emitting Diode, ce sont des LED organiques.

Une LED, (light emitting diode) c'est une diode qui génère de la lumière , très pratique pour éclairer les écrans de montres, par exemple.

Et un écran OLED, ce sont des couches de semi-conducteurs organiques en sandwich entre l'anode et la cathode
Les OLED produisent de la lumière par électroluminescence.

Saïd
25/12/2007, 13h03
Il y a actuellement 2 technologies ou plutot process de fabrication des afficheurs OLED, polyméres et macro-mollécules . La premiére plus stable avec un rendement en production plus élevé , une répetitivité des caractéristiques optiques et électriques relativement bonne reste couteuse , comparée á sa concurrente , moins fiable .
Les gros de l'éclairage ( not.Osram & Philips ) se sont unis dans des programmes conjoints de développement de la technologie OLED pour des applications dans l'éclairage , avec le soutien financier de la CE et d'Institut célébre de recherche ( Frauenhoffer Institut ) .
je pense que la technologie OLED est bien partie pour remplacer les tubes fluorescents T5&T8 , dans des apllications d'éclairage de surfaces ( plafonds , murs ... et non pas comme afficheurs proprement dit .
Les fabricants de LCD et LED , qui ont énormßement investi dans la production d'écrans rétro-éclairés avec des LED , attendent tout d'abord unretour sur investissement .

sentenza
25/12/2007, 14h55
Il existe une autre technologie très prometteuse sur le marché des écrans plats : le SED.
Le SED présente de gros avantages par rapports aux écrans LCD:
une réactivité excellente, identique à celle des TV à tube,
- un contraste hors pair (Canon l'annonce à 100 000:1 !),
- une consommation d'énergie réduite : moins de 100 watts pour un SED 26 pouces,
- des angles de vision très lages, de 179°

Initialement c'est une société amércaine, Nano-Prioritary, qui a développé cette technologie. Cette société avait cédé sa licence au géant japonais Canon, qui espérait ainsi faire une entrée fracassante sur le marché des téléviseurs.
Mais Canon a voulu s'associer avec Toshiba dans le développement des écrans SED, association que Nano-Prioritary a contesté.
Résultats : procès contre Canon et le jugement rendu a donné raison à la société américaince. Le contrat entre Nano-prioritary et Canon est rompu, et le lancement des écrans SED est retardé. Samsung pourrait être intéressé par cette technologie.

Cookies