PDA

Voir la version complète : Vladimir Poutine est-il l'homme le plus riche d'Europe ?


nacer-eddine06
21/12/2007, 19h33
Vladimir Poutine est-il l'homme le plus riche d'Europe ?
Par La Tribune

ven 21 déc, 18h00


Vladimir Poutine a été désigné homme de l'année par le magazine Time. Il serait également à la tête d'une fortune évaluée à 40 milliards de dollars, selon The Guardian. L'analyste politique Stanislav Belkovsky affirme qu'il contrôlerait 4,5% de Gazprom, 37% de la compagnie pétrolière Sugurneftegaz et "au moins 75%" de la société de négoce pétrolier Gunvor.
L'homme de l'année, selon l'hebdomadaire américain Time, serait il également l'homme le plus riche d'Europe ? A trois mois d'une élection présidentielle qui devrait permettre à Vladimir Poutine de conserver les rennes du pouvoir en faisant élire au Kremlin Dimitri Medvedev, un de ses plus fidèles lieutenants, l'analyste politique Stanislav Belkovsky a renouvelé, dans le quotidien britannique The Guardian, ses accusations contre l'actuel président.

Citant des sources internes à l'administration présidentielle, Stanislav Belkovsky affirme que Vladimir Poutine a accumulé au cours de ses huit années de pouvoir une fortune évaluée à 40 milliards de dollars ! Selon Stanislav Belkovsky, le président contrôle "effectivement" 37% de la troisième compagnie pétrolière russe Sugurneftegaz, 4,5% du géant gazier Gazprom et "au moins 75%" de Gunvor, société de négoce pétrolier basée à Genève créée par Guennadi Timtchenko. Au total, poursuit l'analyste, Vladimir Poutine serait à la tête d'une fortune de 40 milliards de dollars, ce qui en ferait l'homme le plus riche de Russie mais aussi d'Europe.

Un homme d'affaires très au fait de ces questions a confirmé à La Tribune que ces affirmations reflétaient "la réalité des choses". "Je m'étonne que l'on en parle que maintenant, poursuit-il. Cela permet de comprendre pourquoi la succession de Vladimir Poutine à la tête du Kremlin est un tel enjeu. Il s'agit évidemment pour les clans qui ont bénéficié de la redistribution de certains actifs sous l'ère Poutine de sécuriser ces biens mal acquis". Vladimir Poutine a nommé des fidèles à la tête des principales entreprises du pays. Son successeur désigné au Kremlin, Dimitri Medvedev, est ainsi le président du conseil d'administration de Gazprom. Vladimir Poutine devrait d'ailleurs lui succéder. Le quotidien russe des affaires Vedomosti, citant plusieurs sources proches du pouvoir, écrit que Poutine pourrait cumuler les fonctions de Premier ministre et président du conseil d'administration Gazprom une fois parti du Kremlin en 2008.

"Le nom de Poutine n'apparaît évidemment sur aucun registre, explique Stanislav Belkovsky dans The Guardian. Il y a un schéma opaque de sociétés "offshore et de fonds. Le point final se trouve à Zoug (Suisse) et au Liechtenstein. Vladimir Poutine devrait en être le bénéficiaire". Le Kremlin n'a pas souhaité commenter les affirmations de Belkovsky.

La société de négoce Gunvor est également domiciliée à Zoug. Elle n'a pas de site web. Mais elle a dégagé 8 milliards de dollars de profits cette année pour un chiffre d'affaires de 43 milliards de dollars. Comme Vladimir Poutine, Guennadi Timtchenko est passé par le KGB, ancêtre du FSB. Selon une brochure réservée aux seuls clients, le groupe Gunvor vend un tiers des exportations de pétrole russe, soit 60 millions de tonnes de pétrole par an. Guennadi Timtchenko a été qualifié de "caissier noir du Kremlin" par le candidat Boris Rybkine, homme de Boris Berezovski, lors de la dernière campagne présidentielle en 2004.

Une enquête du journal Le Monde publié cet été (Genève, plateforme de "Kremlin Oil" ) explique que Gunvor commercialise l'essentiel de la production de Rosneft. La compagnie pétrolière, qui a récupéré plusieurs actifs pétroliers de Ioukos, est dirigée par un proche de Vladimir Poutine. Gunvor commercialise également l'essentiel de la production de brut de Gazpromneft qui a racheté Sibneft, compagnie pétrolière de Roman Abramovitch, patron du club de foot de Chelsea.

Gunvor se défend officiellement de bénéficier de l'appui de Vladimir Poutine pour obtenir des cargaisons de pétrole. "Les traders du groupe ne se privent pourtant pas de répéter qu'ils ont un accès direct au Kremlin lorsqu'il s'agit de démarche de nouveaux clients", explique un négociant de la place de Genève. Simple vantardise ou esquisse de vérité ?

zek
21/12/2007, 20h59
Ville de Moscou: plus de 50 mds USD d'investissements étrangers en 2007 (mairie)

Riche ou pas, il a propulsé l'économie de son pays au firmament.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------

aniasse
22/12/2007, 00h30
Non Il y a beaucoup plus riche dans le contient le plus riche..
il ne font pas de pub..

Cookies