PDA

Voir la version complète : Ali Tounsi annonce des changements dans les rangs de la police après les attentats d'


mendz
23/12/2007, 11h05
C’est une première en Algérie depuis le début des violences terroristes dans les années 1990. Moins de quinze jours après les deux attentats suicide perpétrés le 11 décembre à Alger qui ont fait 41 morts, dont 17 employés de l'ONU, le Directeur général de la sûreté nationale, Ali Tounsi, évoque des « changements importants » dans les rangs de la police.

«Attendez-vous à de nouvelles dispositions, mais également à un grand mouvement au sein des rangs de la sûreté nationale, au cours des prochaines semaines», a souligné, samedi 22 décembre, M. Tounsi dans son message de vœux adressés aux membres de la police à l’occasion de la fête de l’Aïd, dont des extraits ont été publiés aujourd’hui par le journal El Moudjahid.

«Le laxisme peut coûter la vie à des citoyens, dont la sécurité dépend de vous (...) Je réitère le fait que tous les responsables vont faire l’objet d’évaluations très précises et des sanctions positives ou négatives, seront prises selon les cas», a-t-il affirmé.

«Nous sommes face à un ennemi qui ne recule devant rien pour faire parler de lui, y compris massacrer des innocents sans distinction, hommes, femmes ou enfants, aussi, il n’y a que ceux qui peuvent assumer la charge de lui faire face qui vont rester dans nos rangs» (…) Il n'est plus question de fermer les yeux sur l'incapacité de certains à gérer les crises et les situations extrêmes dans la conjoncture actuelle", a ajouté le patron de la police nationale.

La réaction d’Ali Tounsi, qui s'apparente à une purge dans les rangs de la police, semble dictée par la nature des cibles visées par les auteurs des attentats du 11 décembre. C’est en effet la première fois que des attaques terroristes sont menées à l’intérieur des quartiers très surveillés d'Hydra et de Ben Aknoun, qui abritent la majorité des ambassades étrangères et des représentations internationales. Même durant les années 1990, les terroristes, pourtant plus nombreux sur le terrain, n’avaient réussi à atteindre de telles cibles. Plus inquiétant, les terroristes ont réussi, le 11 avril dernier, à prendre pour cible le Palais du gouvernement qui abrite les bureaux du Premier ministre et du ministre de l’Intérieur.

Au lendemain des attentats du 11 septembre, le ministre de l'Intérieur, Yazid Zerhouni, avait estimé que ces attentats avaient été rendus possibles en raison d'"une baisse de la vigilance" des forces de l’ordre.

rafik tayeb (TSA)

adekar
28/12/2007, 20h30
Comment un vehicule signalé volé deja la veille réussi a passer toutes les mesures de sécurité de tizi ouzou à hydra,de jour .......???

aniasse
28/12/2007, 20h52
Bienvenue en ALgerie..

ses beau paysage..
ses montagnes
ses vignes..
ses belles plaines..
son soleil..
ses belles plages..

ses sacs en plastic sur les belle plages..
ses sacs en plastic sur les belle plaines..
ses barbus..
et ses focres de l'ordre..

LYNX
28/12/2007, 21h32
Tounsi: Attendez-vous à de nouvelles dispositions, mais également à un grand mouvement au sein des rangs de la sûreté nationale, au cours des prochaines semaines»

je me demande si Ali Tounsi parte aussi, car la base n'est rien sans le sommet!!

Cookies