PDA

Voir la version complète : L'algérie , l'eldorado perdu des call centers


Page : [1] 2

morjane
08/06/2005, 16h47
Les call centers sont des entreprises ou organisation dont l’activité principale, consiste à répondre par téléphone à des appels en grand nombre, ou à émettre des appels en grand nombre, soit pour ses besoins propres, soit pour le compte d’un ou de plusieurs clients.

Pour des raisons de coûts, le magreb est fortement sollicité. La Tunisie, le Maroc sont très bien placé dans ce secteur . Le Maroc détient 70% des call centers français délocalisés à l'étranger.

Pour l'Algérie une opportunité était donc a saisir car la demande est très forte et en pleine expansion.

C'était sans compter sur "l'aide" du gouvernement qui a décidé de publier un décret éxécutif qui "applique le régime de l’autorisation impliquant une redevance annuelle de 10 millions de dinars (1 milliard de centimes) pour toute activité de call center en plus d’une « ponction » de 5 % sur le chiffre d’affaires."

Au grand désespoir des créateurs de calls centers algériens et sous les applaudissements de joie des opérateurs marocains.

Pour en savoir plus :Les call centers en Algérie risquent le blocage (http://www.elwatan.com/2005-06-08/2005-06-08-20903)

Salutations

Hello Kitty
08/06/2005, 16h56
J'ai lu ça ce matin dans le journal, c'est bien triste. Ma soeur travaille dans un call-center à Paris (et j'y ai moi-même travaillée pendant les études) et là ils délocalisent tout. Ils ne gardent pas les CDI et préfèrent les intérimaires (plus faciles à gérer). Ils avaient 3 immeubles en région parisienne (dont un à Paris) et ils en ont laché deux et réduit les effectifs pour tout emmener en Tunisie. Des collègues de ma soeur y sont allés faire des formations. C'est sûr qu'en payant 100 euros par mois un tunisien, ils ont vite fait des économies sachant que le SMIC en France est à 1154,18 euros bruts.

sapien
08/06/2005, 17h25
Le pire dans l'histoire, c'est que toutes ces taxes et ces redevances sur les Call Center, ne vont pas rapporter un seul dinard. 5% de 0 milliards, ça fait 0 centime.
Les opérateurs Français et Européens vont logiquement tous se rabattre sur les autres pays. Et dans 15 ans, les Einstein du gouvernement algérien se diront que c'était peut etre pas une si bonne idée que ça de surtaxer les investisseurs et les créateurs d'emploi :22:

D'ici là, le Maroc, la Tunisie, etc ..., auront commencés à sous traiter les services informatiques, administratifs et financiers de toute l'Europe, ce qui leur permettra de developper leurs universitées, activitées d'ingénéries, etc ..

C'est en commençant par les activitées de call center, que l'Inde est devenue en 20 ans, LE pole mondial en matière de nouvelle technologie.

L'Algérie est décidément maudite par ses dirigeants.

tizi oualou
08/06/2005, 18h43
C'est en commençant par les activitées de call center, que l'Inde est devenue en 20 ans, LE pole mondial en matière de nouvelle technologie.
L'Algérie est décidément maudite par ses dirigeants.

@sapien
on nous traite souvent de "professionels" de la critique, mais force est de constater qu'a chaque train qu'on doit prendre en temps voulu, il faut que les autorités algeriennes trouvent le moyen de rabaisser notre niveau et l'avenir de notre jeunesse avec !
je me rappelle encore les débuts de l'internet quand les pays qui voulaient se "placer" n'hesitaient pas à investir et surtout ne pas mettre les batons dans les roues des entrepreneurs dans ce domaine, et bien que l'algerie avait et a toujours des formidables potientialités humaines, on se retrouve largement dépassés dans notre seul continent africain déjà par des sud africains, mauritiens et evidement nos voisins de l'est et de l'ouest ! alors les call centers c'est du meme cheminement, on en reparlera quand le Mali, le sénégal et autres Niger seront déjà rodés, l'algerie se reveillera enfin !
et on trouvera toujours des excuses diverses et variées, pourtant, c'est flagrant que ca vient des incompetents et surtout corrompus "decideurs" autoproclamés et de rien d'autre !

upup
08/06/2005, 20h27
pour infos, les calls centers marocains traitent en francais, espagnol et dernièrement en anglais.probablement en allemand je ne suis pas sur
c'est triste , j'ai lu ca sur l'actualité google, je ne comprends pas la base de la décision de l'agence de régularisation des telecoms de votre pays !!

upup
08/06/2005, 20h30
aurte infos, contraiement au salaire en tunisie donne en haut ( 100 €), au maroc le salaire commence en moyenne à 3000 Dhs et peut atteindre les 8000 dhs ( 1 € coute quelques 11 dhs).la majorité des teleoperateurs sont niveau licence ( maitrise francaise)

abanna
08/06/2005, 20h46
bonsoir
ce n'est plus mettre le frein à l'immobilisme c'est carrément la marche arrière

zek
08/06/2005, 20h51
Bonsoir, j'entends déjà les rires sous capes, nos voisins se frottent déjà les mains, ils doivent vraiment nous prendre pour des fous ou des imbéciles, des jobs si facile qui ne demandaient pas des milliards d’investissement juste une ligne téléphonique et un PC, l'idéale pour les étudiants afin d'améliorer l'ordinaire.

Enfin l’Algérie ne sortira vraiment jamais de cette malédiction qu'on appelle la rente pétrolière. pourtant elle en a les moyens, au Maroc 100 000 emplois vont être créer d'ici à 2013, nos politiques auront peut-être changé d'avis, mais le train sera déjà passé.

sapien
09/06/2005, 11h01
Et pourtant l'Algérie conviendrait parfaitement pour ce type d'activitées :

*Premier pays francophone d'Afrique
*Ressources humaines très qualifiées (bac + 3/4/5) et motivées
*Proximité géographique
*Salaires peu élevés
*Time to market dans ce secteur

Beaucoup d'émigrés Algériens en France et au Canada, sont dors et déjà près à investir dans ce domaine :

http://www.lentreprise.com/ASP/isforum/fram_forum.asp?ssr=4&ssr1=1&idD=3&idF=9&idM=34452

http://www.telecom.enligne-fr.com/formulaire_candidat_mission.php?reference=QIRPKpuF uZAs5Hb

http://www.lentreprise.com/ASP/isforum/fram_forum.asp?ssr=4&ssr1=1&idD=3&idF=11&idM=31239

http://www.vocalcom.fr/Include_dynamic/OffShore.htm


Quel est l'Idiot qui irait ensuite maintenant "investir" :rolleyes: en Algérie en étant confronté à une pareille stupidité ? D'ailleurs, est ce réellement une erreur stratégique ?
Moi, j'appelle cela du SABOTAGE et de la volonté délibérée de nuire.

sindbad
09/06/2005, 11h16
Moi, j'appelle cela du SABOTAGE et de la volonté délibérée de nuire

Y'a pas d'autres termes pour qualifier la chose !

zek
09/06/2005, 12h19
Bonjour, difficile de mettre 100 000 Euros pour un projet qui risque de tomber à l’eau, dans ces conditions les Algériens qui veulent créer un centre d’appel peuvent le faire hors d’Algérie, on nous turbine à longueur d’année qu’il faut combattre l’informel et patati et patata ! En même temps on pousse les gens à frauder le fisc ou à éviter d’avoir un numéro de registre de commerce, dans cette affaire payer des royalties à l’état ne me gêne pas, 1 ou 5 % du chiffre d’affaire, mais demander 100 000 euros pour démarrer une activité c’est de l’inconscience, je vous parie que dans un avenir proche les entreprises nationales sous traiteront leurs activités marketing et gestion clients chez nos voisins et peut être même leur comptabilité en bonus.

L’Algérie est en état d’urgence pour l’emploi, on doit faire mieux que les autres pour attirer l’investisseur, au Maroc les entreprises étrangères sont exonérées d’impôt pendant 10 ans et en prime l’état leur donne l’assiette foncière gratuitement, ce sont aussi des millions de dollars de chiffres d’affaire en moins pour Algérie Télécoms puisque les calls centers sont clients. La seule façon de sauver la mise c’est de créer ces calls center en zone franche si elle existe.

La fermeture… éclaire
http://www.jeune-independant.com/display.php?articleId=16278

calif_70
09/06/2005, 18h41
Quand j'ai lu l'article d'El Watan concernant les call center, j'ai eu un sentiment de dégoût vis à vis de Ouyahia.

A t-il vraiment fait l'Ecole Nationale d'Administration ou plutôt l'Ecole Nationale d'Abrutisme?

Son décret se passe de commentaires! On rentre dans le domaine de l'atteinte à l'économie nationale! Il devrait être jugé pour ça.

morjane
09/06/2005, 18h50
Bonjour,

J'ai ressentis les memes sentiments que vous. C'est un tel gachis une fois de plus. On passe ainsi a cotés de tels opportunités alors que le pays a en tant besoin.
Ils avaient déja laissé passer le programme Meda Meda II : Ce que l'Algérie a snobé (http://www.algerie-dz.com/forums/showthread.php?t=2050) .

sapien
09/06/2005, 22h06
Il devrait être jugé pour ça.

->A l'heure où les diplomés du supérieurs au chomage se comptent par centaines de milliers en Algérie,
->A l'heure où la paupérisation de la société Algerienne s'accroit d'année en année, où des familles entières demunies sont jetées à la rue, où la misère est omniprésente à chaque coin de rue,
->A l'heure où le désespoir pousse la jeunesse Algerienne aux extrémitées les plus sombres et les plus glauques,
->A l'heure où la part des nouvelles technnologies et des telecommunications prends une part sans cesse croissante dans l'économie mondiale,
->A l'heure de l'économie mondialisée, où les sociétés Européennes prestataires de service, et génératrices d'emplois se tournent vers le Maghreb,
->A l'heure d'un tournant économique où nos voisins se détournent de l'indutrie textile, pour se positionner sur des activitées à forte valeur ajoutées, et porteuses d'avenir.

Une telle décision relève du Crime économique et de Haute Trahison aux intérets du peuple Algérien.

abanna
09/06/2005, 22h10
bonsoir
@sapien
amen mon ami.au fait j'ai remarqué qu'il y'avait un autre "sapien", tu as ramenés toute ta tribu,ou alors c'est un plagiat mdr

Alain
10/06/2005, 01h01
C'était sans compter sur "l'aide" du gouvernement qui a décidé de publier un décret éxécutif qui "applique le régime de l’autorisation impliquant une redevance annuelle de 10 millions de dinars (1 milliard de centimes) pour toute activité de call center en plus d’une « ponction » de 5 % sur le chiffre d’affaires."
Une sorte d'autorisation d'exercer ? A quel titre ? Calculée comment ?

D'ailleurs comment fonctionnent les bilans, comptes de résultats des sociétés en Algérie ? Comment calcule t on les taxes, charges sociales & les impôts sur les bénéfices ?

morjane
10/06/2005, 15h49
Bonjour Alain,

Une sorte d'autorisation d'exercer ? A quel titre ? Calculée comment ?
Je serai bien incapable de te répondre tant l'annonce m'avait sidéré. Elle est totalement à l'encontre de ce qui theoriquement doit etre entrepris dans les cadres de réformes que vit en ce moment le pays.

Quand on lit les engagements et les textes qui sont votés et quand en pratique on aboutit à des décrets éxecutifs donc a effet immédiat qui bloque ainsi toute entreprise la condannant avant sa création à l'échec en raison de son cout . Je ne sais que penser tellement c'est sucidaire.

citoyen
10/06/2005, 16h16
>>>D'ailleurs comment fonctionnent les bilans, comptes de résultats des sociétés en Algérie ? Comment calcule t on les taxes, charges sociales & les impôts sur les bénéfices ?

L'algérie manque cruellement d'experts comptable. Donc c'est comme au bon vieux temps un stylo accroché derrière l'oreil et un morceau de carton d'emballage...et tu auras ton bilan....

Plus serieusement comment parler de bilan alors que la plupart des transactions se font dans le café d'en face avec du liquide. Un circuit qui échappe aux banques dans la mesure ou ces mêmes banques ne mettent pas à disposition l'usage du chèque (à la limite le chèque garantit uniquement quand il est exigé) ou un outil équivalent....
Le circuit monétaire devient donc incontrolable d'où la fameuse économie paralelle.....

Les calls center ne seront qu'un moyen parmis d'autres pour diminuer le chômage. Enfin dans un premier temps mais celà pourra devenir un incubateur pour d'autres activités plus valorisantes comme le support téléphonique, hotline, et enfin assurer le CRM pourquoi pas...c'est à ce moment là que Ouyahia peut racquetter tranquille pas avant.

Ouyahia est un épicier qui reçoit trop de clients alors......

nina iznaguen
11/06/2005, 08h53
Faudrait d'abord que le gouvernement Algérien modernise et développe son réseau de communications téléphoniques car il est lamentable!

Il paraitrait qu'en algérie pour avoir une ligne téléphonique ça prend des mois, voir des années! Beaucoup de villages restent encore isolés de toute communication téléphonique et ce encore en 2005 !

Et ceux qui, par miracle, ont la chance d'en avoir une, la ligne est souvent en dérangement.

Et n'en parlons pas de nous qui sommes à l'étranger pour avoir l'Algérie ça relève du parcours du combattant. Des heures à composer le numéro pour avoir la chance d'accéder à la ligne internationale algérienne!

Avec un réseau archaïque de communication l'opportunité d'ouverture aux call centers étrangers est tout simplement utopique sinon pathétique.

Stanislas
11/06/2005, 09h00
L’Algérie ne sera pas le nouvel eldorado des centres d’appels au Maghreb. Un avis que partagent unanimement tous les acteurs algériens de l’informatique et de l’Internet, installés en Algérie ou à l’étranger. La raison ? Un décret exécutif qui applique le régime de l’autorisation impliquant une redevance annuelle de 10 millions de dinars (114 593 euros...) pour toute activité de call center en plus d’une « ponction » de 5 % sur le chiffre d’affaires.

Selon un observateur, avec cette redevance, « il est impossible de concurrencer les autres pays du Maghreb. Nous sommes arrivés les derniers sur ce marché. Et pour être compétitifs, il faut que nous proposions des call centers dont le coût moyen par position ne dépasse pas les 900 euros. J’ai eu des propositions d’essai pour 500 euros ! Or, avec cette redevance et les différentes charges, il faut se lancer avec au moins une centaine de positions, même au Maroc et en Tunisie, le meilleur des call centers a une cinquantaine de positions ».

La gourmandise commence quand on a plus faim affirmait Alfonse Daudet. Est-ce toujours d’actualité ?

Source: www.phonethik.com
9 juin 2005

masque
11/06/2005, 12h34
Plusieurs centres d'appel au maroc, et sûrement en tunisie, dépassent 50 positions. A titre d'exemple, "clientlogic" a ouvert derniérement à rabat un Call center avec plus de 500 positions.

Sassouki
11/06/2005, 12h58
Y a pas que du mauvais je trouve ... :rolleyes:

NicolasR
03/08/2005, 08h11
Bonjour à toutes et tous,
Ma femme (algérienne d'origine), notre petit garçon et moi même projetions de venir nous installer durablement en Algérie. Je suis Chargé de mission NTIC, et particulèrement responsable de projets Web (corporate, commerce ou marketing en ligne, collaboratif dans le cadre de politiques de knowledge management). L'activité de la société que je comptais monter en France et en Algérie aurait comporter deux têtes : un pôle Etude et Conseil ; et un pôle Centre de contact qui est en fait l'aboutissement d'un centre d'appel multimedia. Mais voilà... ce décrêt tombe pour le moins très mal et remet largement en cause ce projet.... quel dommage. Ca m'exaspère autant que vous, enfin bon, il faut espérer que monsieur le ministre des PTIC, Boudjemaâ Haïchour, revienne ou amende rapidement ces dispositions.
En passant, merci pour les créateurs et tous les participants à ce forum qui est une vraie mine d'or.
;-)
Nicolas

Tizinissa
03/08/2005, 11h51
C'est tres domage de geler ainsi toute une branche econmique et technique. En plus il faut penser aussi que les call center sont de veritables outils pour attirer les investisments etrangers. Il y a effectevement des call center qui, sous le toit d'Outsourcing ou Offshore, arrive a assumer les services entier de grandes socités internationales. En plus ils n'ont pas besoin d'etre insatallés dans les centres industrielles ou economique, ils peuvent aussi etres inplanté dans les regions a condition d'avoir un reseau de telecommunication fiable.
Voir toute cette branche echouer a cause d'un "decret" est vraiment regrattable.

Nordine75
19/09/2007, 01h39
Bonjour,

Etant intéressé pour monter un call center en algérie je voulais savoir si cette disposition de redevance était toujours d'actualité ?

merci pour vos infos

Nordine

massinissa15
19/09/2007, 08h14
les call center ce n 'est pas une "industrie", ça se delocalise tres bien

et dès que le mali où le senegal s'y mettront, les "postes de travail" créés au maroc et en tunisie, seront delocalisés là bas...

call center pour les entreprises nationales : oui

pseudo industrie de services pour les entreprises etrangeres : non

continuons à nous concentrer sur l'industrie, et cessont de vouloir à tout prix copier les "choix" economiques de nos voisins...;)

MOH24
19/09/2007, 10h37
C'est allucinant comme dscision, il lui arrive quoi à Ouyahia? Il compte ouvrir des call center ou QUOI?

azouz75
19/09/2007, 10h48
Etant intéressé pour monter un call center en algérie je voulais savoir si cette disposition de redevance était toujours d'actualité ?



Rassure toi Nordine, la redevance est de 0 dinars. ils ont enfin compris même si c'est en retard ;)

MOH24
19/09/2007, 11h15
Rassure toi Nordine, la redevance est de 0 dinars. ils ont enfin compris même si c'est en retard

C'est sur? et pour le reste, somme nous compétitif au niveau taxe etc?

azouz75
19/09/2007, 13h15
Sûr et certain, ceci dit la compétitivité met en jeu plusieurs facteurs.

Cookies