PDA

Voir la version complète : Lenovo vise le marché du PC grand public


nassim
04/01/2008, 00h22
Quatrième constructeur informatique derrière HP, Dell et Acer, Lenovo a fait son entrée jeudi sur le marché mondial des ordinateurs grand public, en présentant trois nouveaux portables déclinés sous la marque IdeaPad, et des PC de bureau sous l’étiquette IdeaCenter. L’Y510, modèle de portable d’entrée de gamme avec un écran de 15 pouces, sera vendu à partir de 799 dollars aux Etats-Unis. L’Y710, en 17 pouces, commencera lui à 1199 dollars. Un ultra-portable proposant un écran de 11 pouces est programmé en avril.

Outre les Etats-Unis et la Chine, Lenovo lancera ses ordinateurs à l’assaut de 12 autres marchés dont la France, seul membre de l’Union européenne concerné pour l’instant par l'offensive. La filiale française doit dévoiler les tarifs et la disponibilité des différents modèles le 8 janvier. Les autres pays visés par cette première vague sont : la Russie, l'Afrique du Sud, l'Inde, l'Australie, Hong Kong, la Malaisie, le Vietnam, la Thaïlande, les Philippines et Singapour.

Le groupe chinois vendait déjà des machines grand public sur le marché domestique mais concentrait ses efforts à l’international sur les professionnels et les entreprises. Le lancement de ces nouvelles gammes intervient alors que la division PC d’IBM, rachetée en 2005, semble désormais digérée après avoir été restructurée. Signe de la bonne santé de Lenovo, ses profits ont été quasiment multiplié par 3 au deuxième trimestre (+178%) pour des ventes en hausse de 20%.

L'attaque du marché de l'informatique grand public coïncide aussi avec les Jeux Olympiques de Pékin dont Lenovo est le partenaire officiel. Car sur ce marché hyper-concurrentiel, où les prix sont tirés au plus bas et les équipements standardisés, la communication et le positionnement marketing constituent des éléments décisifs.

Pour s’imposer, Lenovo mise donc sur la bonne image de la ligne ThinkPad, héritée d’IBM, et met en avant ses « technologies innovantes comme la reconnaissance faciale », proposée en série. En matière de design, ses modèles vont tenter de se distinguer de l’aspect froid et métallique en vogue chez les concurrents

Le constructeur chinois espère aussi profiter du boom des portables, le segment véritablement porteur de l’informatique, en progression de 22,5% au troisième trimestre 2007, contre +15% pour l’ensemble du marché, selon IDC. Reste que ce dynamisme commence à s’essoufler : la hausse atteignait 36% sur la même période un an auparavant.

Lenovo aura la partie d’autant moins facile qu’il arrive tardivement sur les marchés les plus matures, c'est à dire ceux qui progressent le moins. Les ventes d’ordinateurs aux Etats-Unis ont ainsi augmenté d’à peine +5,2% au troisième trimestre, enregistrant même une baisse sur le segment des machines de bureau. De plus, il va faire face à des concurrents très solides, qu’ils soient américains et rois du marketing comme HP ou Apple, ou asiatiques et capables de proposer les prix les plus bas, si nécessaire, comme les coréens Asus et Acer. Ce dernier va d'ailleurs détrôner Lenovo avec la prise de contrôle de Gateway aux Etats-Unis et de Packard-Bell en Europe. Sans oublier les japonais Toshiba et Sony, toujours des références dans le domaine des portables, ni Dell, qui tente de revenir en remettant en cause son mode de distribution et le design de ses machines.

source : L'Expansion

Cookies