PDA

Voir la version complète : Les échecs


morjane
05/01/2004, 13h28
Azul Fellawen, Bonjour à tous

Le jeu d'échecs est un jeu passionnant en connaissez vous la légende et la façon dont il nous est parvenu ?

L'origine du jeu d'échecs n'a jamais été établis et ainsi de nombreux pays en revendiquent la paternité car il existe des jeux anciens assez proches du jeu d'échecs actuel. Les plus anciennes pièces datent de l'An 600 et on a pus retrouver en littérature des oeuvres faisant référence à ce jeu . Le plus ancien manuel d'échec connu oeuvre d'un médecin de Bagdad nommé Abu-Abbas date de 892. Mais le plus célèbre de ces premiers traités fut écrit au XIIIème Siècle par le Moine Dominicain Jaccopo Da Cessole. Intitulé "De Ludo scachorum"(A propos du jeu des échecs"). Ce livre utilisait les mouvements des pièces comme matière à réflexion sur les comportements quotidiens.

Aujourd'hui, il est admis que les échecs ont bien fait leur première apparition en Inde au Ve siècle

D'après la légende, l'inventeur des échecs indiens serait un brahmane nommé Sissa. Il aurait inventé le tchaturanga (Jeu de l'Armée) pour distraire son prince de l'ennui, tout en lui démontrant qu'un Roi sans ses soldats était faible et sans défense
le jeu de l'Armée se jouait à 2 ou à 4 adversaires et l'objectif du combat était de détruire l'armée adverse ou de capturer son roi. Et d'ailleurs le hasard pouvait intervenir tout au long des parties suivant que l'on introduise ou non les dés dans les règles du jeu.
La Légende veut que le roi récompense Sissa en lui demandant ce qu'il désire. Sissa aurait ainsi répondu qu'il voulait simplement du blé.
" Mais en quelle quantité ? demanda le souverain.
- voilà : il ne vous suffit que de placer un grain de blé sur la première case de l'échiquier, puis deux sur la deuxième, quatre sur la troisième, huit sur la quatrième, et ainsi de suite. A chaque case, vous doublez la quantité de grains qu'il y avait sur la précédente, et ce jusqu'à la soixante quatrième case. C'est assez simple et le total des grains de blé est la quantité que je désire...
- Très bien ! s'émerveilla le souverain mauvais mathématicien et bien naïf Je fais une bonne affaire ! Vous serez récompensé ! "
Mais ce que le roi ne savait pas, c'est le résultat des comptes... 18 446 744 073 709 551 615 grains... Le souverain ne fut jamais en mesure de le récompenser car cela correspondait à la toute les moissons de la Terre pendant environ cinq mille ans
Les pièces du Chaturanga étaient les rois, les cavaliers les chars (les tours) et des pièces aujourd'hui disparues : les ministres (allant en diagonale d'une seule case), les éléphants (allant également en diagonale mais de 2 cases) et les fantassins (le pion d'aujourd'hui à part qu'il ne pouvait pas avancer de 2 cases à son premier mouvement).

Le Jeu se propagea sur les routes du commerce et des conquêtes d?abord en Perse sous le nom de chatrang : le jeu d'échecs est né (d'ailleurs il reste des traces de la langue persane dans certains termes du jeu. Ainsi "échec et mat" vient de l'expression persane "shah- mat" qui signifie "le roi est mort") puis dans l'empire byzantin et dans le reste du continent asiatique.

Les échecs ont atteint l'Europe entre 700 et 900, en partie grâce à la conquête de l'Espagne par les musulmans A Tolède les populations conquises, juives et chrétiennes, font connaissance avec le jeu d'échecs.. Le jeu arrive en France, au Moyen Age par les Croisés.

Vers l'an 1050 le très estimé médecin de la cour du Roi AlphonseVI de Castille décréta que la pratique des échecs devaient faire partie de l'enenseignements des chevaliers. Les échecs n'étaient pas seulement un excellent exercice intellectuel mais aussi une discipline utile à la culture et à la morale des futurs chevaliers.

Cependant, les échecs allaient connaître, tant dans les pays musulmans qu'occidentaux, le courroux des instances religieuses. Le Clergé interdisait les jeux d'argent, de dés et de hasard. Il fallut attendre 100 ans pour que l'interdiction fût levée..

Et voici une autre légende Palamède, rival malheureux de Tristan, qui aime Yseut mais n'en est pas aimé. Sarrasin, fils du sultan de Babylone, Palamède s'est converti au christianisme avant de rejoindre la cour du roi Arthur. Instructeur de ses compagnons d'armes avec le jeu d'échecs qu'il a rapporté d'Orient

Ce Palamède devient l'inventeur "idéal" du jeu d'échecs pour la société médiévale : il concilie fable avec de réelles origines orientales et pense le jeu comme un parcours initiatique qui s'inscrit dans la quête du Graal.
Chevalier au mérite d'avoir livré le "plus noble des jeux", Palamède est représenté avec des armoiries "échiquetées d'argent et de sable", c'est-à-dire en damier noir et blanc. En s'appropriant le jeu, la société médiévale crée son propre mythe : pour de nombreux joueurs, Palamède demeurera "l'inventeur des échecs" jusqu'au... XIXe siècle !
Au cours des 18ème et 19éme siècles, les échecs étaient joués principalement par l'aristocratie et la royauté mais ils ont vite atteint les cafés et les universités.

Jusqu'au jour ou l'intelligence artificielle a voulus entrer dans l'arène et en 1996 Les ingénieurs d'IBM ont mis au point le programme Deep Blue qui peut analyser jusqu'à cinquante milliards de positions en trois minutes . La machine perd face à Kasparov, puis gagne l'année suivante.

Un site que je trouve très interréssant (car il aborde des sujets aussi passionnant que l'astrophysique ou la finance )où j'ai pioché la légende de Sissa Les échecs (http://esteyann.********/echecs.php?rubrique=10)

Bonne journée à tous :D

sheyla
06/01/2004, 09h50
Bonjour Morjane c'est vrai que les jeux d'échecs est maintenant partout meme dans les écoles les enfants ont des tournois et c'est d'une concentration de stragégie que les plus doués savent bien manier merci pour cette légende http://www.meilleurduchef.com/mdc/photo/produits/mfr/echec_gd.jpg.bonne journée 8)

sentenza
06/01/2004, 10h48
Très intéressant l'Histoire du jeu d"échec
Merci à toi Morjane,

Quand on voit quel niveau a atteint aujourd'hui le jeu d'échec, (gary gasparov) et les machines qui jouent contre l'homme, on peut dire bravo et merci à ceux qui l'ont crée.

morjane
06/01/2004, 11h34
Bonjour sheylameme dans les écoles les enfants ont des tournois
Tout a fait , ce qui est le plus difficle à obtenir chez un enfant, et là je pense que sara pourrait en parler mieux que moi, c'est la concentration. L'attention d'un enfant est vite détournée. Et la pratique du Jeu d'échecs est parfait, entre autres, pour leur inculquer cela de façon ludique et récéative.

Azul Sentenza,
merci à ceux qui l'ont crée. Oui tu sais le jeu d'échec est si complexe qu'il n'a pas été inventé par un seul et il est plutot le fruit de son évolution au fil des pays qu'il a conquis par son attrait et est aussi la combinaison de differents jeux plus simples .
Tu sais la base des premiers échecs était de faire s'affonter sur un plateau de jeu deux armées en miniature face à face comme dans une vraie bataille. en première ligne s'avançait les simples soldats, suivis des troupes spécialisés les chars (les tours) la cavalerie(les cavaliers) des portes drapeaux(les Fous). Et enfin au centre on trouve le Roi et la Reine.
Tout cela pour développer l'intelligence stratégique et tactique sans efffusion de sang, la bataille comme je l'aime, faire travailler les neurones plutot que les muscles et la violence.

Ravie si cela t'a plus et bonne journée à tous :D

Azduz
06/01/2004, 13h44
L'attention d'un enfant est vite détournée. Et la pratique du Jeu d'échecs est parfait, entre autres, pour leur inculquer cela de façon ludique et récéative.

Salut morjane :D

Moi meme je joue souvent aux echecs avec mon fils aine surtout pour lui apprendre a faire travailler son cerveau.
Mais voila a chaque fois qu'il perd, il se met a pleurer ( il n'aime pas perdre).

En Kabylie aussi on joue a un jeu qui ressemble un peu au jeu d'echecs.
On appelle ca en kabyle: Tiddas

morjane
06/01/2004, 14h38
Azul Azduz,
Mais voila a chaque fois qu'il perd, il se met a pleurer ( il n'aime pas perdre).
Oui ça arrive, l'important est qu'il connaisse et comprenne les règles et qu'il aime cela il faudrait trouver un copain qui soit du même niveau que lui comme ça il sera ensuite en mesure de t'affronter. Tu sais il y a des adultes qui restent des grands enfants et quand ils perdent... ben c'est pas mieux que ton fils. :D
La Russie est réputé pour ses joueurs d'échecs , y a t'il toujours autant de joueurs?En Kabylie aussi on joue a un jeu qui ressemble un peu au jeu d'echecs. On appelle ca en kabyle: Tiddas

Tu m'as appris cela, je l'ignorais totalement

Azduz
06/01/2004, 16h12
Salut Morjane :D
La Russie est réputé pour ses joueurs d'échecs , y a t'il toujours autant de joueurs?

Biensur !
Pour les russes c'est une question de dignite nationale: le champion du monde du jeu d'echecs ne peut pas etre d'une autre nationalite .

Tu sais Morjane, Anatolii Karpov ( l'ancien champion du monde) est un pure produit de l'ecole sovietique du jeu d'echecs. cad il a frequente l'ecole du jeu d'echecs des son jeune age, et a ainsi progresse petit a petit dans son jeu jusqu'a devenir champion du monde.
Par contre Gary Kasparov n'a pas fait le meme chemin que Karpov. La maitrise du jeu d'echecs est inne pour lui. Et c'est pour ca d'ailleur que Karpov n'a jamais digire le fait que Kasparov l'avait depossede de sa courone de maitre du jeu d'echecs.

Pour ce qui est de notre jeu Tiddas, et ben le but du jeu est d'alligner trois pions sur la meme droite apres quoi tu auras droit a enlever un pion a ton adversaire et ainsi de suite jusqu'a le deposseder de tous ses pions. Mais je t'assure qu'il n'est pas facile d'arriver a aligner trois pions sur la meme droite.

morjane
06/01/2004, 16h58
Azul Azduz

Ah! Merci pour toute ces précisions. J'avais lus pour Karpov qu'il avait commencé a 4ans les échecs en jouant avec son père et que son père l'avait inscrit à 8 ans dans un club d'échecs
Ah! c'est sur que même en etant excellent, celui qui a ça dans le sang a un instinct et un sixème sens que l'on ne peut acquérir.
Pour Kasparov il a fallu inventer Deep blue mais quand même c'etait a la deuxième tentative et quand on essaye d'imaginer le cerveau de Kasparov car deep blue peut analyser jusqu'à cinquante milliards de positions en trois minutes , c'est incroyable.

Pour Tiddas, c'est le genre de jeu que j'aime.

Blackmore
06/01/2004, 20h37
Bonsoir !

Permettez moi une incursion dans la diagonale du Fou qui collectionne les échecs , viole la reine et veut se faire roi ! :wink:
Ceci est une fiction et toute ressemblance avec des personnes ou des faits réels n'est que pure coincidence

Luna
06/01/2004, 22h17
Excellent Blackmore ! :)

double6
09/01/2004, 03h32
Pour ceux que ca interesse il y a un roman trés interessant sur les échecs qui s'appellent "The Eight"... Prés de la moitié de l'histoire se déroule en Algérie et s'etale sur plusieurs époques. C'est un peu dans le style de "The DaVinci Code" avec des scénes de l'Algérie des années 1700, 1800, 1900 jusqu'aux années 70. Trés réaliste et fidéle dans les descriptions d'endroits tels que certains oasis dans le desert ou meme l'hotel Riad à Alger. En bref, le livre parfait pour les Algériens passioné des echecs.:lol: On voit clairement que l'auteur en connait un rayon sur l'Algérie et a surement visité le pays plusieurs fois.... Et finalement bon courage pour le lire, car ce n'est qu'aprés les premiéres 300 pages que je devint accroc, et seulement aprés 600 pages que j'ai finalement eu ma dose :)


THE EIGHT
http://images.amazon.com/images/P/0345366239.01.MZZZZZZZ.jpg
Auteur: Katherine NEVILLE


Je le recommande vraiment pour ceux d'entre vous qui sont passionés par les romans qui mélent l'histoire, les echecs, les techniques de jeu, l'informatique et surtout l'Algérie! :wink:

Cookies