PDA

Voir la version complète : l'athlète amputé Oscar Pistorius ne courra pas à Pékin


El Diez
14/01/2008, 15h45
L'athlète sud-africain Oscar Pistorius, double amputé des jambes, n'est pas autorisé à participer aux Jeux olympiques de Pékin en août en raison de l'avantage que lui procurent ses prothèses.

La Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) a dévoilé lundi les conclusions d'un rapport commandé au professeur allemand Peter Brüggemann, de l'Université du Sport à Cologne. Selon ce rapport, les fines prothèses en fibre de carbone utilisées par Pistorius procurent au Sud-Africain un avantage sur les athlètes valides.

Le conseil de l'IAAF a décidé que Pistorius ne devait pas être autorisé à courir aux Jeux de Pékin ni dans les autres compétitions organisées par la Fédération internationale.

L'athlète va faire appel de cette décision, a déclaré à Reuters Peet van Zyl, manager de Pistorius.

"Nous sommes évidemment très déçus par la décision de l'IAAF et nous devons voir avec eux et avec nos conseillers juridiques quelle suite à donner, quelles sont les mesures à entreprendre pour faire appel dans le cadre des règles de l'IAAF", a dit Van Zyl.

L'IAAF a modifié son règlement en 2007 pour interdire l'utilisation de tout dispositif technologique incorporant des ressorts, des roues "ou tout autre élément procurant à l'utilisateur un avantage sur un autre athlète n'utilisant pas un tel dispositif".

MOINS DE DÉPENSE D'ÉNERGIE

L'étude menée par le professeur Brüggemann a consisté à comparer Pistorius à cinq autres athlètes valides aux capacités similaires.

"Pistorius a pu courir avec ses prothèses à la même vitesse que les athlètes valides avec une dépense d'énergie environ 25% moindre", conclut ce rapport.

L'énergie restituée par ces prothèses, baptisées "cheetahs", lors de la poussée est quasiment trois fois plus élevée que celle des chevilles.

"Il est évident qu'un athlète utilisant la prothèse cheetah peut courir à la même vitesse que les athlètes valides avec une plus faible dépense d'énergie", insiste l'expert.

Van Zyl a contesté les travaux du professeur Brüggemann, qu'il juge incomplets.

En juillet, Pistorius a fini deuxième du 400 mètres B du meeting Golden League de Rome.

Né sans tibias, Pistorius a été amputé sous les genoux à l'âge de 11 mois. Il a été médaillé d'or et de bronze aux Jeux paralympiques d'Athènes en 2004.

LONDRES (Reuters)

http://www.as.com/composition/images/das/das/por/2008/01/1200312371.jpg
http://www.lostleg.nl/fotos/oscar.jpg
la prothèse cheetah

Cookies