PDA

Voir la version complète : Nokia surclasse Motorola et Samsung


nassim
25/01/2008, 00h40
Malgré l'entrée fracassante d'Apple sur le marché du téléphone portable, le leader incontesté du secteur, le Finlandais Nokia, a encore accru sa suprématie et réalisé une superbe année 2007. Les résultats du quatrième trimestre publiés jeudi midi ont largement dépassé les attentes. Le chiffre d'affaires a bondi de 34% à 15,7 milliards d'euros et le bénéfice net de 44% à 1,8 milliard, contre 1,5 milliard attendu en moyenne. Le géant d'Espoo, près d'Helsinki, a écoulé 437 millions de portables l'an dernier, un nouveau record, et accru encore sa part de marché mondiale, de 36% à 38% sur l'année, et même 40% sur le dernier trimestre.

L'action Nokia gagne 12% vers midi dans la foulée de cette publication, les investisseurs se reprenant après l'avoir injustement sanctionnée la veille dans le sillage du plongeon de l'Américain Motorola, qui accuse de lourdes pertes et peine à remonter la pente. Au contraire, Nokia a amélioré sa rentabilité opérationnelle, à 15,9% au quatrième trimestre et 15,6% sur l'ensemble, en hausse de plus de deux points. Pourtant, le prix de vente moyen des téléphones a baissé, de 89 euros à 83 euros, Nokia vendant de plus en plus de portables à bas prix dans les pays émergents.

De fait, l'activité de téléphones ordinaires, qui génère la moitié des ventes, n'a progressé que de 5%, du fait de cette baisse de prix, alors que les terminaux multimédia haut de gamme, les NSeries dont le sophistiqué N95 très bien accueilli en Europe, qui pèsent 20% des ventes, ont crû de 42%.

Seule ombre au tableau: Nokia n'arrive toujours pas à s'imposer aux Etats-Unis. Ses ventes ont même reculé de 13,6% au quatrième trimestre en Amérique du Nord, où il ne réalise que 5% de son chiffre d'affaires. Le Finlandais n'a pas su exploiter les difficultés d'un Motorola, le numéro un du marché en perte de vitesse, pour percer: il a même au contraire perdu des parts de marché, vraisemblablement au profit de l'iPhone d'Apple et des sud-coréens Samsung et LG.

Pas de quoi ébranler le numéro un mondial pour autant. Nokia vise même une nouvelle hausse de sa part de marché cette année, dans un secteur qui devrait selon lui croître de 10% en volumes par rapport aux 1,1 milliard de téléphones portables vendus dans le monde l'an passé.

source : La Tribune

sentenza
26/01/2008, 11h31
On peut trouver les résultats de Nokia sur le lien suivant (fichier pdf)
Nokia results Q4 2007 (http://www.nokia.com/results/results2007Q4e.pdf)

On note effectivement un CA au dernier trimestre 2007 de 15.7 milliards d'euros (il s'agit bien de billion et pas de million comme mentionné dans le tableau).
La moitié de ce CA est réalisée par la vente des téléphones mobiles, qui représentent 7.4 milliards d'euros.
En un an, les ventes de mobiles n'ont augmenté que de 5% alors que le CA global a cru de 34%. Cette forte croissance est liée essentiellement à la vente de solutions multimedias (+42%), aux solutions d'entreprises (+120%) et aux équipements réseaux (+110%).


Voici les chiffres par région des ventes de mobiles nokia (dernier trimestre 2007 vs dernier trimestre 2006)

http://thamurth.********/2008/jan/FA/mobilenokia_saleq42007.jpg

Comme l'a mentionné l'article de nassim, on note une très forte croissance dans les marchés emergents (Afrique, Moyen Orient, Asie et Pacifique) ainsi qu'en Chine.
Alors qu'aux Etats Unis, le constructeur finlandais perd des parts de marchés !

Cookies