PDA

Voir la version complète : L’Algérie revendique la protection des pays non dotés de l’arme nucléaire


mendz
09/02/2008, 23h39
Par la voix de son représentant permanent auprès de l’office des Nations unies et des organisations internationales en Suisse, Idriss Jazaïry, l’Algérie a appelé à protéger les pays non dotés de l’arme nucléaire contre toute menace de l’utilisation de ces armes, à travers la création, dans un premier temps, de zones dénucléarisées.

Se basant sur le fait que “les puissances nucléaires reconnaissent, en principe, le droit de prémunir les États non dotés de l’arme nucléaire contre l’emploi ou la menace de l’emploi de ces armes”, Idriss Jazaïry s’est interrogé alors : “Pourquoi ne pas reconnaître à nos États le droit d’obtenir des garanties à cet effet dans le cadre d’un instrument juridique international contraignant ?”. Partant de cela, le représentant algérien soulignera dans son intervention devant la conférence du désarmement à Genève que “l’Algérie accorde la plus grande importance à la question des garanties de sécurité à donner aux États non dotés de l’arme nucléaire, les mettant à l’abri de l’emploi ou de la menace de l’emploi de ces armes”.

Réaffirmant l’attachement de l’Algérie à “faire avancer les travaux de la conférence du désarmement”, tout en insistant sur le fait qu’elle “n’épargnera aucun effort pour aider à la libérer d’un blocage qui n’a que trop duré”, il mettra en garde contre le risque de prolifération nucléaire en raison de “l’inquiétude que suscite l’existence de 27 000 têtes nucléaires dont 2 000 prêtes à être lancées”, Idriss Jazaïry fera remarquer que les pays non dotés de cette arme, dont l’Algérie, “sont en doit d’exiger des pays qui la détiennent, de donner effet aux engagements souscrits et de prendre les mesures systématiques et progressives dans la voie du désarmement nucléaire”.

Dans cette perspective, l’Algérie propose la mise en place d’un organe subsidiaire, en vue de négocier un instrument international “juridiquement contraignant” sur les garanties de “sécurité négative”. Une fois opérationnel, cet organe devra engager des discussions “qui nous conduiraient, à terme, à des négociations, en vue de mettre l’espace extra-atmosphérique à l’abri de toute tentation de militarisation”, a estimé, M. Jazaïry. Il justifiera cette revendication par le fait qu’elle “n’est pas exorbitante”, et qu’elle n’est qu’une “contrepartie légitime au renoncement définitif des États non dotés de l’arme nucléaire à l’option militaire de l’atome”.

Le diplomate algérien soutiendra que “les assurances que nous recherchons atténueraient l’asymétrie sécuritaire entre les pays nucléaires et non nucléaires et conforteraient les États non dotés de l’arme nucléaire dans leur choix humaniste”. Estimant que “les priorités des uns et des autres doivent être prises en considération de façon à assurer une sécurité non diminuée pour tous”, il reconnaîtra que “le droit de chaque pays membre de formuler les préoccupations en rapport avec sa sécurité nationale”, tout en appelant à éviter des “démarches amalgamant le droit de résistance contre l’occupation, reconnu par les Nations unies, et le terrorisme”. Idriss Jazaïry insistera pour faire comprendre que le programme de travail que “nous cherchons à élaborer, (...) doit procurer le sentiment de sécurité à tous nos États”.

Revenant sur la mise en place de zones dénucléarisées, il dira que cela constitue, une “étape importante, en vue de mettre le monde à l’abri du péril nucléaire”. Soulignant, dans le même ordre d’idées, l’urgence de mettre en place une zone exempte d’armes nucléaires au Moyen-Orient, notamment dans le contexte très tendu qui prévaut actuellement dans la région, il déplorera toutefois, le fait que cet objectif “n’ait pu être réalisé, du fait du refus d’Israël de ratifier le Traité de non-prolifération (TNP) et de soumettre ses installations nucléaires au régime de garanties de l’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique)”. Et “c’est là que réside présentement le réel péril nucléaire au Moyen-Orient et nul par ailleurs”, clamera-t-il. Enfin, il estimera que le combat pour l’élimination des armes nucléaires “doit associer toutes les composantes de la communauté internationale”, afin de “préserver la sécurité du monde et de l’humanité tout entière”.

K. ABDELKAMEL (Liberté)

SpArOwMe
10/02/2008, 17h43
mais regardez qui parle de désarmement
la nation n1 one
sur l'Afrique et les pays arabes
et parmi les plus grands au monde
acheteurs d'armes

baaaaaaaazzzzzzzzzz

Alain
10/02/2008, 20h34
Je ne connais pas Idriss Jazaïry. Dans ces quelques échantillons de sa prose, sa position me semble parfaitement sensée et juste. Je vais voir ce que je trouve sur Internet ...

@SpArOwMe
Il est question de nucléaire pas d'armement en général. C'est un choix stratégique des deux grands puis FR, UK, puis Israel puis Pakistan, Chine, Inde ... Le danger de prolifération est grand.

btp50
10/02/2008, 21h10
L’Algérie revendique la protection des pays non dotés de l’arme nucléaire
Vraiment bizard cette revendication !
Un pays arabe demande d'etre proteger par des pays qui eux memes on peur des pays arabes.

absent
10/02/2008, 21h37
Des belles paroles ... Sauf qu´il faut avoir les moyens de ses ambitions.

En plus un pays qui a signe le plus gros contrat d´armement dans le monde en 2006 est mal placé pour parle au nom des pays demilitarisé. On ne peut pas se permettre de s´armer jusqu´au bout et revendiquer le pacificisme en meme temps.

MOH24
10/02/2008, 22h34
Comme l'a si bien dit Alain, cette demande est des plus censée.Rien à rajouter, les haineux...barrraaa!

Alain
10/02/2008, 22h34
idriss djazairi a soulevé ce problème en pensant à ISRAEL qui possède l'arme nucléaire alors que les pays arabes voisins, ne l'ont pas ,c'est tout
Sans blague ? Et ben ..... En voilà une nouvelle !

,pourquoi certains forumistes ne voient pas plus loin que le bout de leur nez ?
Je te renvoie la politesse.

btp50
11/02/2008, 11h26
pourquoi certains forumistes ne voient pas plus loin que le bout de leur nez ?
Le bout de mon nez me dit qu'une telle revendication est stupide et qu'une telle formulation est faites pour prendre les gens pour des deumeurés et c'est du n'importe quoi.
Ou bien ce representant fait de l'huile de coude pour justifier sa paye, cela rime à quoi qu'un pays arabe demande à l'OTAN ou meme à la Russie de le proteger contre Israel. Il aurait mieu fait de formuler sa phrase autrement et d'une façon plus claire en ces termes :
" PROTEGER NOUS CONTRE VOUS ". Cela aurait était plus simple et cela aurai eu le merite d'etre rigolo.
.

Alain
11/02/2008, 13h11
@btp50
"PROTEGER NOUS CONTRE VOUS ". Cela aurait était plus simple et cela aurai eu le merite d'etre rigolo
Envoie lui un email avec ta proposition.


Bref.

Les traités sont actuellement la forme la plus abouti de contrôle de l'armement nucléaire. Ils contiennent des clauses de vérification, on s'interdit des déploiements (l'histoire des Pershing), il y a des vérificateurs, des sorties de matériel pour les satellites, etc … Les traités permettent de limiter des craintes et aussi la course aux armements des années 60-70.

Il y a des traités de non proliférations, des traités de zone dénucléarisée (ici (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/FD001314.pdf) Article technique, qu'on peut survoler, pour mesurer la complexité des montages internationaux).

Egalement, en février de la même année, la Mongolie déclarait son territoire « exempt d’armes nucléaires » (nuclear weapons free). Si l’accord entre la République de Corée et la République démocratique populaire de Corée restait suspendu pour sa mise en œuvre effective à l’évolution des relations diplomatiques entre les deux Etats, le 4 décembre 1998, l’Assemblée générale des Nations Unies adoptait une résolution reconnaissant à la Mongolie un statut de territoire dénucléarisé.

Il n'y a actuellement 0 tête nucléaire dans les pays arabes. Et des milliers ailleurs (Russie, Israël, EU en Turquie, France, UK …). On peut quand même admettre que ces pays aimeraient qu'on considère et avalise ce fait officiellement. Actuellement c'est le flou.

Israël, par son refus de signer le TNP (et donc la surveillance de ses installations par AIEA) empêche la mise au point de traités de cette sorte dans la zone. L'Iran est menacé par les EU, alors que son état nucléaire est très petit ou nul. De plus l'Iran peut aussi se mettre à se nucléariser, avec l'aide des russes, ce qui relancerait l'escalade. L'ambassadeur propose un type de traité où la nucléarisation d'Israël est reconnue, la situation locale encadrée par un traité. L'Iran ne pourra alors pas se soustraire à la même contrainte qu'Israël, les russes devront plus de transparence et les EU ne pourraient plus faire ce qu'ils veulent.

Il propose aussi que les pays arabes, non dotés de nucléaire, soient ipso facto protégés, considérés comme non agresseurs, ceci afin de répondre aux menaces israéliennes, des guerres dites préventives, que les EU ont aussi dans leurs doctrines.

C'est juste un survol, c'est jeu d'échec, avec des pions qu'on avance.

Distro
11/02/2008, 14h56
Pourquoi stupide ? est-ce que le traité de non-prolifération nucléaire n'est pas stupide ? c'est une proposition qui permet d'annuler le traité ou de le completer pour une meilleur justice.

SpArOwMe
11/02/2008, 15h28
que doit-on comprendre?????
apres quelques jours de la tenue du seminaire de la lutte contre la prolifération nucléaire au maroc
a laquelle elle n'a pas assistée (l'algerie)
et mainetenant elle donne son avis comme ca, comme par hasard sans evenement international, ni occasion appropriée

excusez moi, mais bien que je suis d'accord avec vous sur tous vos interpretations sur le danger d'israel... et pakistan, inde....et tout ca
mais je vois pas où se trouve son implication dans ce cet evenement purement algerien

(on dirait que boutef a fait un cauchemar, où il etait attaqué par le nucléaire et que le lendemain il demandait que cette déclaration soit faite)

et pour tout dire, je crois que quelqu'un essaye de se faire innocenter ( chose un peu mal faite, et pas trop convaincante )

si ces paroles prensetaient plus de credibilité, l'algerie aurait demandé le droit de ratifier l'Initiative Globale de Lutte contre le Terrorisme Nucléaire, "rejoignant les Etats-Unis, la Russie, l'Allemagne, le Maroc, l'Australie, le Canada, la Chine, la France, le Royaume-Uni, l'Italie, le Kazakhstan, la Turquie et l'AIEA en tant qu'observateur".

Alain
11/02/2008, 15h57
Merci pour l'info.

Que doit-on comprendre ? Et bien je n'en sais fichtre rien, si il y a politicaillerie derrière, je n'ai pas de micro caché ! J'ai rebondi sur cette proposition originale. Puis je suis allé voir ce qu'il en retournait à partir des déclarations publiées sur Internet.

PS : Que ceux qui savent quelque chose (surtout ici sur un sujet pas simple) s'expriment posément. Ce serait préférable au lieu des insultes ou d'onomatopées sans intérêt. Qui tuent les fils qui pourraient être intéressants.

jawzia
11/02/2008, 16h31
seminaire de la lutte contre la prolifération nucléaire au maroc
Il s'agissait d'un séminaire sur "le terrorisme nucléaire" et les actes malveillants impliquant des matières radioactives.

Le sujet ici est autre. Il concerne les états.

Si les uns sont interdits, à juste titre, de developper un armement nucléaire au nom de la non-prolifération, il serait logique de demander aux "détenteurs" de s'imposer quelques restrictions.

SpArOwMe
11/02/2008, 17h03
Il s'agissait d'un séminaire sur "le terrorisme nucléaire" et les actes malveillants impliquant des matières radioactives.

Le sujet ici est autre. Il concerne les états.

Si les uns sont interdits, à juste titre, de developper un armement nucléaire au nom de la non-prolifération, il serait logique de demander aux "détenteurs" de s'imposer quelques restrictions.
je précise:

voila l'organisation

"l'Initiative Globale de Lutte contre le Terrorisme Nucléaire"

et voila le theme

"renforcer les liens entre les agences chargées de la lutte contre le terrorisme et celles chargées de traiter la prolifération nucléaire"



Donc, ils ont bien discuté la proliferation nucleaire!!

jawzia
11/02/2008, 17h12
A l'ouverture du séminaire, Omar hilale précise:
Excellences
Mesdames et Messieurs,

Il m’est agréable de vous souhaiter une chaleureuse bienvenue à Rabat, à l’occasion du « Séminaire sur la réponse urgente en cas d’actes malveillants impliquant l’utilisation de matières radioactives ».
et de rajouter
L’élargissement de l’Initiative Globale de Lutte Contre le Terrorisme Nucléaire (IGLTN) à de nouveaux partenaires témoigne, à bien des égards, de sa crédibilité, de son approche pragmatique et opérationnelle, de sa pertinence et de sa valeur ajoutée indéniable au référentiel onusien et aux efforts internationaux relatifs à la non prolifération nucléaire.

A part cela, c'est quoi le lien entre ce séminaire et le sujet ?

Alain
11/02/2008, 18h05
Oui, j'ai lu les sites, il semble que ce soit le "terrorisme" seul qui soit le thème. Le mot doit avoir de l'importance dans la doctrine EU.

J'ose une hypothèse : c'est que, par intérêts mutuels, les EU et Israël poussent à une analyse de la situation en termes de terrorisme et non en termes d'Etat nucléaire, cette situation criminalise l'Iran (état voyou) au lieu d'en faire un Etat normal, [salauds (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/pays-zones-geo_833/iran_420/droits-homme-iran_14359/index.html) ça OK], qui vise à sa défense comme tout Etat avec un poil de possibilité d'attaque, comme tout Etat aussi. L'Iran est une dictature mais le deux poids deux mesures est quand même assez patent sur ce sujet.

Ce serait alors cette distribution des rôles : Iran Etat terroriste, Israël hors TNP, EU au dessus des traités normaux, chef d'orchestre de la zone à discrétion, selon ses besoins. Hypothèse je le répète.

Je ne peux m'empecher de m'interroger le but de toute cette mascadare US et isareélienne ... Admettons qu'israel vise à la colonisation de la cisjordanie, comme c'est probable, c'est quand même un truc minuscule, qui ne mérite pas autant de militarisation. Quels sont les objectifs US .... la Russie ne menace pas militairement (alors pourquoi ces anti missiles ?), l'Iran parait un faux ennemi, pas si contrariant que ça. Certes il y a des bombes terroristes, mais c'est une question de police, d'inflitration, de renseignements, pas d'armée ...

Peut être simplement ça (http://www.lemagazine.info/spip.php?article663) :

Olga Gille-Belova, maître de conférences à l’université de Bordeaux, qui consacre un chapitre à cette question, écrit que les Etats-Unis doivent « tout simplement trouver à tout prix de nouveaux ennemis afin d’éviter une refonte en profondeur des cadres de pensée structurant la conception de la politique étrangère américaine ».

elbieroi
11/02/2008, 18h24
A travers ce forum on peut voir en directe, "live". le drame des pays arabes, musulmans, africains ... en fin les pays sous dev. on voit comment reagie les populations de ces pays. l'Algerie a eu l'idee et le courage de faire une proposition qui ne peut etre que benefique pour tout le monde, pour tout les pays incapable de developper l'arme nucleaire et nos chers marocains sur ce forum, se comportent comme une population detenant des milliers de missile a tete nucleaires. y en a meme qui trouvent l'idee stupides. Ou qui justifient leurs "rejet" de cette idee par le fait que l'Algerie n'a pas ratifie "l'Initiative Globale de Lutte contre le Terrorisme Nucléaire" !!!????. qui c'est derouler ou Maroc. On ne regarde pas l'idee, on regarde qui a propose l'idee.

SpArOwMe
11/02/2008, 18h57
@jawzia
voila l'article dont tu as tiré ton titre et la presentation, jeune afrique
et voila le lien pour les sceptiques, en bon nombre qu'ils sont.
http://www.jeuneafrique.com/jeune_afrique/article_depeche.asp?art_cle=APA33758unsmierialc0

j'ai constaté qu'ici, on peut pas faire croire une chose sans en donner la preuve, c'est comme au commissariat, la parole n'a pas lieu

Un séminaire international sur « la réponse urgente en cas d'actes malveillants impliquant l'utilisation des matières radioactives », a entamé ses travaux mardi à Rabat avec la participation d'experts en provenance d'une vingtaine de pays.

Cette rencontre de trois jours se tient dans le cadre de l'Initiative globale de lutte contre le terrorisme nucléaire (IGLTN) à laquelle prennent part plusieurs pays dont le Maroc, les Etats-Unis, la Russie, l'Allemagne, l'Australie, le Canada, la Chine, la France, la Grande-Bretagne, l'Italie, le Kazakhstan et la Turquie.

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) y participe aussi en tant qu'observateur.

Le Maroc, qui a abrité la première réunion de cette initiative en novembre 2006, a appelé, à l'ouverture de ce séminaire, à une coopération multilatérale entre les pays du Nord et du Sud pour faire face au terrorisme nucléaire.

Le lancement d'un plan d'action de ce programme est prévu en 2008 pour jeter les bases d'un partenariat entre les différents intervenants en matière de lutte contre le terrorisme et de lutte contre la prolifération nucléaire.
j'espere que dorenavant, j'aurais droit a plus d'approbation, sans avoir recours aux preuves

@ elbieroi
A travers ce forum on peut voir en directe, "live". le drame des pays arabes, musulmans, africains ... en fin les pays sous dev. on voit comment reagie les populations de ces pays. l'Algerie a eu l'idee et le courage de faire une proposition qui ne peut etre que benefique pour tout le monde, pour tout les pays incapable de developper l'arme nucleaire et nos chers marocains sur ce forum, se comportent comme une population detenant des milliers de missile a tete nucleaires. y en a meme qui trouvent l'idee stupides. Ou qui justifient leurs "rejet" de cette idee par le fait que l'Algerie n'a pas ratifie "l'Initiative Globale de Lutte contre le Terrorisme Nucléaire" !!!????. qui c'est derouler ou Maroc. On ne regarde pas l'idee, on regarde qui a propose l'idee.bah justement, rien n'est normal dans le contexte sur lequel a été présenté cette idée
de par le timing, et l'inexistence d'une conjoncture international marquante qui la suggère

et comme par hasard, jolie hasard, ca vient quelques jours, apres le seminaire au maroc

faut pas qu'on vous fasse un dessin quand meme, et meme en supposant le pire (certains sont non voyants) ,
vous sentez rien!!!

a mon avis , ca sent la politicaillerie

absent
11/02/2008, 19h20
A travers ce forum on peut voir en directe, "live". le drame des pays arabes, musulmans, africains ... en fin les pays sous dev. on voit comment reagie les populations de ces pays. l'Algerie a eu l'idee et le courage de faire une proposition qui ne peut etre que benefique pour tout le monde, pour tout les pays incapable de developper l'arme nucleaire et nos chers marocains sur ce forum, se comportent comme une population detenant des milliers de missile a tete nucleaires. y en a meme qui trouvent l'idee stupides. Ou qui justifient leurs "rejet" de cette idee par le fait que l'Algerie n'a pas ratifie "l'Initiative Globale de Lutte contre le Terrorisme Nucléaire" !!!????. qui c'est derouler ou Maroc. On ne regarde pas l'idee, on regarde qui a propose l'idee.
Tout à fait daccod avec toi.

Cest une idée très originale que propose l Algérie (et je ne dis pas cela parceque cest mon pays) et ça na rien avoir avec ce séminaire qui a eu lieu au maroc et qui parle de "terrorisme".

btp50
11/02/2008, 19h30
Je ne comprends rien à la politique qui consiste à faire de la figuration.
Et ce n'est pas parceque c'est un algerien ou l'Algerie qui le dit, mais aller discuter de proliferation nuclaire quand on à rien, est surealiste.
.
La proliferation à déjà était discuter et il y a bien longtemps, alors que meme l'Algerie n'était pas encore indépendante.
Les USA et l'URSS sont tomber daccord afin que eux seuls puisse detenir l'arme en question, meme la France s'est débrouiller seule pour acquerir et maitriser la technologie sans l'aide de l'allier americain, qui refusa d'ailleur de lui preter la main.
.
Le mur de Berlin est tombé. Dans un monde incertain et plein de surprises par les temps qui cours les ogives pointes d'autres directions.
Alors je me demande que vien faire l'avis d'un algerien ou meme d'une centaine de chef d'etat arabe dans une startegie nuclaire mondiale.
Je me met à la place de ce monsieur, si je parle comme lui j'aurais l'impression que mon interlocuteur se payera ma tete.
Il s'agit de suprematie, d'ou découle la survie meme des systèmes.
L'Algerie revendique la protection de qui et contre qui ?
On lui répondra comme à tout le monde " oui on vous protège contre vous meme "
.
.
Se basant sur le fait que “les puissances nucléaires reconnaissent, en principe, le droit de prémunir les États non dotés de l’arme nucléaire contre l’emploi ou la menace de l’emploi de ces armes”,
ca c'est du charabia qui ne veut rien dire, si l'amerique decide d'envoyer une bombe atomique sur Teheran, que fera la France, l'Angleterre, la Russie ??
Vous croyez qu'il bombarderons l'amerique ??
.
.
Idriss Jazaïry s’est interrogé alors : “Pourquoi ne pas reconnaître à nos États le droit d’obtenir des garanties à cet effet dans le cadre d’un instrument juridique international contraignant ?”.
La loi doit etre forte pour s'imposer, mais qui fait la loi ?
.
.
Partant de cela, le représentant algérien soulignera dans son intervention devant la conférence du désarmement à Genève que “l’Algérie accorde la plus grande importance à la question des garanties de sécurité à donner aux États non dotés de l’arme nucléaire, les mettant à l’abri de l’emploi ou de la menace de l’emploi de ces armes”.
Mais ils ont la garantie de la securité tant qu'ils ne deviennent pas une menace pour la paix du monde.
.
.

SpArOwMe
11/02/2008, 21h02
@far_solitaire
ça na rien avoir avec ce séminaire qui a eu lieu au maroc et qui parle de "terrorisme".oui vous avez toujours le droit de jouer à l'aveuglette

Le lancement d'un plan d'action de ce programme est prévu en 2008 pour jeter les bases d'un partenariat entre les différents intervenants en matière de lutte contre le terrorisme et de lutte contre la prolifération nucléaire.si ca continue de pas marcher, alors tant pis
parceque dsl, j'ai pas le braille

voila ce qu'il fallait plutout se dire
btp50:
L'Algerie revendique la protection de qui et contre qui ?

Sammi
11/02/2008, 21h16
Il y a en matiere de prolifiération nucleaire un dossier assez "hot" en ce moment qui est le dossier Iranien.
Chaque pays ou groupe de pays (UE, USA, Russie) preconise sa solution et ses methodes pour le solutioner.

Parmis ces pays, il y a un groupe de pays parmis lesquel l'Algérie et l'Egypte qui preconisent comme solution la denuclearisation de toute la region (Israel quoi) pour que les pays de la region ne trouve plus motivation à acquerir eux meme l'arme nucleaire.
Cette position elle ne date pas d'aujourd'hui ou d'hier, mais elle date de bien longtemps deja.

La polemique qui est entretenue par certains n'a vraiment aucun lieu d'être.

Sammi
11/02/2008, 21h21
" PROTEGER NOUS CONTRE VOUS ". Cela aurait était plus simple et cela aurai eu le merite d'etre rigolo.



Ce serait plutot, "protegez nous contre eux lui, sinon on se verra dans l'obligation de se doter nous aussi du meme arsenal que lui, ceux la meme que vous refusez que nous, arabes, possedons" ... en gros ^^

btp50
11/02/2008, 21h34
Parmis ces pays, il y a un groupe de pays parmis lesquel l'Algérie et l'Egypte qui preconisent comme solution la denuclearisation de toute la region
.
La polemique qui est entretenue par certains n'a vraiment aucun lieu d'être.
Il n'y a aucune polemique.
Ce sont ceux qui parlent de dénuclerisation qui polemiquent inutilement
Ces chefs d'états preconisent cette solution par dépit ou quoi ?
Au nom de quoi ils s'arrogent le droit d'engagent les générations futures avec des traités ?
Et pourquoi vouloir désarmer Israel ?
Qui nous dit que dans l'avenir Israel ne changera pas de camps ?
Ils ont un douloureux souvenir avec l'occident, ajoute à cela que les arabes se paganisent lentement mais surement, alors tu sais ! islam, judaisme, religion ne voudrons plus rien dire dans l'avenir.
.
.

jawzia
11/02/2008, 21h55
Des belles paroles ... Sauf qu´il faut avoir les moyens de ses ambitions.
Je ne comprends rien à la politique qui consiste à faire de la figuration.
C'est un point de vue, défendable mais qu'il faudra défendre jusqu'au bout sous peine de faire dans la logique à géometrie variable.

A part le G8, personne n'a les moyens de sa politique et fera donc forcément dans la figuration que ce soit à l'ONU et les relations internationales, l'OMC et le commerce mondial, Kyoto et les questions d'environnement, l'OMS et la lutte contre le sida .....

Réduisons l'ONU, L'OMC, l'OMS et toutes les organisations mondiales au groupe des 8. A part eux, personne n'aura droit de cité et surrtout aucun droit à la parole.

Annabi
11/02/2008, 23h24
À voir certaine intervention, on donnera davantage du crédit à John Bolton quand il disait qu'il faut carrément rasé quelques étages à l'ONU?!
Le tolé qui s'en suivie n'a laissé personne indéfferent.

Cookies