PDA

Voir la version complète : Un Chinois poursuit Yahoo et Google


Thirga.ounevdhou
12/02/2008, 08h01
Dans une lettre ouverte datée de la semaine dernière, le professeur chinois Guo Quan affirme son intention de poursuivre les deux moteurs de recherche pour l'avoir exclus de leurs résultats.

Après avoir fondé un parti démocratique s'opposant au régime actuellement en place, Guo a été démis de ses fonctions au sein de l'université où il travaillait pour avoir enfreint la constitution chinoise, qui stipule que la Chine doit être gouvernée sous le leadership du Parti communiste. Il y travaillait comme expert en littérature classique chinoise et sur le massacre de Nanjing, pendant lequel des civils chinois ont été tués par des Japonais en 1937.

Selon le professeur, les moteurs qui censurent les résultats de recherches contenant son nom «ont enfreint [ses] droits politiques», tout comme la cyber-police chinoise l'a fait en fermant son blogue l'année dernière. «Ils ont enfreint mon droit à mon nom et le droit de tous les Guo Quan, puisqu'on n'y trouve rien sur ce nom.»

Les moteurs de recherche prétendent quant à eux ne rien pouvoir y faire, puisqu'ils se doivent de suivre la ligne de conduite dictée par le gouvernement chinois pour pouvoir faire affaires au pays. Guo dit comprendre la décision de Baidu, un moteur de recherche basé en Chine, mais croit que Google et Yahoo, des compagnies américaines, ne devraient pas censurer leurs résultats en Chine.

«J'espère que la poursuite sensibilisera la population quant aux droits humains en Chine. L'Internet devrait être libre,» confiait Guo au Times.
- Branchez-Vous

Cookies