PDA

Voir la version complète : Microsoft lancerait son « télescope mondial » le 27 février!


Thirga.ounevdhou
21/02/2008, 13h53
[/URL] (http://www.sur-la-toile.com/blog-3-1-Astronomie.html)Des rumeurs courent depuis quelques semaines. Microsoft prépare quelque chose de spécial pour la conférence TED (Technology, Entertainment, Design) qui se tiendra à Monterey en Californie, le 27 février. Quelque chose qui « a fait changer la façon de voir le monde » de Robert Scobble, ex-employé de Microsoft, qui s'est gardé d'en dire davantage puisqu'il est toujours tenu par son contrat de confidentialité. C'est Dan Farber, de ZDNet, qui trouve le pot aux roses : Microsoft lancerait un Google Earth de l'espace: le Worldwide Telescope!

On en avait [URL="http://www.sur-la-toile.com/article-4614-Vela-se-devoile-gr%E2ce-au-Web-2.0.html"]déjà parlé (http://www.sur-la-toile.com/blog-3-1-Astronomie.html), la technologie actuelle permet d'aller bien plus loin que les cartes satellitaires de notre planète. L'espace sera bientôt à portée de tous, grâce à la magie de l'internet haute vitesse. La dernière version de Google Earth permet déjà d'observer les constellations et certaines photographies.

Le projet de Microsoft irait encore plus loin en permettant des sortes de visites guidées des points les plus intéressants de notre ciel, avec des hyperliens offrant explications et contenu multimédia. Ce logiciel permettrait donc au commun des mortels d'avoir son planétarium de salon, et de se laisser guider par des experts.

Tout a commencé en 1993, quand Curtis Wong s'est lancé dans la production d'un CD rom permettant de faire du tourisme virtuel dans notre ciel. Il a ensuite travaillé sur Skyserver, qui permet aux astronomes d'accéder aux données du Sloan Digital Sky Survey. En 2005, Curtis a collaboré avec le centre d'astrophysique d'Harvard, le Space Telescope Science Institute et l'Université Johns Hopkins pour créer le WorldWide Telescope, ou WWT, avec l'aide de Jonathan Fay de TerraServer (spécialiste en visualisation interactive d'imagerie aérienne).

Reste à voir en quoi consistera exactement ce logiciel qui a ému Scobble aux larmes. Mais s'il tient ses promesses, il s'agira sans aucun doute d'un outil éducatif hors du commun.

Sources: TED, Scobleizer

Cookies