PDA

Voir la version complète : Google lance son système d'insertion de pub au coeur des vidéos


Thirga.ounevdhou
23/02/2008, 17h39
Le moteur de recherche Google lance son une offre d'insertion publicitaire dans les vidéos. Baptisée AdSense for video, elle se compose de deux formats, dont un est disponible depuis plusieurs mois sur Youtube.

Après neuf mois de tests, Google propose de nouveaux modes d'intégration de publicités dans les vidéos. Le moteur de recherche se détourne ostensiblement du format qui est le plus répandu actuellement, les publicités insérées avant le démarrage d'un clip vidéo (dites pre-roll ads), pour proposer sa propre solution : le programme « AdSense for video (http://www.google.com/ads/videoadsolutions/index.html) ».

Google propose deux formats différents : tout d'abord, un encart animé qui apparaît au bas de la vidéo, en surimpression. Si l'internaute clique dessus, il lance une publicité vidéo à l'intérieur même du lecteur, qui interrompt le clip original. Cette technologie correspond à celle qui est disponible depuis plusieurs mois déjà sur YouTube (http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39372310,00.htm), et que Google a baptisée InVideo. Le moteur de recherche permet aux annonceurs de cibler leurs publicités par genre, données démographiques ou géographiques et selon l'heure de diffusion souhaitée.

Le second format est un encart texte, qui apparaît lui aussi en urimpression. Lorsque l'utilisateur clique dessus, il est redirigé vers le site de l'annonceur. Les publicités InVideo sont rémunérées en fonction du CPM (coût pour mille impressions) tandis que le format texte fonctionne sur la base du CPC (coût par clic).

Comme pour les liens sponsorisés classiques, éditeurs de sites, diffuseurs de vidéos et annonceurs sont mis en relation via un système d'enchères sur mots-clés.

Le programme « AdSense for video », actuellement disponible en version bêta, est ouvert aux éditeurs américains qui publient des sites en langue anglaise. Autre contrainte pour participer : toutes les vidéos diffusées sur un site doivent être vues au minimum un million de fois par mois. Google affirme qu'il ouvrira son programme à un réseau plus vaste d'éditeurs et à d'autres pays dans les mois à venir.

- ZDNET

Cookies