PDA

Voir la version complète : La Russie à la rescousse de la RASD


transit
27/03/2008, 11h55
Un «poids lourd» à la rescousse de la RASD



La Russie vient de donner un coup de massue diplomatique dans les certitudes marocaines sur la vision du règlement du dossier sahraoui. Par la voix de son ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, ce pays, véritable poids lourds qui fait un grand come back au sein du Conseil de sécurité, a plaidé pour une juste et stricte application des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU pour le règlement du conflit du Sahara Occidental qui oppose, voici déjà trente années, le Front Polisario et le Royaume chérifien.

Selon les propos du premier diplomate russe, suivi en cela par son vice-ministre des Affaires étrangères, Alexandre Iakovenko, nulle nuance n’est à déceler dans la position russe par rapport à cette question. A ce dernier titre, la position russe devait transparaître officiellement au cours des entretiens, mardi passé, entre Moscou et l’envoyé personnel du secrétaire général de l’Onu pour le Sahara occidental, Peter Van Walsum.
Un communiqué sanctionnant cette rencontre a fait état d’une position de principe russe qui s’attache à l’idée d’une solution politique sur la base des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU. Autrement dit, une solution qui se fonde sur le principe reconnu du droit à l’autodétermination du peuple sahraoui.
Le communiqué ne manque pas d’ailleurs de préciser l’importance d’une solution «mutuellement acceptée par les deux parties au conflit, (et qui) constituerait une des garanties importantes pour un règlement durable» de cette question.
Pour donner à voir, à travers cette position spécifique au Sahara occidental et au droit des Sahraouis, Moscou a tenu à préciser que cette position de principe russe vaut «dans la recherche de solutions aux autres conflits.»
La Russie qui a affirmé avoir prêté une attention particulière à l’application des résolutions
1 754 et 1 783 du Conseil de sécurité sur la base desquelles quatre rounds de négociations avaient eu lieu entre le Maroc et le Front Polisario à Manhasset aux Etats-Unis, a bouleversé certaines certitudes et fait pencher la balance diplomatique, à travers cette position, en faveur du Front Polisario dont le représentant en Russie, le Dr Ali Salem Mohamed Fadel, tout en se félicitant de la constance de la Russie quant à ces positions de principe en matière de droit des peuples, n’a pas manqué de mettre en exergue l’attachement de ce pays à la légalité internationale. «C’est une position de principe qui place les questions cruciales dans leur véritable contexte et le Front Polisario ne peut que s’en féliciter», devait souligner le Dr Ali Salem Mohamed Fadel. Une occasion pour ce diplomate sahraoui de réitérer les positions du Front Polisario par rapport à la solution colonialiste que le Maroc entend imposer aux dépens de la légalité internationale et du droit du peuple sahraoui à disposer de lui-même. Une occasion aussi pour rappeler l’attachement indéfectible du Polisario «aux résolutions du Conseil de sécurité de l’Onu, notamment les résolutions 1 754 et 1 783 qui réaffirment que les parties au conflit, en l’occurrence le Maroc et le Front Polisario, doivent aller aux négociations – avec bonne foi – et en étant animées d’une réelle volonté de parvenir à une solution pacifique permettant au peuple du Sahara occidental d’exercer en toute liberté son droit à l’autodétermination.» Le responsable sahraoui a souligné, à ce propos, que «le Front Polisario était allé aux quatre rounds de négociation avec bonne foi et en étant disposé à négocier avec l’espoir de parvenir à une solution au conflit sur la base des résolutions du Conseil de sécurité de l’Onu». Il a rappelé, dans ce contexte, que «le 10 avril 2007, le Polisario avait présenté trois propositions au moment où le Maroc n’en avait
présenté qu’une seule, à savoir ce qu’il appelle l’autonomie, alors qu’aucun pays au sein de l’Onu ne reconnaît sa souveraineté sur le Sahara occidental». «Nous espérons que le Maroc reviendra à la raison et que la parole soit donnée au peuple sahraoui afin de sortir de cette situation imposée depuis plus de trois décennies suite é l’invasion et l’occupation par le Maroc d’une partie de son territoire», a-t-il conclu.



27-03-2008

Ahmed Rehani

absent
27/03/2008, 11h59
Sahara :La position de principe de Moscou consiste en un règlement politique basé sur les résolutions de l'ONU (Lavrov)


Moscou, 26/03/08- Le ministre russe des Affaires étrangères, M. Serguei Lavrov, a affirmé mardi que la position de principe de son pays concernant le conflit du Sahara "consiste en l'adoption d'un règlement politique sur la base des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité, mutuellement acceptées par les parties concernées et approuvées par le conseil".


M. Lavrov s'exprimait lors d'une rencontre avec l'envoyé personnel du Secrétaire général de l'ONU pour le Sahara, Peter Van Walsum, actuellement en visite de travail à Moscou.
M. Van Walsum s'est également entretenu avec le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Alexandre Iakovenko (chargé des questions liées à la participation de la Russie aux organisations internationales, des affaires juridiques et économiques internationales, de la coopération humanitaire et dans le domaine des droits de l'Homme), indique le ministère russe des affaires étrangères dans un communiqué diffusé sur son site Internet.
La partie russe a souligné que "le principe de l'acceptation mutuelle du modèle de règlement par les parties au conflit constitue l'une des garanties importantes pour une solution à long terme" à cette question, ajoute le communiqué, affirmant que Moscou est attachée à ce principe quant au règlement des autres conflits.
Au cours de cette rencontre, "un intérêt particulier a été accordé à la mise en oeuvre des résolutions du Conseil de sécurité 1754 et 1783 conformément auxquelles quatre rounds de négociations directes entre le Maroc et le polisario se sont tenus à Manhasset aux Etats Unis, sous l'égide des Nations Unies", indique la même source.

absent
27/03/2008, 12h06
Un «poids lourd» à la rescousse de la RASD

Je ne vois rien de nouveau dans ce qu´a dit le ministre des AE russe a propos de ce sujet, et je ne vois aucune rescousse de la Russie de qui que ce soit sur cette affaire. Appliquer les résolutions de l´ONU c´est ce que tout le monde cherche dans cette affaire mais chacun lit ces résolutions avec ses propres lunettes.

Encore un article avec un titre pompeux pour la consommation interne en Algérie, et ne trompe peut être que l´auteur lui-même et quelques malavisés dans l´opinion publique algérienne.

rodmaroc
27/03/2008, 12h09
s'il y a un ''poid lourd'' qui aide le polisario ca ne peut etre que l'algerie, enfin si on peut parler de poid lourd.

nacer-eddine06
27/03/2008, 12h25
non l algerie est le boeuf et dans cette histoire le maroc campe le role de la grenouille:mrgreen:

rodmaroc
27/03/2008, 12h30
@solas
ben oui un boeuf ca pese dans les 500kg donc c'est un poid lourd.:mrgreen:

nacer-eddine06
27/03/2008, 12h32
et la grenouille
ach hal

rodmaroc
27/03/2008, 12h34
Quelle grenouille? t'as vu une grenouille dans le coin? parce que là on parle en general.On ne vise personne :)
C'est toi qui compare l'algerie a un boeuf pas moi.

myra21
27/03/2008, 12h37
S'est il pas malheureux tout ça.
D'un coté ils veulent le beurre et l'argent du beurre.
Et d'un autre ils essayent de la jouer FINE......

nacer-eddine06
27/03/2008, 12h39
celle dont on entend les croassements depuis une semaine
pour etre honnete depuis l ouverture de ce forum:mrgreen:

rodmaroc
27/03/2008, 12h58
C'est un petard mouillé cet article en fin de compte.

othman86
27/03/2008, 13h01
comme tout les articles du forum non ? :rolleyes:
franchement il y a combien de Maroc vs Algerie dans ce forum on devrait les ressencer pour le Fun ^^

houari16
27/03/2008, 13h28
posté par slamry

Appliquer les résolutions de l´ONU c´est ce que tout le monde cherche dans cette affaire mais chacun lit ces résolutions avec ses propres lunettes.

-uniquement le Makhzen doit porter des loupes...? il lit autrement les résolutions ...?

-toutes les résolotutions de l ONU plaide en faveur du peuple sahraoui , le referendum d autodermonation ...,
- pour rappel : feu H II a joué , lui aussi un role favorable de bonne foi en annonçant la résolution de l ONU le referendum d autodermination lors de l accord du cessez le feu avec polisario ....

houari16
27/03/2008, 13h56
posté par rodmaroc
C'est un petard mouillé cet article en fin de compte.

rodmaroc , plutot une bombe dans un futur proche qui va faire une déflagration politique en Europe ...
L europe a nié la question sahraoui comme une affaire de décolonisation ? et va se frotter et fouiner coté URSS ..... , ses conséquences politiques dans l avenir seront graves pour l Europe ...donc évidemment la Russie sera dans le future à la rescousse de la RASD ...

absent
27/03/2008, 14h23
le referendum d autodermonation ..

Les resolutions de l´ONU parlent d´autodetermination et pas de referendum. Il n´ y a qu´Alger et Tindouf qui parlent de referendum.

mansali06
27/03/2008, 14h53
l´ONU parlent d´autodetermination et pas de referendum

Les bras me tombent par terre.

C'est comme le Pain au Chocolat.
C'est parce qu'il y a du chocolat dedans.

Pain au chocolat = autodétermination.
Référendum = chocolat.

bbyasmo
27/03/2008, 15h29
1- Combien de resolutions de l'onu en faveur de la palestine sont appliquees : reponse = aucune
2- Combien de resolutions de l'onu contre l'irak sont appliquees: reponse= toutes et a la lettre meme celles non fondees.

On ne fait que perdre du temps pour les sahraouis de tindouf si on attend de l'ONU de resoudre leur prob. 30 ans de misere absolue et un avenir flou.
Allah ykoun fi 3oukoum a sahrawa.

chicha51
27/03/2008, 15h51
"à la rescousse" .

Est ce à dire que la mahzala rasdienne est dans de beaux draps ?

La Russie devrait plutot songer à donner l'independance aux tchetchenes qui , eux , sont un peuple qui a toujours existé.

Les sahraouis, eux , se trouvent dans tous les pays du Maghreb .

Ou on leur "crée" un etat ensemble ( du Maroc jusqu'en libye) ou on conserve la situation qui a toujours prévalue c'est à dire chaque pays disposant de son prolongement saharien.

houari16
27/03/2008, 16h31
Les sahraouis, eux , se trouvent dans tous les pays du Maghreb .

chicha 51
.................................................. .................................................. .

Et la russie va etre contre l europe ( France ) ainsi va soutenir le polisario de liberer leur territoire de Saguiet El Hamra Et Oued Eddahad ...politiquement à l ONU .

bbyasmo
27/03/2008, 18h08
"houari16"

Tu nous fais signe quand ca sera fait.

houari16
27/03/2008, 20h57
posté par bbyasmo

"houari16"

Tu nous fais signe quand ca sera fait.

Pas besoin de quiconque , la réponse tu l as déja de la Russie :


{ Un communiqué sanctionnant cette rencontre a fait état d’une position de principe russe qui s’attache à l’idée d’une solution politique sur la base des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU. Autrement dit, une solution qui se fonde sur le principe reconnu du droit à l’autodétermination du peuple sahraoui. }

bbyasmo
27/03/2008, 21h23
houari16

1- Combien de resolutions de l'onu en faveur de la palestine sont appliquees : reponse = aucune
2- Combien de resolutions de l'onu contre l'irak sont appliquees: reponse= toutes et a la lettre meme celles non fondees.
ce qui entraine une perte de la palestinne et une destruction totale de l'irak. le tour est entrain de se jouer pour la syrie et l'iran.

L'ONU EST LA QUE POUR CREER LES PROB PAS POUR LES RESOUDRE.

On ne fait que perdre du temps pour les sahraouis de tindouf si on attend de l'ONU de resoudre leur prob. 30 ans de misere absolue et un avenir flou.
Allah ykoun fi 3oukoum a sahrawa.

houari16
27/03/2008, 21h49
L'ONU EST LA QUE POUR CREER LES PROB PAS POUR LES RESOUDRE.

bbyasmo
.................................................. ..............................................




Adresse là à l ONU pas à moi ...tu auras une réponse de l ONU que c est la fuite en avant du Maroc , peur du referendum d autodermination .

marok1
27/03/2008, 22h26
Ca ne doit pas être une "rescousse" de principe alors. Simple opportunisme géostratégique. Car si on voit la position Russe sur le Kosovo, la Tchétchénie et le Tibet, on ne peut pas dire qu'ils sont franchement pour l'autodétérmination des peuples.

houari16
27/03/2008, 22h56
Simple opportunisme géostratégique , oui ! imposée par les europeens , donc la reponse des russes va etre trés dur envers eux par effet boomérang d avoir fouiner coté de l ancienne URSS ..
le sous entendu russe , "" rescousse "" cad faire du genou en soutenant les sahraouis à l ONU ...

marok1
27/03/2008, 23h13
La russie n'est pas un super-héro. Ca reste une dictature qui ne présente aucune alternative au néo-libéralisme européen et américain.

Le problème du Sahara est un problème trop ancré dans les consciences concernées, et ce n'est ni l'opportunisme russe ni le désinterêt occidental qui va le regler.

houari16
27/03/2008, 23h45
Le problème du Sahara est un problème trop ancré dans les consciences concernées ..

marok1
.................................................. .................................................. .

Oui ancré dans les consciences de part et d autre de maniere differente ...l entettement du Maroc de maintenir la colonisation du SO et la détermination du peuple sahraoui qui aspire à liberer son territoire..

bbyasmo
28/03/2008, 00h14
Le problème du Sahara est un problème trop ancré dans les consciences concernées ..

marok1
____________________________________________

Il le restera encore un bout de temps pour la prochaine generation. Tres difficile de surmonter le blocage psichique.

Il faut que la societe civile participe à unifier les deux peuples, j'ai lu quelque part que le chanteur Abdel Wahab Doukkali à composé une chanson appelée Montparnass comme reaction a un acte criminel du racisme francais dans la victime était un frere algerien dans le quartier Montparnass à Paris dans les annees 80. C'est un bon exemple de ce que peut jouer la societe civile.

mouhcouscous
28/03/2008, 03h04
Le problème du Sahara est un problème trop ancré dans les consciences concernées, et ce n'est ni l'opportunisme russe ni le désinterêt occidental qui va le regler.

Bonojur hbibna MAroc1 , et d'apres toi qui va le reglé ,ce probléme épineux qui perdure depuis déjà trois décennies .

marok1
28/03/2008, 12h16
Bonojur hbibna MAroc1 , et d'apres toi qui va le reglé ,ce probléme épineux qui perdure depuis déjà trois décennies .

Il faut savoir que personne ne détient la baguette magique, ni l'Algérie, ni le Maroc et encore moins le Polisario. Ce qui bloque le problème ? C'est avant tout le cantonnement de ce dernier dans des appareils reppréssifs étatiques sclérosés et dictatoriaux. Tant qu'on refusera des débats internes sur ce sujets dans les deux camps, tant que les populations concernées seront libérées de l'étouffement médiatique et de la propagande, ce contentieux restera et durera jusqu'à l'éternité. Et permets moi d'être pessimiste, mais ce n'est pas demain la veille qu'on verra des régimes démocratiques dans nos pays, avec toute la bonne volonté du monde...

Mais je reste utopiste, et je préconise une fédération maghrébine pour le réglement du conflit.

Cookies