PDA

Voir la version complète : Près de 20 milliards pour l’Algérie rurale


jawzia
07/04/2008, 09h13
Le gouvernement va consacrer 18 milliards de dollars pour le développement des zones rurales d’Algérie selon le ministre délégué Rachid Benaïssa.
lundi 7 avril 2008.

Invité du forum de l’ENTV, samedi soir, le ministre délégué chargé du Développement rural Rachid Benaïssa a défendu le nouveau programme, « le renouveau rural » qui s’étale de 2007 à 2013 et qui est destiné, soutient le ministre, à « donner un sens au monde rural » en Algérie. Le nouveau programme s’articule en fait autour de projets de proximité de développement rural intégré (PPDRI) couvrant la réalisation d’ouvrages à usage individuel soutenus par des fonds publics, du moins en théorie si on prend en compte la bureaucratie qui a encore de beaux jours dans notre pays, sans oublier les difficultés rencontrées pour contracter les crédits bancaires nécessaires pour le lancement d’un quelconque projet. A ce sujet, le ministre délégué a assuré qu’un système informatisé d’information national est mis en place pour assurer le suivi et l’évaluation des différents projets de proximité et ce, dans le but, affirme-t-il, de garantir une plus grande transparence dans la mise en oeuvre de la nouvelle politique de renouveau rural en Algérie. Bref, Rachid Benaïssa qui semble mettre beaucoup d’espoirs dans ce programme, a affirmé que l’objectif est « d’offrir au monde rural un même niveau de vie que celui des citadins ».

Ainsi, le gouvernement a consenti près de 20 milliards de dollars durant les trois prochaines années pour le financement des projets de proximité inscrits dans le cadre de la stratégie nationale du « renouveau rural », a indiqué le ministre délégué en soulignant que quelque 3.970 projets de proximité sont inscrits dans ce budget. L’invité du forum hebdomadaire de l’ENTV qui précisera que 765 projets sont en cours de réalisation, a fait savoir que 3 milliards de dollars sont déjà engagés dans ce cadre. Aussi, 43 wilayas ont adhéré à cette nouvelle politique dont les objectifs, poursuit-il, sont, entre autres, « la modernisation des espaces ruraux » en Algérie, « la répartition des activités économiques dans le monde rural » ainsi que « la protection et la valorisation du patrimoine rural matériel et immatériel ». Il soulignera également que pas moins de 3.900 associations ont adhéré à la démarche de son département, par l’organisation de campagnes de sensibilisation et d’information dans le milieu rural. Il faut savoir que la population rurale représente 40,5% de la population totale de l’Algérie, soit 13.800.000 habitants. Sur 1.541 communes recensées, 979 relèvent de territoires ruraux, a indiqué Rachid Benaïssa.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran

Cookies