PDA

Voir la version complète : L'ENTV au service d'Abdelaziz Bouteflika


Zacmako
08/05/2008, 10h04
Message reçu. A vous.
par Ahmed Saïfi Benziane

Un titre à la tournure puisée dans un verset, des images qui ressemblent, en tout point de vue, à un passé qui ne veut plus de nous, autant que nous ne voulons plus de lui, un gestionnaire des deniers publics habillé en milliardaire avec une éternelle pochette sous forme de star à la Peter Oustinov, des caméras qui auraient dû se déplacer là où on a besoin de voir plus clair et le tout aboutit péniblement à un documentaire qui nous fait découvrir une autre Algérie. Celle qui va très bien et à laquelle il ne manque ni route, ni eau, ni pomme de terre et où les étrangers se bousculent pour dévorer les couleurs célestes du Grand Sud. Une Algérie où il n'est permis de dire que de bonnes choses, les mauvaises doivent être tues parce qu'elles sont vraies.

Le message facile à décoder est celui de la réussite du président de la République là où toute l'Algérie a échoué, une fois de plus. Décidément, l'ENTV n'arrêtera pas de nous faire remercier le ciel et l'Occident de nous avoir accroché au bout de nos paraboles. «Ouama adraka mal Djazaïr», titre de l'émission du dernier vendredi soir, mais aussi une occasion de plus pour se le répéter et répéter, encore, jusqu'à épuisement.

Quelle mouche a donc piqué nos compatriotes de la télévision nationale à trois têtes pour se croire obligés de faire le bilan de la période 1999 à 2009, alors que nous ne sommes qu'en 2008? C'est, en effet, la première fois qu'un bilan est fait par anticipation là où même le bilan de la guerre de Libération n'est pas encore arrêté? Celui de toute une indépendance bute, quant à lui, sur les passifs et l'argent du pétrole restera l'énigme du siècle. Cela rappelle l'ère des Soviets et de la glorification des leaders pères des nations, aimés des peuples. C'est une autre ère et la globalisation n'a laissé sur ses traces que l'amour de la richesse et celle de la concurrence déloyale. Aujourd'hui, que le risque d'avoir plus faim l'emporte sur celui de mourir plus vite, n'est—il pas grand temps d'ouvrir les yeux sur ce que nous renvoie la réalité et cesser de rédiger les demandes d'emploi par caméra interposée? Ça en coûte à l'Etat «Ouama adraka ma l'avenir» devrions-nous dire, alors que l'Etat met dans la cagnotte du soutien des prix des produits de première nécessité, de quoi lancer plus de mille petites entreprises et que l'Occident s'emploie, nuit et jour, pour se passer du pétrole grâce à sa recherche scientifique et au développement humain, résultats d'années de travail sans paroles, sans glorification. Par simple devoir envers une communauté qui place sa confiance en des hommes qui désirent se mettre à son service et via des urnes transparentes. Réellement transparentes.

Il n'est nul besoin de démontrer aux Algériens ce qu'ils voient mais plutôt ce qu'il ne voient pas et que cachent les écrans de fumée qui montent de la colère des jeunes. C'est aussi par là que les caméras de l'ENTV devraient passer, même par omission. Entre deux émissions où l'on puise les titres dans le verset d'El Q'aria qui se termine, rappelons-le, par «Naroun Hamia».
Quotidien d'Oran

l'imprevisible
08/05/2008, 10h15
Quelle mouche a donc piqué nos compatriotes de la télévision nationale à trois têtes pour se croire obligés de faire le bilan de la période 1999 à 2009, alors que nous ne sommes qu'en 2008?

:15: Aâsr assurâa (l'ère de l'accélération, ou devrais-je dire à la vitesse de la lumière)

L'ENTV est ses fracas, est-elle en avance sur son temps ? Pas sûr, pas sûr...attendu qu'elle est dans un monde imaginaire.

Quand on a un traitre chez soi, c'est affligeant !:61:

bledard_for_ever
08/05/2008, 10h29
J'ai regardé l'émission. Cela est vrai c'était une présentation "positive" des réalisations "présidentielles" avec tous les chiffres.

Il aurait été plus équilibré de montrer aussi les "ratages" car ils existent.

Le DG de l'ENTV s'en est presque excusé en introduction en disant que ce n'est pas une émission à la gloire du président car celui-ci n'aime pas cela. mais c'était maladroit.

Ceci dit, sur la même chaine il y a d'autres emissions qui decortiquent les projets et des contradicteurs sont régulièrement invités. Je pense notamment à l'emission "sur le vif".


Personne n'est obligé de regarder l'entv car d'autres chaines sont captées en algérie et face à la subjectivité de ces chaines voir la haine de certaines , l'entv est à son tour subjective pour équilibrer.....

De toute façon l'audio-visuelle en algérie s'ouvrira mais il faut le faire progressivement pour ne pas sombrer dans l'anarchie en image comme c'ets le cas de la presse écrite en ce moment.

ça serait bien que des privés algériens compétents objectifs et soucieux de l'intérêt du pays et non celui des leurs y investissent.

l'imprevisible
08/05/2008, 10h47
J'ai souvenir, dans les années 90's, d'une ENTV de "qualité" je le met entre parenthèse, car c'est mon appréciation personnelle et qui n'engage que moi.

Mais ces dernières années, c'est un gavage. La médiocrité des services ne sont pas dignes du journalisme algérien, vraiment pas dignes.

Les choses ne sont, certes pas inertes, elles ne stagnent pas, mais des rétrospectives critiques "constructives" ne seront pas un luxe.

Le pays n'est pas une fabrique, mais une dynamique, qui suit des courbes fluctuelles, faire l'éloge d'El Mouradia ne doit pas être des prérogatives de l'ENTV.

Ce n'est pas une exclusivité algérienne, quand on est face aux autres médias les mélodies ne sont pas meilleures.

Aujourd'hui les médias sont une armes redoutable, ils pèsent lourd, très lourd.

L'ENTV est m-é-d-i-o-c-r-e, c'est désolant, personnellement ça ne me réjouie pas du tout bien au contraire, je scrutait son programme pour pouvoir profiter d'une émission de qualité. Elles sont très très rares, voir inexistantes.


.

bledard_for_ever
08/05/2008, 11h00
L'ENTV est m-é-d-i-o-c-r-e, c'est désolant, personnellement pas ça ne me réjouie pas du tout bien au contraire, je scrutait son programme pour pouvoir profiter d'une émission de qualité. Elles sont très très rares, voir inexistantes.

moi je regarde "sur le vif", je regardais "nass mlah city" je regarde "saraha raha" je regarde "l'fhama" etc....

taurus
09/05/2008, 17h09
SBAH EL KHEIR et il faut pas oublier notre chere PRESSE (pas tous bien sur ) INDEPENDANTE hihihih surtout arabophone hihihihihihihi :mrgreen: car elle c'est du 3inani

l'imprevisible
09/05/2008, 20h14
Une sélection, selon les recommandations de bledard :lol:




http://www.youtube.com/v/IyxBMFhIfuA&hl=fr

http://www.youtube.com/v/F1ZaSTsbj3A&hl=fr

http://www.youtube.com/v/ibsSq74Lvwo&hl=fr

tizi oualou
09/05/2008, 20h24
Personne n'est obligé de regarder l'entv car d'autres chaines sont captées en algérie et face à la subjectivité de ces chaines voir la haine de certaines , l'entv est à son tour subjective pour équilibrer.....

@bledard

pas trés gentil de dire ca pour des millions d'algeriens qui sont justement "obligés" de regarder d'autres chaines de televisions etrangeres !
ta formule magique fait des ravages chez les algeriens, ca les a completement rendu irrationnels dans le sens qu'ils pensent qu'ils ont la liberté de choisir leur chaines télé comme "tout le monde" alors que :
NOUS AVONS UNE SEULE CHAINE et elle est infecte, et propagandiste,
imaginez un peu la presse ecrite occidentale presente en algerie, mais seul El moudjahid trone sur les kiosques, vous croyez que c'est un choix ca ?
demandons la liberte des medias et arretons de dire comme BIYOUNA une fois chez Ardisson : mais nous avons 300 chaines en algerie, on est pas des sauvages quand meme ! hélas elle a tord !

DZmes Bond
09/05/2008, 21h09
Ah l'ENTV... une vraie catastrophe ! Vivement la libéralisation dans l'audio-visuel !
Chapeau à l'auteur de l'article qui se permet de telles critiques. ;)

hben
09/05/2008, 23h37
ENTV???
Ça existe encore????

absent
10/05/2008, 20h34
NON c'est vrai, je ne le savais vraiment pas.... quel scoop, l'entv au service de boutef, et en fermant les yeux pour toujours ne rien savoir, je vous dis tout bas (chuuuttt) que habib chaouki, PDG de l'ENTV est le pote de boutef ;)

Cookies