PDA

Voir la version complète : CHÉRIF RAHMANI : "Le tourisme se conjugue au marketing"


Thirga.ounevdhou
18/05/2008, 21h08
Les deux projets s’inscrivent dans le cadre de l’amorçage du tourisme en Algérie, axe stratégique du schéma directeur d’aménagement touristique.

Les relations entre l’Algérie et la France se renforcent. Deux contrats d’assistance technique ont été signés en marge des travaux de la 2e Conférence des ministres du Tourisme des pays du dialogue 5+5, qui s’est clôturée, vendredi, à Ajaccio (Corse). Les contrats ciblent respectivement le Plan qualité et la stratégie marketing du tourisme algérien.

Le premier a été conclu avec le groupe public français Observation, développement et ingénierie touristique (Odit), en présence du ministre de l’Aménagement du Territoire, de l’Environnement et du Tourisme, M.Chérif Rahmani, et du secrétaire d’Etat français chargé du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et moyennes entreprises, du Tourisme et des Services, M.Hervé Novelli. Il se rapporte à la réalisation d’un appui à la démarche qualité et la mise en oeuvre opérationnelle du Plan qualité tourisme Algérie, a indiqué la délégation algérienne.

Le second contrat a trait à la mise en oeuvre de la stratégie marketing du tourisme algérien au service de l’image et la destination algérienne. Ce contrat comporte l’expertise du potentiel de développement du tourisme algérien, l’appui à la définition de la stratégie marketing ainsi que le concept et l’identification des supports de marketing de la destination Algérie (Internet, presse, média, TV généraliste et spécialisée).

«Les deux projets s’inscrivent dans le cadre de l’amorçage du tourisme en Algérie, axe stratégique du schéma directeur d’aménagement touristique adopté par le gouvernement algérien», a précisé la même source.

La délégation algérienne a indiqué qu’au cours de ses interventions, M.Rahmani a mis en exergue la nécessité d’articuler la coopération méditerranéenne dans le domaine du tourisme autour de projets concrets, centrés sur le développement durable, et qui doivent s’insérer dans le cadre d’une politique intégrée.

«Cette politique intégrée devrait prendre en charge la préservation et la mise en valeur du littoral dans son ensemble et les préoccupations économiques, environnementales et sociales, et la mise en place d’instruments de régulation du marché et de l’investissement touristique (...)». M.Rahmani a également souligné «l’importance de la formation supérieure touristique et la mise en réseau des établissements de formation concernés des pays des 5+5».

La 2e Conférence des ministres du Tourisme des pays du dialogue 5+5 s’est tenue les 15 et 16 mai 2008 à Ajaccio, portant sur l’examen de trois thèmes dont le tourisme culturel, le tourisme nautique et le projet d’Union pour la Méditerranée (UPM). A noter que le Sommet de l’UPM est prévu pour le 13 juillet prochain à Paris.

Les travaux de cette conférence ont débouché sur la «Déclaration d’Ajaccio» soulignant «l’importance du tourisme culturel comme outil de valorisation de patrimoines prestigieux, matériels et immatériels», «l’élaboration de programmes touristiques communs», la mise en place d’«un portail touristique méditerranéen assurant les fonctions d’inventaire, de veille, d’information et de promotion des destinations touristiques», et la mise en réseau des instituts de formation professionnelle dans le secteur du tourisme des pays des 5+5, en vue de favoriser l’émergence d’un tourisme de qualité, avec comme tête de pont l’Ecole supérieure de tourisme de Tipaza.

- L'Expressiodz

Cookies