PDA

Voir la version complète : La faiblesse du système financier pose problème Adhésion de l'Algérie à l'OMC


Thirga.ounevdhou
18/05/2008, 21h14
L'adhésion de l'Algérie à l'Organisation mondiale du commerce demande beaucoup d'efforts. Le secrétaire général à l'OMC a déclaré, hier, que l'Algérie a enregistré beaucoup de progrès mais cela reste insuffisant ; cette série d'insuffisances est due à la subvention du prix du pétrole et aux modalités des droits d'auteur "le système financier algérien est archaïque".

Il a ajouté que l'Algérie a fait des efforts et des progrès économiques qui sont performants mais l'adhésion reste en stand by. Il est à noter que l'Algérie a répondu à 1 000 questions concernant l'ensemble des législations et lois qui régissent l'économie, en plus de certaines décisions qui pourraient permettre, selon le ministre, l'adhésion de l'Algérie à l'OMC, et ce, après le retard enregistré comparé à d'autres pays comme l'Arabie saoudite qui a entrepris les négociations en même temps, les négociations ayant débuté en 1994.

Plusieurs spécialistes indiquent que les lois sont insuffisantes, après l'émergence de plusieurs problèmes comme la falsification des notes et la part du marché parallèle, lesquels sont confrontés parfois à des dispositions relatives aux accords réglementaires autour de la protection de la propriété intellectuelle.

L'Algérie doit déployer des efforts supplémentaires pour répondre à de nouvelles questions posées par les Etats-Unis et l'Union européenne en vue de son accession à l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

L'Algérie, selon lui, a pris des engagements sur les onze secteurs des services prévus par la nomenclature de l'OMC. A noter que l'Ukraine est officiellement devenue, vendredi, le 152e pays membre de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Le président, ukrainien, Viktor Iouchtchenko, et le directeur général de l'OMC Pascal Lamy, ont signé, début février, suite à un vote unanime des membres de l'organisation, le traité d'adhésion de l'Ukraine à l'OMC.

Le 10 avril, le Parlement ukrainien a officiellement ratifié l'adhésion par une très forte majorité de 411 députés sur un total de 450. L'adhésion de l'Ukraine permet à ce pays de faire son entrée à l'OMC avant la Russie et donc de peser sur les difficiles négociations d'adhésion de Moscou. La délégation ukrainienne auprès de l'OMC devait être reçue dans la journée au siège de l'institution, a indiqué à l'AFP le chef de son service économique et commercial, Volodymyr Baluta.
"Nous assurerons l'OMC que l'Ukraine est prête à participer aux négociations commerciales du cycle de Doha et au processus d'adhésion d'autres pays", a-t-il déclaré.

- Le Maghreb

clauvis
18/05/2008, 21h24
si nous n'avions ni petrole,ni gaz,il y a longtemps que nous serions membre de l'OMC

bledard_for_ever
18/05/2008, 21h51
si nous n'avions ni petrole,ni gaz,il y a longtemps que nous serions membre de l'OMCben oui.... il n y a que cela qui les interesse

le statut de membre observateur suffit, histoire de suivre ce qui se passe..

il faut faire comme le vatican, reste observateur sans y adhérer

Cookies