PDA

Voir la version complète : L'Etat algérien, une menace pour Notre pays ?,


tizi oualou
19/05/2008, 19h10
Berriane : l'avènement des Mamelouks civils

par Kamel Daoud

Que se passe-t-il à Berriane, capitale de Ghardaïa ? Un 05 octobre miniaturisé selon les uns. Un 19 juin indirect selon les autres. Un début de mandat 99. Un janvier 92. On peut tout dire aujourd'hui sur les violences de Berriane et surtout dire qu'elles sont presque inconcevables. Il n'y manque que la jungle et la machette si l'on prend en compte l'incroyable absence de l'Etat, les actes et les hurlements. L'Etat y est-il vraiment absent ? Non. Il est là et là-bas mais comme tout le monde, il regarde en regardant passer le temps. Nulle part ailleurs dans ce pays on a eu droit à un tel spectacle à la nitroglycérine : des encagoulés avec des machettes fracassant les portes pour de véritables pogromes ou épurations discrètes. Comment en est-on arrivé à ce point où des disputes de quartiers se transforment en guerre de rîtes, batailles de confessions, chasses ethniques et découpages territoriaux par la généalogie et la tribu ? La réponse est simple : cela arrive dans les histoires des pays qui n'ont plus d'Etat. L'Etat algérien a beau aujourd'hui être riche, avec des polices, un Président et un drapeau, tout le monde sait qu'il n'existe pas. Et les plus délinquants en premier car devinant à l'intuition le moment exact où un Etat se rétracte vers ses Palais et les polices vers leurs traiteurs. Cela vous donne les royaumes des Mamelouks, les époques des sectes, celles des messies, des bandits d'honneur et des massacres « pour le bien de tous ». Un Etat arrête d'exister au moment exact où il ne sait pas quoi faire mais évite de se l'avouer et se met soit à payer, soit à frapper. C'est le cas de l'Algérie d'aujourd'hui qui, paradoxalement avant d'exister, c'est-à-dire avant 62, savait mieux ce qu'elle voulait. Basiquement, cela explique souvent le reste : le nombre des émeutes en augmentation, l'immoralisme des fonctionnaires, le vol, le délitement éthique et le ridicule international, sans parler de l'absurde en économie. L'Etat algérien est aujourd'hui tellement faible qu'il en est devenu une menace pour le pays, mais ceci personne ne veut le dire. On le voit au spectacle de la Présidence occupée par les mystères des fins dernières, les hésitations des polices, la lâcheté des chefs locaux, élus ou désignés et la perte du sens et du sens interdit. On comprendra alors pourquoi une commune banalisée comme Berriane puisse succomber à des purifications et des violences habillées par des idées qui datent de quelques siècles et pourquoi l'ordre y a les apparences d'un homme qui ne sait que faire, qui laisse faire et qui n'a rien à faire que de regarder les choses pourrir. Berriane annonce un gros mauvais temps; la violence n'est plus sous le contrôle de l'Etat, c'est le contraire. Et cela devrait faire peur et interpeller les derniers survivants car il est déjà proche ce jour où on va tuer des passants coupables d'ablutions légèrement différentes.

absent
19/05/2008, 19h17
Merci pour l'article ma réponse c'est: biensur à 100% qu'il est une menace, il dirige l'algérie à la dérive

MNS
19/05/2008, 19h25
Pas besoin d'étre un érudit pour le savoir , il suffit d'avoir déjà entendu un discours de notre chér président pour savoir que nous sommes gouvérnés par des " Colons " .
Quand des " Zaouias " profitent de la manne pétroliére a satiété et plus alors que les universités sont devenues des lieux de tous les maux , on comprend bien que ceux qui gouvernent ne sont pas de ce pays .

je ne sais pas juqu'ou celà peut-etre vrai mais j'ai eu vent que les américains avaient décidé depuis quelques années d'instaurer un régime théocratique ou une monarchie en Algérie .

TouKo
19/05/2008, 19h45
Les américains !!!!!!
Ils sont enlisés jusqu'au cou en irak et afghanistan.Tellement que les usa traversent une crise énorme.Surtout intérieure.Ils risquent gros.
Ce qui se passe chez nous est juste une trés mauvaise gouvernance.C'est tout. :cry:

tizi oualou
19/05/2008, 19h46
c'est pas les americains qui 'decident', c'est la nature qui a horreur du vide, nuance !
le probleme de l'etat algerien, c'est qu'il n'existe apparement plus, peut etre a il existé jusqu'a la mort de Boumedienne, mais depuis, c'est parti en cacaouettes, Boutef n'est qu'un feuille de vigne !

conclusion catastrophe :

comme nos democrates ( principalement kabyles ) n'ont pas su faire la jonction avec leur compatriotes des autres regions principalement les militaires de l'est et les intellectuels de l'ouest ( assez nombreux ), c'est hélas un constat pas forcement rejouissant, et comme l'algerien en general ne peux pas s'identifier à la seule kabylie et sa la lutte identitaire ( ici sur le forum, on deguste l'amalgame ! ) et bien, place aux ISLAMISTES d'une maniere ou d'une autre !
nos autorités ne lacheront rien en echange, ils ne peuvent pas se le permettre, ils sont largement depassés par leur betises et ignorances crasse ( ils ont tout fait pour assecher l'intelligence autour d'eux ), sans argent on comprendrait, mais avec tant de dollars, c'est flagrant que leur voie est sans issue !
cette chronique catastrophe de kamel Daoud est trop realiste, il n'exagere pas !

zaki123
19/05/2008, 20h00
chaque periode necessitait une methode tout dépend de l'etat general du milieu. pour MNS qui montre les zaouias c'est vraie mais aux 15 18 siecles pas maintenant. les zaouias ont été déserté depuis fort longtemps d'ailleur je me souviens pas dans quel journal qui donnait la nouvelle du grand cheikh du tarika qui n'a pas trouvé qui l'emmener a l'etranger pour se soigner!!!!!!!!
et pourtant si tu te raproche tu entends toutes sorte de khawariques.
le pouvoir politique mondial est en cours de transition. a l'avenir lorsque la memoir sera effecé par la 'extinction de la generation qui l'a portait, les bidonvilles vont prendre le pouvoir comme jadis les bidonvillages l'ont fait.
la civilisation veillit par la perte de la memoire!!!!!!!!!

MNS
19/05/2008, 20h01
Nous sommes encore au temps de la régence d'Alger ou les turcs qui se disaient Algériens se rabataient sur la pauvre population quand la course ne paie pas assez .
La democratie en kabylie est gangrénées par des petits sorciers et parasites de tout genre , force est de constater qu'elle ne pouvait pas tenir toute seule plus longtemps que ça .
Je ne comprend pas une chose " Pourquoi en dehors de la kabylie dans la majeure partie du pays les gens sont prêts a vendre leur âme au diable plutôt que de suivre cette région dans le chemin de la lutte ?".
Quand il y'a eu repression de maniféstants en dehors de la kabylie , les habitants de cette région sont sortis dans les rues pour crier leur désaprobation , par contre quand les jeunes kabyles se faisaient refroidir par dizainnes pérsonne n'a levé le petit doigt .
Je ne cherche aucunement a polémiquer mais si nous sommes tous des algériens , tout le monde doit s'assumer en tant que tel .

MNS
19/05/2008, 20h04
chaque periode necessitait une methode tout dépend de l'etat general du milieu. pour MNS qui montre les zaouias c'est vraie mais aux 15 18 siecles pas maintenant. les zaouias ont été déserté depuis fort longtemps d'ailleur je me souviens pas dans quel journal qui donnait la nouvelle du grand cheikh du tarika qui n'a pas trouvé qui l'emmener a l'etranger pour se soigner!!!!!!!!
et pourtant si tu te raproche tu entends toutes sorte de khawariques.
le pouvoir politique mondial est en cours de transition. a l'avenir lorsque la memoir sera effecé par la 'extinction de la generation qui l'a portait, les bidonvilles vont prendre le pouvoir comme jadis les bidonvillages l'ont fait.
la civilisation veillit par la perte de la memoire!!!!!!!!!


Il parait que tu es loin de suivre toute l'actualité du pays . Les zaouia reviennent en vogue et notre chér président ne rate aucune occasion de leur rendre visite et d'y laisser de trés gracieuse bourses .

auscasa
19/05/2008, 20h08
lah iqoun f 3awn les forces de polices et les polititiens, s'ils interviennent on va dire que l'etat a massacre et a tuer et a fait un genocide contre cette partie ou l'autre, s'ils restent neutre et essaye de calmer les choses on dit qu'elle est incopetante.
alors vraiment a leur place je ne saurai quoi faire.

tizi oualou
19/05/2008, 20h18
Je ne comprend pas une chose " Pourquoi en dehors de la kabylie dans la majeure partie du pays les gens sont prêts a vendre leur âme au diable plutôt que de suivre cette région dans le chemin de la lutte ?".

@MNS

Je ne pense pas qu'il soit utile de voir nos problemes sous cet angle, cette fausse idée de "solidarité" inter regionale ne rime à rien politiquement, c'est juste une these "berberiste" qui veut noyer le poisson,
quand chleff se souleve, annaba ne se 'solidarise' pas avec les habitants de chleff, etc
alors, la kabylie, oublions la un instant, elle n'a pas apporté veritablement des solutions à vrai dire, elle les a compliqués ! et mon petit doigt me dit pourquoi, tout simplement parceque l'Etat algerien pourri est infesté aussi par des kabyles !

MNS
19/05/2008, 20h19
Alors a te lire , dois-je comprendre que tu aprouve ce qu'ils on fait ? 160 morts tous des jeunes qui ne demandaient que leurs droits les plus élémentaires a savoir:
- Mettre un térme a la corruption a tous les niveaux de l'état
- Ouvrir le champs médiatique a toutes les forces vives du pays
- Ouvrir le champs politique par la levée de l'état d'urgence encore en vigueur
- Revenir a la premiére constitution de l'état algérien faite par les vrais révolutionnaires qui son mort pour leur patrie rédigée a la suite du congrés de la soumam .

- Dis moi stp ce que vous voulez qu'on fasse de ce bled ?

tizi oualou
19/05/2008, 20h27
@MNS

moi par exemple, un HOMME comme Ait Ahmed me semble trés visionnaire pour notre pays, si on l'ecouterait un tant soi peu, ( non pas pour le mettre president, cela ne servira à rien, les elections presidentielles ne sont que l'aboutissement et non pas le commencement dans notre contexte ) on pourrait trés certainement voir plus clair, hélas, les klebs l'ont suffisement discrédité, et l'age et l'exil aidant, nous eteignons notre derniere bougie qui nous eclairait :

l'imprevisible
19/05/2008, 20h46
La Kabylie n'est certes pas la seule à souffrir de cette situation léthargique, la preuve est aujourd'hui donnée, des villes vibres, des régions vibres. Mais il se trouve que la mise à mort de la Kabylie est programmée depuis un bon moment, et tout le monde fonce la tête baissée.


Un bon isolement socioéconomique.
Une bonne dose de régionalisme-séparatisme-fondamentalisme.
Un cocktail d'insécurité, de lieux de perdition, la démocratisation des stupéfiants, trafic de tous genres surtout celui des armes et voitures, Kidnapping, d'extrémisme religieux, avec l'émergence de nouvelles doctrines SVP, le tout avec une bonne dose de larvisme.
La démission des pouvoirs publics en place.


A qui secouera le mélange le plus fort.

Je suppose que l'on retrouve le même paysage un peu partout dans la pays sans les images hypocrites que nous renvois la Zéro et les portes paroles d'El Mouradia.

Mais pas de panique on vit toujours dans cette partie de l'Algérie. On peut s'y rendre sans rien voir, on peut tendre l'oreille à toutes les rumeurs folles qui peuplent les marchés populaires, tout comme le vide des bouteilles de bières sur les bas-côtés de la chaussée, on y tombe amoureux, on se prendre la tête à vaque à nos occupations ou dois-je dire nos préocupations quotidiennes.

Après 2001 beaucoup auront du mal à convaincre de leur solidarité.

Voilà Miss Tizi Oualou où se situe le complot, mais malheureusement des mouvements tel que le MAK ont procédé à la récupération pour lancer des prêches incendiaires, des évangélistes ont profité pour sortir de l'ombre, des maffieux en ont profité pour subtilisé, détourné et s'imposé encore plus, tous ça grâce à quoi la démissions des incapables d'el Mouradia, des voyous qui gouvernent le pays, ou dois-je dire qui tiennent le pays en otage depuis aller on s'arrête à 62, pour ne pas trop contraindre les Nationalistes.

La Kabylie est l'épine dans les pieds des mammouths....mais aujourd'hui apparait la réalité c'est qu'elle n'est que l'avant garde , d'autre régions suivent et continueront à suivre, car la consciences citoyennes n'est pas une particularité des Kabyles, désolée mes chers compatriotes de vous le dire mais c'est le propre de tout individu vivant dans une société que de prendre conscience de son environnement de la faune et la flore qui l'entour surtout celles qui peuplent le paysage politique.

Il y a de gros soucis de gestion aux pays, à tous les niveaux, dans toutes les sphères, si c'est la colère qui prend la parole sur la réflexion il y a fort à craindre.

Faut pas faire d'amalgame les crises qui éclatent un peu partout dans le pays sont des réponses à la mauvaise gestion du pays, ils peuvent toujours mettre en avant les étendards ethniques , religieux et autres la réalité se résume à l'incapacité des tenants des commandes et à leurs fausses manœuvres devant la houle

La question reste posée : Jusqu'où faut-il aller pour redresser la barre ?

absent
19/05/2008, 20h55
comme nos democrates ( principalement kabyles ) n'ont pas su faire la jonction avec leur compatriotes des autres regions principalement les militaires de l'est et les intellectuels de l'ouest ( assez nombreux ),

attend mon ami, tu fait dans l'amalgame, il y a des militaires engagés sur tot le territoire national et il existe egalement des intellos dans toutes les wilaya du pays, déjà on voit que cette phase est emblematique de ce qui se pase dans le pays, il y a atomisation et periclatation des structures fondamentales de la societe. il y a en gros une balkanisation de l'algerie, l'est ceci, l'ouest cela, les kabyle ceci, les oranais cela ! ce discours est dangereux et des malins savent en tirer pretexte pour saboter l'apparente unité nationale, juste hier il y en avait un ici sur le forum qui appelait ouvertement à un bouleversement violent de la societe, où vas t'on ? mais où vas t'on ?

tizi oualou
19/05/2008, 21h06
@Tolkien
je reconnais que j'ai fait un raccourci pas trop recommandé, parceque certains en profiteraient pour en tirer de mauvaises conclusions !
en fait, mon constat, il le faut le prendre en retrospective, on sait par exemple qu'en 1988 quand la democratie frappait à nos portes, l'essentiel de l'eveil democratique venait d......d'Alger et de kabylie, perso j'en veux à l'elite politique kabyle et algeroise de n'avoir pas su harmoniser son discours pour le lier à ceux de l'ouest qui quoi qu'en dise se mefient du centre, on le sait, faut pas trop le crier sur le toit mais c'est ainsi, si on rajoute "l'elite" de l'est qui s'est quelque peu fait discrete, et pour cause, essentiellement liée aux militaires, alors j'en tire des raccourcis, c'est une opinion, c'est un forum, les analyses meme fausses valent mieux que des slogans et autres porte bannieres qui reviennent tous les 5 minutes

Sioux foughali
19/05/2008, 21h09
tout à fait Tolkien

rico
19/05/2008, 21h16
Soit, on a compris qu'il y a comme un malaise...:22:
Et si au lieu de faire des constats... de ce qui ne va pas.
On passe à la deuxième phase, qui consiste à proposer des solutions.
Ce sera fort éclairé et judicieux... ;)
J’en suis sur que dans ce forum, les bonnes idées ne manqueront pas.

Bachi
19/05/2008, 21h28
Les hikayates de Daoud ou les incroyables amalgames d'un incompétent journaliste...
Vous semblez avoir appris beaucoup de choses dans ses "analyses", moi , absolument rien...

tizi oualou
19/05/2008, 21h48
@Bachi
ce qu'ecrit notre "journaliste incompetent" tout le monde le sait en Algerie, on sait effectivement que l'Algerie n'a plus d'ETAT, ca se voit à tous les niveaux, du balayeur jusqu'au ministre, et je veux pas passer pour plus informé que d'autres, mais je l'ai entenu par la bouche d'une proche d'un ministre dz qui disait ceci :
l'algerie de 2007 est semblable à l'algerie de 1962, pas d'Etat ou alors un semblant d'etat, tu peux tout faire, à condition que tu "connais quelqu'un", y compris pour un ministre, alors, on comprend, pourquoi personne ne peut raler quand il y'a un arbre centenaire coupé, ou un parkineur improvisé qui te taxe avec 50 Dinars en toute impuneté ! il connait quelqu'un, ce n'est meme plus de la corruption , c'est : à toi de trouver le mot à notre situation desatreuse !

Bachi
19/05/2008, 22h01
@Bachi
ce qu'ecrit notre "journaliste incompetent" tout le monde le sait en Algerie, on sait effectivement que l'Algerie n'a plus d'ETAT,

N'importe quoi...

Mais il aurait été intéressant qu'il y ait moins d'état. Les Algériens devraient le revendiquer dans de multiples secteurs.

Entre état incompétent et pas d'état, il y a une nuance infinie

absent
19/05/2008, 22h10
je reconnais que j'ai fait un raccourci pas trop recommandé, parceque certains en profiteraient pour en tirer de mauvaises conclusions !


tu as tout compris ;)
ce qu'il faut à l'algerie c'est de la tolerance, envers tous et pour tous, que cela soit enseigné à l'école et que l'arabe, le kabyle, les langues regionales soient au programme de tous ceux qui veulent les apprendre, un pays où les citoyens parlent et comprennent 30 langues vaut mieux qu'un pays où personne ne sait comprendre l'autre...

tizi oualou
19/05/2008, 22h15
@Bachi

ma ihass leldjamra ghir elli fouk dahro ! normal pour toi que Kamel Daoud ne peut dire que du n'importe quoi, et moi en passant ......mais passons !
un debat entre choix de federalisme ou la regionalisation te passionnerait mieux que les etats d'ame de quelqu'un qui regarde son pays ..... en position titanic !

zaki123
20/05/2008, 10h42
mns une visite d'un president dans une zaoui ça ne veut rien dire. Mns on doit revenir et partir dans le bloc de l'ex union sovietique. il parait qu'apres le retrait de l'idiologie communiste l'empire grouille de groupe ideologiques les français les appelle a tort des sectes. l'algerie n'est pas une exeption. le retrait du socialisme a été sentie comme une chute, un abondon, une defaite, un retrait, un replis, tout depend ou on est. ceux qui ont senti etre abondonner tout le monde accoure à les récuperer. seul les plus riches puissants parviennet a leurs donner protection ou asile.
pour la kabilie certain le classe comme etant un residu d'un ancien virus qui resiste devant la vague geante qui déferle sur la planète.
dans notre patrimoine des dictons les vieux qui avait combatu les empires othomans et français disent aux jeunes pleines de zeles et d'ignorances ""mon fils ton pére c'est celui qui nourri ta mére""

Cookies