PDA

Voir la version complète : Les militaires et les policiers ont été salués par les gens présents sur les lieux


mendz
21/05/2008, 20h11
Aux alentours de l’endroit où le terroriste, originaire de Baghlia, a été abattu lundi soir à la nouvelle ville de Tizi Ouzou, il ne reste aucune trace de l’opération spectaculaire menée par les éléments des services de sécurité, policiers et militaires, pour le déloger de l’appartement dans lequel il s’était introduit en milieu d’après-midi.

A l’exception, bien sûr, de celles du balcon, visibles de l’extérieur, après que les éléments des services de sécurité eurent utilisé des grenades à gaz lacrymogène et même des grenades offensives. Hier matin, ils étaient rares les gens, de passage ou résidents, à évoquer cette opération que beaucoup s’attendaient à ce qu’elle dure au moins toute la nuit, croyant sincèrement que l’individu avait pris en otages les deux femmes, qu’il a fini par libérer sans conditions.

Tous les passants ne pouvaient s’empêcher cependant de jeter un coup d’œil au balcon de ce logement situé au dernier étage d’un immeuble réalisé dans le cadre d’un programme de logements sociaux, squattés depuis les troubles de 2001. Dans les commerces environnants, tout le monde vaquait à ses occupations comme si de rien n’était.

Comme si l’opération spectaculaire de la veille n’avait pas eu lieu. Il est vrai que beaucoup parmi les riverains pensaient qu’il s’agissait d’un groupe terroriste de trois éléments armés qui s’est introduit dans un appartement où une famille était prise en otage, selon les premières informations qui circulaient au début de l’encerclement de l’immeuble vers 15h30.

Une hypothèse qui faisait dire aux centaines de personnes qui s’étaient agglutinées autour du cordon de sécurité mis sur pied par les militaires et les policiers, que l’opération était assez délicate pour durer quelques jours, ou au moins toute la nuit. Les échanges de coups de feu sporadiques enregistrés durant les quelques quatre heures de siège ont encouragé cette thèse.

Comme si l’opération a perdu de son caractère spectaculaire pour la simple raison qu’il n’y avait qu’un seul terroriste retranché dans l’appartement et que l’assaut a été donné avec succès peu après le début de l’opération, et ce, à l’aide d’armes légères mais aussi d’armes lourdes.

Mais il faut dire que les centaines de personnes présentes aux alentours du cordon de sécurité du lieu de l’opération n’ont pas manqué de saluer l’action des éléments de la BMPJ et de l’ANP. En effet, à l’issue de l’assaut donné contre le terroriste, c’est en toute spontanéité qu’une haie d’honneur a été formée par les gens qui ont assisté à l’action des forces de sécurité, dont le passage a été non seulement fortement applaudi, mais aussi et surtout accompagné de slogans favorables, dont «Yaatikoum saha», «One, two, three, viva l’Algérie» et «Ulac smah ulac».

Surtout que le terroriste éliminé a été identifié comme étant Moussa Kerrar, le chef d’un groupe armé, et, de surcroît, lieutenant de son frère, Mustapha, de la région de Baghlia, dans la wilaya de Boumerdès, et dont le grade est plus élevé dans la hiérarchie terroriste. Les membres des forces de sécurité qui ont participé à l’action semblaient touchés par cela et le montraient volontiers. C’est aussi un hommage à leurs deux collègues blessés, sans gravité, lors de cette opération.


La Tribune

mendz
21/05/2008, 20h30
Mais il faut dire que les centaines de personnes présentes aux alentours du cordon de sécurité du lieu de l’opération n’ont pas manqué de saluer l’action des éléments de la BMPJ et de l’ANP. En effet, à l’issue de l’assaut donné contre le terroriste, c’est en toute spontanéité qu’une haie d’honneur a été formée par les gens qui ont assisté à l’action des forces de sécurité, dont le passage a été non seulement fortement applaudi, mais aussi et surtout accompagné de slogans favorables, dont «Yaatikoum saha», «One, two, three, viva l’Algérie» et «Ulac smah ulac».

Qui a dit que les militaires algériens ne sont pas les bienvenus en Kabylie ? ;)

Encore un mythe qui s'écroule.

la revanche
22/05/2008, 00h35
tu te fais des questions réponses maintenant ..tu postes , tu commentes et tu te donnes raison à la fin

qui à dit qu'il fallait être deux pour discuter !!!

cote d'azul
22/05/2008, 15h39
Qui a dit que les militaires algériens ne sont pas les bienvenus en Kabylie ? ;)

Encore un mythe qui s'écroule.un mythe créé par le regime algerien lui même qui joue le rôle de pompier pyroman !

mendz, les kabyles ont revendiqué depuis longtemps un déploiement militaire ... ça date pas d'hier ! ils demandaient aussi plus de sureté urbaine !

en revanche là où ils étaient réfractaires c'est vis à vis des gendarmes ! en effet ils demandaient le jugement des coupables des crimes que l'on sait ainsi qu'un renouvellement de ces effectifs afin d'éviter de nouvelle victime !


et biensur on a fait croire aux autres algeriens que les kabyles etaient de méchants anarchistes contre l'ordre et la sécurité !
pire encore j'ai entendu beaucoup de gens dire que le terrorisme montait à cause de leur révolte .......


mendz, je suis heureux de voir que tu vois "enfin" ce mythe s'écrouler .... mais disons que pour beaucoup il ne s'écroule pas car il n'a jamais existé !

Cookies