PDA

Voir la version complète : Cinq années après le tremblement de terre du 21 Mai….Et encore des chalets partout !


Thirga.ounevdhou
21/05/2008, 20h33
« Cinq années ça suffit». C’est ce qu’ont criés les habitants des chalets de Boumerdés et d’Alger, qui ont longtemps souffert du « provisoire ».

Les sinistrés sont surpris des promesses qui leur ont été faites depuis des années sans qu’une solution définitive ne soit trouvée à leur problème.

Loin de leurs maisons, détruites dans le tremblement de terre de 2003, des centaines de familles sinistrées passent par des moments difficiles à Boudouaou et Rouiba à Alger ainsi que dans d’autres régions. Ces derniers souffrent de maladies pulmonaires et différentes épidermes.

Un des sinistrés a déclaré : « nous n’avons pas besoin de promesses…il faut nous évacuer avant qu’il ne soit trop tard ».

Des phénomènes sociaux sont apparus dans ces chalets, à l’instar des drogues et de la prostitution, suite à cette situation qui dure depuis longtemps. Quelques chalets d’Ouled Hedadj, daïra de Boudouaou, et d’autres dans la daïra de Khemis Khechna sont devenus des fiefs de fléaux sociaux, comme indiqués dans plusieurs rapports.

A rappeler que les études de l’Agence Japonaise Jica, après le tremblement de terre de 2003, sur les mesures pratiques à prendre pour faire face à un éventuel tremblement de terre à Alger, sont actuellement au niveau des ministères de l’Intérieur et celui de l’Habitat.

Les conséquences de ce tremblement de terre n’ont pas été révélées jusqu’à présent, pour des raisons relatives essentiellement à la sécurité des citoyens, comme rapporté par El Khabar dans des numéros précédents.

- El Khabar

Cookies