PDA

Voir la version complète : La téléphonie mobile


morjane
21/07/2005, 17h25
Si il y a bien un marché qui a conquis le monde, c'est bien celui de la téléphonie mobile .
D'un bout à l'autre de la planète le marché suit une courbe ascendante et la courbe n'est pas près de fléchir . Selon la dernière étude de Gartner Group , il devrait se vendre plus de 100 millions de télephones 3G en 2006 et plus de 200 millions de smartphones en 2008 et on estime à plus d’un milliard le nombre de mobiles vendus chaque année tandis que 2,6 milliards seront en circulation dans le monde.

(...)Cette étude réalisée sur 62 pays montre également que la progression fulgurante des ventes ne peut être attribuée à une région en particulier. C’est un phénomène mondial qui se manifeste différement selon les pays. La région Asie-Pacifique se positionne en leader. Un mobile sur quatre y est vendu en 2005, une proportion qui passera à un sur trois en 2009. La Chine et l’Inde tirent le marché avec 200 millions de téléphones vendus dans ces deux pays dès 2007.

L’Europe et l’Amérique du Nord, deux marchés matures, affichent de leur côté peu de croissance. Les abonnés continuent d’acheter, mais majoritairement des téléphones de remplacement. La progression la plus fulgurante s’observe en Amérique latine. Les ventes devraient atteindre 100 millions d’unités en 2009, le Brésil à lui seul représentera un tiers des ventes sur ce continent. Le téléphone 3e génération (3G) c’est-à-dire qui peut transmettre des images, des sons et de la vidéo, devrait prendre une part importante de ce marché.(...)

La musique sur mobile, qui grâce à la téléphonie de troisième génération (3G), permet de télécharger des morceaux entiers de musique est un axe majeur de développement. Un autre marché offre également de vastes possibilités, celui de la personnalisation des portables (téléchargement de sonneries musicales, logos et autres ringtones). La prochaine génération de combinés avec disque dur intégré risque de voler la vedette aux baladeurs numériques.

On comprend donc l’intérêt d’Apple pour les abonnés mobiles. Selon des informations relayées par le magazine américain Forbes, la firme à la pomme envisage de devenir MVNO (opérateur virtuel) aux Etats-Unis.

Rappelons-le, ces opérateurs de télécommunications ne disposent pas d'infrastructures techniques mais utilisent les lignes des opérateurs existants contre le versement d'une redevance. Microsoft mise également sur ces services. Pour preuve, sa technologie Windows Media est également disponible sur mobile via son système Windows Mobile pour Smartphone. Et c’est loin d’être fini. Les analystes président un avenir brillant à la télévision sur mobile et aux services non-voix (paiement bancaire, duplication de données sur une ordinateur, transfert de photos).

Un milliard de portables vendus à l’horizon 2009 (http://www.rfi.fr/actufr/articles/067/article_37630.asp)

Cookies