PDA

Voir la version complète : Deux terroristes éliminés à Tizi Ouzou


nassim
21/05/2008, 23h57
Les forces de l’ordre ont mis fin aux activités de deux terroristes lors d’une embuscade sur la route de Beni Douala et récupéré un kalachnikov et deux chargeurs. Agissant sur renseignements, les forces de l’ordre ont tendu une embuscade sur la route menant de Beni Douala vers Tizi Ouzou, un peu au-dessus du carrefour entre la RN12 et le chemin menant vers Beni Douala, dans la nuit de mardi à mercredi aux environs de 23h00.

Les terroristes, au nombre de cinq, circulaient à bord d’un véhicule léger immatriculé à Alger. II semble que ces criminels se rendaient vers la RN12 et de là aller soit sur Yakouren, soit encore sur la wilaya de Boumerdès. Aussi les militaires ont-ils pu éliminer deux des occupants alors que les trois autres ont réussi à prendre la fuite. Les corps des terroristes abattus ont été ensuite transférés à la morgue du CHU Nedir pour identification. La région de Tizi Ouzou semble ciblée par les terroristes qui fort heureusement, n’ont pas trouvé le champ libre, car ces éléments armés auraient pu commettre des actions criminelles tant à Tizi Ouzou-ville que dans les environs. Encore une fois, la coordination renseignements et forces de l’ordre a bien fonctionné.

source : l'Expression

zwina
22/05/2008, 09h02
Plutôt que de les appeler terroristes il devrait dire delinquants si ces personnes s'apprêtaient à commettre un méfait car c'est bien plus le qualificatif qui correspond.

Distro
22/05/2008, 10h02
Plutôt que de les appeler terroristes il devrait dire delinquants


Zwina on parle d'arme de guerre (kalachnikov), delinquants ou pas c'est un probleme de moins pour les algeriens.

oulahaci
22/05/2008, 12h00
Un delinquant avec une kalachnikov pour moi c’est un terroriste en puissance qu’il faut éliminer sans passer par la case prison

cote d'azul
22/05/2008, 15h46
zwina,

effectivement parfois il existe une sorte de flou entre le banditisme et le terrorisme !

pour autant on ne peut que se réjouir de cette offensive militaire ! car cette fois-ci il n'y pas les mêmes doutes que durant l'été dernier !

les terros de baghlia à bastos n'etaient pas des acteurs !

zwina
22/05/2008, 23h41
Un delinquant a même un bazooka s'il le veut car tous les systèmes mafieux ont les moyens de leur fournir ce qui leur est nécessaire sans jamais être inquiété. Un terroriste se fera discret par contre un braqueur ou un racketteur prendra son materiel pour commettre son méfait. Pour preuve le chef de l'ETA n'a pas été appréhendé avec une kalach :

L'arrestation de Javier Lopez Pena aurait été rendue possible grâce à sa compagne, l'avocate Yolanda Molina, qui était surveillée. L'interpellation se serait déroulée dans le calme. Les policiers, qui auraient déjà saisi deux armes de poing, ont également trouvé deux véhicules volés portant de fausses plaques d'immatriculation. Les quatre activistes auraient crié "Gora ETA! [Vive l'ETA !], nous vaincrons!", en sortant dans la rue, menottés. Les policiers les ont emmenés en garde à vue à l'hôtel de police de Bordeaux.

El-NiNo
22/05/2008, 23h46
Et si tu nous disais où est ce que tu veux en venir madame, ça serait plus simple. :rolleyes:
Je ne connais qu'une violence, d'où qu'elle vienne.

zwina
22/05/2008, 23h48
Simplement qu'un chat s'appelle un chat ; un terroriste utilise des bombes et surement pas des kalach pour se promener en pleine ville où il est quasi certain de se faire attrapper vu le nombre de barrages et de representants de l'ordre.

dalhouss
22/05/2008, 23h54
l' ANP a envoyé 800 soldat suplementaire en grande kabylie ,ce qui veut dire une seul chose ,c que la situation est critique.
l'ete approche ,les feux de foret aussi ,pauvre kabylie ,pauvre algerie

absent
22/05/2008, 23h58
le chef de l'ETA n'a pas été appréhendé avec une kalach

il ne faut pas prendre le cas de l'ETA pour expliquer ce qui se passe en algerie, et vice-versa, les cas sont vraiment très differents !!!

une kalashniko je ne sais pas si tu sais qu'est-ce que c'est mais c'est pas un pistolet à eau, c'est une arme de guerre, et les armes de guerre soit on les as par vol dans les depots de l'armée soit on les importes de l'exterieur, acheminées par voie clandestine et servant à réaliser des actes de guerre...

donc zwina voila quoi...

l'imprevisible
23/05/2008, 00h15
La détention d'arme est soumises à une règlementations très rigoureuse en Algérie comme dans le reste des nations du monde,les larves cherchent tout le temps à s'en procurer, revoir les images des vidéos diffusées par les larves sur le net, leur 1er soucis c'est de prendre les armes de leurs victimes, gendarmes, policiers, militaires, et autres ...

L'endoctrinement religieux a bien émergé en Kabylie ces derniers temps, les larves ne se déclarent pas, le système leur profite bien , l'absence d'Etat et l'indifférence , ou dois-je dire la peur, de la population n'est pas pour entraver leur prolifération.

Bien entendu que le climat profite aussi à des parasites de tous genres, trafiquants, voleurs, bondis, que de vices qui ont vus le jours ces derniers temps dans la région, tous ça sous l'œil malveillant des mammouths.

Les larves ne sa baladent pas dans les rues en criant qu'ils sont des larves, mais ils se fondent parmi la population, car tous simplement se sont des Messieurs tous le monde, il ne leur manque pas un oeil, ne porte pas de barbes tous le temps, ils sont même très soignés, et donne une image très citoyenne la plupart du temps.

Yakourne n'est pas la seule forêt de la Kabylie, en plus d'être connectée aux autres elle n'est pas aussi dense que celles de la haute Kabylie.

Pour celui qui connaît la région, la Kabylie est un mouchoir de poche, il n'y a pas que les routes nationales et les chemins de willaya pour y circuler, les larves connaissent tellement bien les forêts, qu'ils les ont minés, y creusent des casemates dont la mise à jour a scotché plus d'un.

Mais toute cette situation est surtout le résultat du relâchement et de la démission des institutions de l'Etat, quand la lutte anti-larves était bien en place et bien organisée, les mouvements patriotes combinés avec les forces de l'ordre, tous corps confondus , ces larves n'avaient pas le doit à la parole , les plus grosses pertes c'est en Kabylie qu'ils les avaient enregistré, mais une fois la "pseudo" concorde civile arrivée, tous les efforts consentis ont été jetés à la décharge publique les ennemies publics d'hier sont devenues les pupilles de l'État...

Le schéma est connu de tous, isolement de la région de Kabylie, économiquement essentiellement, démissions de l'État, montée de toute sorte de maux sociaux , une crise socio-politique ...etc un cocktail explosif

Voilà ce qui a bien profité aux larves

Donc deux de moins c'est encore très peu, même très très peu.

Je salue encore une fois les hommes de terrains.

absent
23/05/2008, 00h26
démissions de l'État

demission de l'etat non je ne crois pas, tu sais très bien que la police et surtout la gendarmerie étaient personnae non-grata pendant longtemps (trop peut-être) ! tu te rappel quand boutef avait été en visite en kabylie et qu'il avait dû quitter la region au plus vite, donc soit il fallait calmer le jeu politique (retrait de la gendarmerie et discussions avec les arouch) soit il fallait sevir, même au prix de milliers de blessés ! l'etat a choisi la manière douce, là vous nous dites demission de l'etat ! qu'est-ce que veut la kabylie au final, je pose la question !
puis beaucoups de terroristes c'est des gens du pays, et effectivement ils connaissent très bien la region, et la nuit les routes sont pleines de coupeurs de routes et de bandits, et tout ça tout le monde le sait, alors laissons faire leur travail aux forces de l'ordre, là ensuite si l'ordre ne viens pas vous pourrez dire "demission de l'etat" ! soyons serieux tout de même...

l'imprevisible
23/05/2008, 00h43
Faut pas croire Tolkien, la gestion de l'espace public laisse réellement à désirer, de la où je suis je peux te dire que la démission était surtout à un niveau économique, social, l'anarchie nous a étouffé, la région était devenue une plaque tournante de plus d'un trafic.

L'effectif sur place était bien trop peu nombreux pour gérer le situation. L'armée est stationnée en dehors de la ville, ce qui est normale tu me diras, en plein montagnes, drôle de choix quant on connaît les hivers que les pauvres malheureux ont connus surtout celui de 2005 :22: une horreur. Leur commandant était un parfait idiot qui courait après les minettes de 17ans...ça lui a couté cher...

Les histoires sont nombreuses Tolkiens, des erreurs stratégiques ont couté la vie à des algériens (civiles/ membre d'un corps de sécurité) . Le fait d'avoir écarté les patriotes était une super grosse erreur, car en plus de très bien connaître la région, mieux que les corps constitués, ils avaient la confiance de la population, car je te rappelle que la population Kabyle est très peu ouverte sur les étrangers, les gendarmes/ policiers et autres n'allaient pas dans les villages sauf pour motifs bien précis

L'Etat a choisi la fuite en avant et la vengeance sournoise....La poignée de décideurs incapables à qui revient le pouvoir de décision font tâche sur les institutions, il y a des personnes sincères mais pas dans la sphère de la tour d'ivoire certainement pas

Je suis très sérieuse, je plaisante rarement sur ce genre de sujet

Bonne nuit Tolkien, je n'ai que trop tardé.

absent
23/05/2008, 00h58
il y a du vrai dans ce que tu dis, je le sais, mais la kabylie c'est un systeme clos et très compliqué, un enssemble d'interets particuliers liés à des spheres d'influences nationales, bref c'est un bourbier, en plus tu sais très bien que la situation sociale etait explosive à la suite de plusieurs bavures, fallait laisser les arch faire un travail de paix sociale et politique, pendant que la gendarmerie se faisait discrete, les terriers s'etaient remplis, comme la nature a horreur du vide, tu sais ce qui a comblé l'espace kabyle, c'est en progrès puisque les forces de l'ordre revienent peu à peu, par contre moi je suis pour un tournant securitaire, et si ça tenait qu'à moi j'enverrai trois millions de paras dans le coin, plus un sentiers sans un bataillon pour le check-point charlie :D
pour que la situation securitaire s'ameliore je repete à tous ceux qui veulent l'entendre : il faut occuper le terrain, et massivement, les libertés politiques sont à ce prix et ils viennent bien après la sécurité, faut juste se resoudre à trouver les bons remedes aux maux les plus divers...

l'imprevisible
23/05/2008, 07h13
fallait laisser les arch faire un travail de paix sociale et politique, pendant que la gendarmerie se faisait discrete, les terriers s'etaient remplis, comme la nature a horreur du vide, tu sais ce qui a comblé l'espace kabyle, c'est en progrès puisque les forces de l'ordre revienent peu à peu, par contre moi je suis pour un tournant securitaire,

Ô que non Monsieur, l'erreur est là, aucun mouvement ne doit venir se substitué à l'Etat. Là est la plus grosse erreur qui a été commise. Car l'Etat est doté d'appareils et d'institutions qui lui permettaient de réglé la situation, les solutions étaient simples, au lieu de prendre ses responsabilités, Miss El Mouradia a préféré mettre sa tête dans le sable, en laissant sa "plumes" en l'air.... l'Etat à totalement échoué dans la gestion de la crise de 2001. La faute lui incombe exclusivement, car en fermant les yeux et en recourant à la force, à la répression, elle qui a été incapable de protégé les mêmes citoyens que ses hommes se permettaient de tiré comme de vulgaire cibles en carton, il n'en faillait pas plus que ça pour que le fragile lien tissé par la coopération de la lutte anti-larve se brise, une rupture qui a couté trop cher à la région, à la population.

Le tableau que tu dépeins, se sont les mammouths qui l'on dessiné, le rouge vient du sang d'Algériens qui n'ont rien demandé de plus que JUSTICE soit faite. Les mêmes effectifs qui hier encore avaient bénéficié du soutient de la population, s'étaient comporté comme de parfait VOYOUS, comme des irresponsables, sans éthique, sans scrupules, comme s'il n'y avait pas d'autorité, de règlementation, de loi pour qu'ils se prennent pour des "justiciers".

Secundo, c'est en désarment les patriotes que les terriers se sont remplis, car la gendarmerie a été tout de suite remplacée par des Casernes militaires, illico presto, en nombre d'effectif plus important, il n'y pas eu de vide structurel, mais c'est au niveau de l'opérationnel qu'ils y a eu un désert.

Les dérapages qu'il y a eu en Kabylie, n'honorent pas l'institution de gendarmerie, n'honorent pas le ministère de la défense, n'honorent pas l'Etat, n'honorent pas l'ALGERIE.

Qui sont donc ces renégats que "les héros de la nations" ont éliminé ? Hatab, Mazrege, Madani, Belhadj, Kebir, Droukel, .... Ah non eux se sont de pauvres citoyens égarés, envers qui le président de la république en personne a eu de la compassion et de la compréhension , en assurant que s'il avait leur âge il en aurait fait autant , donc qui étaient ces ennemis de la nation que les gardiens de la justice en mis hors d'état de nuire ? Des gamins, des enfants à peine en âge de comprendre ce qui leur arrive . Il y a eu manipulation, le vide structurel à laisser libre court à un opérationnel sans loi et sans foi, il à laisser le champ libre devant toute sorte de charognards.

Aujourd'hui, des pseudo-analystes se proposent de nous expliquer ce qui s'est passé en Kabylie, avec mépris, avec dédain..., ici même sur le forum, la Kabylie a été prise à partie à chaque fois, ce qui est assez représentatif.

Tous le monde se focalise sur les séparatistes, pour occulter les millions d'Algériens que le Kabylie porte en son sein.

Qui donc a permis à ces séparatistes de se mettent au devant de la scéne de sortir de l'ombre? n'est ce pas les mêmes dérives de l'Etat, n'est ce pas les actes commis au nom de cette dernière qui l'ont discréditée auprès de la population.

La communication est art, qui fait bouger des montagnes, tous le monde ne prends pas le temps d'avoir une réflexion sur les situations, et d'en apprécier les différents aspects.

Quant il y a eu les évènements de T'kout, des citoyens s'étaient déplacé jusqu'à Batna, sans tapage médiatique, sans fanfare, juste pour apporter leur soutient MORAL à leur compatriotes....parmi eux des KABYLES car ils savaient ce que c'est que de faire face au totalitarisme

Ce n'est pas le nombre qui résout les problèmes, nous ne sommes pas dans un jeu vidéo, mais c'est la rationalité...

Madjidrn
23/05/2008, 07h56
On parle un peux des bonne nouvelle Hier, l’équipe de Sétif a remporté la coupe arabe des clubs champions, une vraie fête à BLIDA, ALGER, SETIF, et toute l’ALGÉRIE.
MABROUK.

Pangeen
23/05/2008, 08h27
Cette opération me rappelle une autre qui a eu lieu en novembre 1995 à la nouvelle ville de Tizi-ouzou aussi. Ce jour là, j'étais dans la ville des genêts. Je me suis posé ces questions :

1° : Qui était la femme qui se trouvait aux côté de Ait-Ziane ?

2° : Le groupe s'étant enfermé dans l'appartement cerné par les forces de sécurité dont les forces d'élite venues spécialement, par hélicoptères, de Blida, aurait pu être neutraliser par des gaz anésthésiants pour prendre vivant Ait-Ziane et ses compagnons.

Pourquoi, nos forces de sécurité avaient-elles choisi la méthode radicale d'éxecution sans vouloir aller à la cherche du renseignement en capturant des survivants d'autant qu'on a mis sur le dos d'Ait-Ziane l'enlévement de Matoub ?

3° Pourquoi l'identité de la femme n'a jamais été révélée alors que celle de Ait-Ziane a fait le tour de toutes les rédactions ?

.

l'imprevisible
23/05/2008, 09h09
Azul



Question: t'es partisan du "Qui tue Qui" ?

Pangeen
23/05/2008, 09h25
Question: t'es partisan du "Qui tue Qui" ?

Le "Qui tue Qui" est-il un parti politique, une association, ou toute autre personnalité physique ou morale pour y afhérer ?

Jusqu'à preuve du contraire, le "Qui tue Qui" n'est qu'une question que chaque élement du peuple peut se poser ?

Je ne savais pas que se poser cette question est sacrilège.

Franchement, se positionner sur cette question n'a jamais été mon problème. J'ai horreur de la bipolarisation. Par contre, je suis un fervant adepte de la vérité.

.

l'imprevisible
23/05/2008, 09h29
C'était une question. Nul sacrilège, nul sacré.


Devant les situations on agit...

Excellente journée

Pangeen
23/05/2008, 09h54
C'était une question. Nul sacrilège, nul sacré.

Devant les situations on agit...

Excellente journée


Nous n'avons pas attendu aujourd'hui pour agir. Notre action remonte à 1990 ( vaut mieux prévenir que guerrir ).

Si notre village et notre commune ont été relativement épargnés du fléau, c'est parce que dès le début, nous avons affiché la couleur ( Depuis 1962, le pouvoir despotique nous a oublié malgré nos 600 chouhada : Nous n'avons pas bénéficié de la richesse nationale alors nous refusons la mer.de nationale ).

C'était notre message, un message qui a été intérprété par notre pouvoir despotique comme étant un refus de prendre les armes, ce qui a valu un harcelement administratif et judiciaire à certaines personnes engagées sur le terrain associatif.

Dans cette épreuve de force, nous sommes sortis vainqueurs car notre commune a été relativement épargnée du terrorisme aveugle.

.

zwina
23/05/2008, 13h00
il ne faut pas prendre le cas de l'ETA pour expliquer ce qui se passe en algerie, et vice-versa, les cas sont vraiment très differents !!!

Cela explique en tout cas les manières de faire de tous les terroristes. Ils se fondent dans la masse pour commettre des attentats et connaissent parfaitement les lieux où il ne faut surtout pas se promener avec une arme. Le lieu où ont été éliminé ces "terroristes" est infesté de representants de l'ordre et il y a un barrage qui ralentit toute la circulation et la reduit à une file pour que chaque voiture soit vérifiée si nécessaire. Puis surtout pourquoi les éliminer et ne pas les appréhender comme cela a été fait pour le chef de l'ETA ?

absent
23/05/2008, 23h59
ce jour viendra quand le malade de la presidence s'en ira prendre du repos, tout est politique, aussi l'armée sera je l'espère bien acceuilli par vos autres qui reclamez justice et delivrance de la vermine terroriste !

l'imprevisible
24/05/2008, 06h15
Bonjour.


Je me répète, l'armée est déjà sur place, elle ne fait objet d'aucune hostilité, elle fait son travail, tant bien que mal, car elle a décidé un jour de faire cavalier seul , et que ses ennemis d'hier étaient ses protégés d'aujourd'hui, ou dois-je dire les têtes ont décidé que tout aller bien, en occultant les véritables maillons fort de la chaîne, les patriotes...l'erreur est là

De plus saches qu'à titre individuel, les régions ont encore leur mot à dire, il y a des localités où les larves ne s'aventurent pas trop, sachant à qui ils ont à faire, car 90 a laissé des noms et des réputations, seulement ce n'est pas à ces citoyens de faire justice en dehors de chez eux, ceci n'étant pas dans leurs prérogatives, ils ont juste leur périmètre privé à protéger car c'est un plein droit.

Effectivement le problème est Politique, la volonté politique envers la région est malsaine, d'où ma fameuse phrase " la mise à mort de la Kabylie est programmée"

La sournoiserie des mammouths n'a pas fini de coûté cher au pays. Faut pas se leurrer, ceux qui sont aux devant de la scéne ne sont que la façade, il n'y a pas un fou mais des malades ....


.

absent
24/05/2008, 08h00
l'imprev, arretons de macher toujour la même rangaine, l'armée et l'etat sont là pour appliquer la continuité territoriale, les gens de la region ne sont pas des saints qui sont victimes d'un regime à la kim il soong, tu sais très bien que les gens de cette region ne sont ni noir ni blanc, alors au lieu de decredibilisé l'etat, meême s'il se trouve quelques personnalités maldroites, incompetente et corrompues à son endroit, ce fait n'est pas generalisable à des institutions qui sont en réalité que des personnes immateriels, l'etat algerien existe, il a des institutions et elles sont comme quoi on en fait, le fait par contre de dire que tout le monde est pas beau et que tout l'etat est pourri, excuse moi mais c'est un discours qui moi il me semble des plus dangereux, pendant que t'y est t'a qu'à revenir sur l'independance de l'algerie et confie les institutions à maman la france, elle au moins tu n'aura peut-être plus les mêmes critères à lui opposer ! tu sais très bien que la kabylie est une region très compliquée et qu'elle est travaillée par des forces internes et externes, qui veulent la separer de son corps d'origine, en faire un lieu de non droit où pourra s'exercer un subpouvoir interne et tout aussi incompetent que le reste de l'algerie ! donc arrête ces accent che-guevaristes, on connais tous ce qui se cache sous ces beaux discours, la kabylie est une region complexe, l'armée et la gendarmerie sont là pour appliquer la continuité territoriale et constitutionelle, les civiles armées devaient et devront être desarmés, c'est le prelude à la paix civile, les militaires ne sont pas blancs et ils ne sont pas noir, certains voyous ont été radiés du corps de la gendarmerie, d'autres encore d'autres branches de l'etat algerien, ça ne sert à rien de vouloir mettre à bas tout un état pour quelques brebis galleuses, de toute façon les kabyles sont des algeriens et ils ont pris leur ration de la crise (et de toutes les crises algeriennes, de la guerre contre rome jusqu'à la guerre contre frança !) alors arretez de les utiliser à vos fins politiciennes, surtout arretons cette politique fiction d'un communisme haineux et depassé, construisons un bon été au lieu de le vouer à toutes les gemonies !!!
c'est grave tout de même, kabylie reveille toi ne te laisse pas embrigader !

Pangeen
24/05/2008, 08h38
... tu sais très bien que les gens de cette region ne sont ni noir ni blanc, alors au lieu de decredibilisé l'etat, meême s'il se trouve quelques personnalités maldroites, incompetente et corrompues à son endroit, ce fait n'est pas generalisable à des institutions qui sont en réalité que des personnes immateriels, l'etat algerien existe, il a des institutions et elles sont comme quoi on en fait, le fait par contre de dire que tout le monde est pas beau et que tout l'etat est pourri, excuse moi mais c'est un discours qui moi il me semble des plus dangereux, pendant que t'y est t'a qu'à revenir sur l'independance de l'algerie et confie les institutions à maman la france, elle au moins tu n'aura peut-être plus les mêmes critères à lui opposer ! tu sais très bien que la kabylie est une region très compliquée et qu'elle est travaillée par des forces internes et externes, qui veulent la separer de son corps d'origine, en faire un lieu de non droit où pourra s'exercer un subpouvoir interne et tout aussi incompetent que le reste de l'algerie ! .....

c'est grave tout de même, kabylie reveille toi ne te laisse pas embrigader !


Que veux-ton : Une nation et un état digne de ce nom ou une oligarchie qui s'appuie sur les institutions de l'état centraliste pour nous imposer sa volonté ?

Durant la petite fenêtre démocratique de 1990, j'ai posé cette question à un haut commis de l'état : Comment faire pour éradiquer la corruption dans le corps de la fonction publique ( mairies, dairas, wilayas et ministères ) ?

Sa réponse était sans appel : On doit importer des fonctionnaires .

Mon cher Tolkien,

Notre état, avec ses institutions est gangréné. C'est comme un organe atteint de cancer. Il faut amputer pour sauver ce qui peut-être sauvé.

C'est aussi avec le peu de vrais patriotes qui sont encore aux commandes que nous devons travailler pour remettre notre pays sur de vrais fondations. Le vrais changement ne peut s'oppérer que de concert entre le sommet et la base.

C'est en 1990, après analyse de notre système existant, que mon choix s'est porté sur le fédéralisme comme nouveau système d'organisation de notre espace ( pays ) pour parachever l'ideal pour lequel se sont sacrifiés des milliers de patriotes ( chouhada : le chiffre crédible étant de 780 000 et non celui de la propagonde de 1,5 million).

.

l'imprevisible
24/05/2008, 18h32
l'armée et la gendarmerie sont là pour appliquer la continuité territoriale et constitutionelle,
les civiles armées devaient et devront être desarmés,
c'est le prelude à la paix civile,
les militaires ne sont pas blancs et ils ne sont pas noir, certains voyous ont été radiés du corps de la gendarmerie, d'autres encore d'autres branches de l'etat algerien,
ça ne sert à rien de vouloir mettre à bas tout un état pour quelques brebis galleuses,
de toute façon les kabyles sont des algeriens et

ils ont pris leur ration de la crise (et de toutes les crises algeriennes, de la guerre contre rome jusqu'à la guerre contre frança !)

alors arretez de les utiliser à vos fins politiciennes, surtout arretons cette politique fiction d'un communisme haineux et depassé, construisons un bon été au lieu de le vouer à toutes les gemonies !!!



Pour ce qui est des corps d'Etat, faut le leur dit à eux pas à moi citoyenne algérienne qui connait ses devoirs bien avant de revendiqué ses droits. Qui sait que le plus important dans l'agent se trouvant devant moi ne réside pas dans l'arme qu'il porte mais dans l'insigne, qui est le mandataire et l'expression symbolique de ce pourquoi mon père (paix à son âme) et ses compagnons de combats se sont battus dans leurs tendre jeunesse.

Un Etat de droit est un Etat où les corps d'état sont respectés et non craints.

Un Etat de droit est un Etat où le citoyen est un ayant droit respecté, accomplissant ses devoirs dans une société structurée.

Les civiles qui se sont armés l'ont fait par DROIT et DEVOIR, et non par plaisir, Le droit de se défendre et par devoir à la patrie. Il n'y a que les ingrats aujourd'hui qui vont remettre en cause l'engagement de ces citoyens. Les patriotes sont un exemple d'engagement PATRIOTIQUE.

Les années 90 sont une leçon de vie, une grande leçon démocratique, sans le peuple pas de nation, RIEN du tout.

La Kabylie n'est en proie qu'aux charognards, elle est bien lucide, et bien ALGÉRIENNE.

Quant à ton extrapolation sur "L'indépendance" je mets ça sur le compte de l'émotion qui m'a tout l'air t'avoir inspiré longuement.

Allons Tolkien, maîtrise donc tes émois, ne me prête pas des intentions que je n'ai pas, car tu sous-entends que je suis une partisane de la FRANCE ce qui est une accusation TRÈS très grave.

J'arrête là....Cher compatriote.

zwina
24/05/2008, 23h16
Tu as 100% raison. J'ai pris de magnifiques photos que je posterais bientôt dont certaines de ta région et je peux t'assurer que tout ce que tu dis est vrai ;) Je me suis promenée pendant deux jours dans ce maquis qui serait infesté de barbus dans une tenue qui ne pouvait que les énerver s'ils avaient été ce qu'ILS prétendent. Je peux t'affirmer que les rares barbus que nous avons, qui doivent leurs barbes à l'encerclement militaire qu'ils subissent, sont innofensifs pour la population civile qui sait parfaitement où ils sont tout comme l'état car ils sont piégés dans une forêt qui est cernée par l'ANP.

Tolkien : c'est grave tout de même, kabylie reveille toi ne te laisse pas embrigader !

Non seulement la Kabylie ne s'est jamais endormie mais en plus ses enfants sont là pour qu'une deuxième "bleuite" n'est pas lieue.....

lookfor
25/05/2008, 17h48
bonjour, à tous, atravers vos interventions je constate plusieurs thémes qui malheuresement surgissent à chaque fois qu'on parle de la kabyile, térriorisme,qui tue qui?,le role de l'Etat dans la région,l'arouche,exctr!!!!!
en commencant par la définition du terrorisme ,qui devient un atout dans les mains du pouvoir pour mieux aggraver la situation securitaire , par exemple au lieu de parler de delinquance, qui incombe aux forces de l'ordre d'intervenir sans le soutient du peuple, mais quant on utilise le mot terroriste tout le monde est impliqué, donc tout sitoyens doit avoir peur ,et en l'espece doit contribuer auprès des services de securutés, =ETAT.
donc l'Etat use de ces nominations pour justifier sa presence entant que protecteur des citoyens, or le cas est tout a fait le contraire ce qui se passe en kabylie , c'est que le kabyles qui ont perdu confiance en l'ETAT se trouvent dans des situattions prèscaires,sur tout les plans.
absence totale de l'Etat , vous n'avaez qu'à regarder quel projet est destiné à tizi ouzou avce l'envellope budgetaire de tant de million d'euros
donc soyez plut tot vigilent de ce coté là !!! et ne pas raconter l'importe quoi

Cookies